Sullivan Fortner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sullivan Fortner
Naissance
La Nouvelle-Orléans, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale pianiste, compositeur
Genre musical Jazz
Instruments Piano, orgue électronique
Site officiel www.sullivanfortnermusic.com

Sullivan Fortner est un pianiste et organiste de jazz américain né en à La Nouvelle-Orléans.

Il a notamment fait partie du quintet de Roy Hargrove[1]. Il a également joué avec Billy Hart, David Liebman, Gary Bartz, Nicholas Payton, Donald Harrison ou Christian Scott[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le quintet du trompettiste Roy Hargrove en concert en 2013 au club Dimitriou's Jazz Alley à Seattle ; avec Sullivan Fortner au piano.
Le quintet de Roy Hargrove en 2013, avec Sullivan Fortner au piano.

Sullivan Fortner grandit à La Nouvelle-Orléans en Louisiane dans une famille qui comprend de nombreux chanteurs et quelques instrumentistes[3]. Il commence à jouer du piano vers 4 ans, après avoir vu l'organiste de l'église[3] ; doué d'une très bonne oreille, le premier morceau qu'il rejoue est la mélodie alambiquée du générique de l'émission Jeopardy![4]. Il joue, toujours d'oreille, à l'église, puis prend des cours avec Peter Martin, qui l'initie au jazz[2].

À 13 ans il entre au New Orleans Center for Creative Arts (en) (NOCCA)[5], puis remporte des bourses d'été du Vail Jazz Institute et des Skidmore Jazz Studies[5]. Il est major de promo de son lycée en même temps qu'il est diplômé du NOCCA[5].

C'est en entrant au Oberlin Conservatory of Music qu'il commence à envisager une carrière musicale, notamment grâce à l'enseignement de Dan Wall. Il est diplômé en 2008[4] et reçoit la même une bourse Leonore Annenberg[6]. Il entre à la Manhattan School of Music en 2010, et étudie notamment auprès de Jason Moran et Phil Markowitz (en)[7],[2].

En 2009, il fait partie du quintet Blackout de Stefon Harris[8].

En 2015, il gagne le Cole Porter Fellowship in Jazz, un concours de piano organisé par l'American Pianists Association (en)[7]. Le prix est doté de 50 000 $, de la possibilité d'un enregistrement avec Mack Avenue Records et d'un suivi de deux ans sur la carrière.

Son premier album en leader, Aria, paraît en 2015 chez Impulse!, avec Tivon Pennicott (saxophone ténor et soprano), Aidan Carroll (contrebasse) et Joe Dyson (batterie). Il est largement salué par la critique[6],[9],[10],[11].

Son deuxième album en leader, Moments Preserved, paraît en 2018, avec Ameen Saleem (contrebasse) et Jeremy 'Bean' Clemons (batterie), avec Roy Hargrove en invité sur trois titres[12]. La même année parait The Window, enregistré en duo avec Cécile McLorin Salvant. Les deux musiciens avaient commencé à se produire en duo trois ans auparavant en club[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Style[modifier | modifier le code]

Le jeu de Sullivan Fortner est à la fois original et ancré dans la tradition[11]. Son style est marqué par la musique de La Nouvelle-Orléans[9], on peut également citer comme influences Thelonious Monk ou Herbie Nichols[12]. Sur deux morceaux de son album Aria (Passepied et Parade), il intègre des élément de musique musique baroque[9]. Ses solos sont « construits avec logique et sensibilité[11]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Aria (Impulse!)
  • 2018 : Moments Preserved (Impulse!)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Theo Croker (en)
  • 2007 : The Fundamentals (Left Sided Music)
  • 2008 : In The Tradition (Arbors Records)
  • 2011 : Afro Physicist (OKeh/DDB)
Avec Clyde Kerr Jr.
  • 2009 : This Is Now
Avec Joan Belgrave
  • 2009 : Excitable (Detroit jazz)
Avec Donald Harrison
  • 2010 : Quantum Leaps (Fomp)
Avec Etienne Charles
  • 2011 : Kaiso (Culture Shock)
Avec Arnold Lee
  • 2011 : Arnold Lee Quartet (Leeandthem)
Avec Lauren Henderson
  • 2011 : Lauren Henderson
  • 2015 : A la Madrugada
Avec Truan Savage
  • 2012 : Five Colors
Avec Justin Robinson
  • 2013 : Alana's Fantasy (Criss Cross Jazz)
Avec Paul Jones
  • 2015 : Short History (Blu Jazz)
Avec Aidan Carroll
  • 2015 : Original Vision (Lyte Records)
Avec Oran Etkin
  • 2015 : What's New? Reimaging Benny Goodman (Motéma)
Avec Cécile McLorin Salvant
Avec Guilhem Flouzat
  • 2017 : A Thing Called Joe (Sunnyside)
Avec Wayne Tucker
  • 2017 : Wake Up and See The Sun (One Trick Dog Records)
Avec Bria Skonberg
  • 2017 : With A Twist (Sony Music)
Avec Orlando Le Fleming & Romantic Funk
  • 2017 : Orlando Le Fleming & Romantic Funk (OLF Records)
Avec Paul Simon
Avec Jamison Ross
  • 2018 : All For One (Concord Jazz)
Avec Lage Lund
  • 2019 : Terrible People (Criss Cross Jazz)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael J. West, « Pianist Sullivan Fortner and ensemble at Kennedy Center », sur The Washington Post, (consulté le 19 février 2019).
  2. a b et c (en) Smalls Live Club, « Sullivan Fortner », sur smallslive.tumblr.com, (consulté le 28 février 2019).
  3. a et b (en) American Pianists Association (en), « Get to know Jazz Fellowship Awards Finalist Sullivan Fortner », sur americanpianistsassociation.wordpress.com, (consulté le 19 février 2019).
  4. a et b Dan Ouellette, notes de pochettes de l'album Aria, 2015
  5. a b et c (en) Matt Collar, « Biographie de Sullivan Fortner », sur allmusic.com (consulté le 1er mars 2019).
  6. a b et c « Jazz Bonus : Sullivan Fortner - Moments Preserved », sur France Musique, (consulté le 1er mars 2019).
  7. a et b (en) Nate Chinen, « Sullivan Fortner Wins 2015 Cole Porter Fellowship in Jazz », sur The New York Times, (consulté le 21 février 2019).
  8. (en) Ben Ratliff, « Jazz and Funk Roots, Joyfully Unearthed », sur The New York Times, (consulté le 28 février 2019).
  9. a b et c (en) Nate Chinen, « Review: ‘Aria,’ by Sullivan Fortner, Full of Assurance », sur The New York Times, (consulté le 19 février 2019).
  10. Max Dembo, « Aria, Sullivan Fortner », sur qobuz.com (consulté le 1er mars 2019).
  11. a b et c Michel Contat, « Aria, Sullivan Fortner », sur Télérama, (consulté le 1er mars 2019).
  12. a et b Max Dembo, « Moments Preserved, Sullivan Fortner », sur qobuz.com (consulté le 1er mars 2019).
  13. La rédaction, « Cécile McLorin Salvant », sur citizenjazz.com, (consulté le 28 février 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]