Alex Dutilh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alex Dutilh
Image illustrative de l’article Alex Dutilh
Alex Dutilh, Open Jazz (au centre) avec Francis le Bras (à gauche), Alain Vankenhove et Uri Caine (à droite).

Naissance (70 ans)
Dax, France
Profession Producteur de radio, animateur de radio, critique de jazz
Spécialité Jazz
Années d'activité Depuis 1981
Médias
Média presse écrite, télévision, radio
Fonction(s) principale(s) Rédacteur en chef, producteur
Presse écrite Jazzman
Radio France Musique
Télévision Arte

Alex Dutilh, né le à Dax[1], est un journaliste de jazz, critique musical, et producteur de radio, notamment connu pour son émission quotidienne Open Jazz sur France Musique depuis 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alex Dutilh grandit à Beyrie-sur-Joyeuse, village des Pyrénées-Atlantiques où ses parents sont instituteurs[2]. Il apprend le piano classique.

Il découvre le jazz en 1968 pendant ses années universitaires, après l'écoute du disque Olé Coltrane[2]. Après des études de droit public et de sciences politiques à Bordeaux, Alex Dutilh s'installe à Paris en 1971 comme inspecteur des Douanes, puis professeur à l'École Nationale des Douanes, et devient pigiste et photographe bénévole à la revue Jazz Hot de 1972 à 1980[1].

En février 1981, Laurent Goddet, rédacteur en chef de Jazz Hot, le présente à la direction de France Musique pour animer des émissions de jazz sous forme de séries thématiques hebdomadaires . En 2002, ces rendez-vous se transformeront en un magazine d'actualité, Jazz de Cœur, Jazz de Pique, pour lequel il réunit une équipe de chroniqueurs (Vincent Bessières, Fara C, Sebastian Danchin, Jacques Denis, Jonathan Duclos-Arkilovitch…). En septembre 2008, il crée l'émission quotidienne Open Jazz[2].

En 1982 il est membre de la Commission nationale pour le jazz et les musiques improvisées et préside l’association Jazz Action Paris-Ile-de-France, à partir de laquelle il crée en 1984 le Centre d'information du jazz (CIJ), ainsi que le Salon européen du jazz.

La même année il quitte l'administration des Douanes et devient journaliste au supplément Le Monde de la musique de 1983 à 1992, en tant que responsable de la rubrique jazz[3]. Il dirige pendant la même période le Centre national d'action musicale (Cenam), responsable de la Fête de la musique[1], et devenu le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA).

En 1992 il co-fonde le mensuel Jazzman dont il est rédacteur en chef jusqu’en 2009[3].

De 1989 à 2000, il est directeur artistique du festival Musiques croisées à Saint-Sever[3], et de 1990 à 2009 directeur du Studio des variétés, un organisme de formation professionnelle continue pour chanteurs. Il présente pendant cette même période des émissions de jazz pour la chaîne Arte[3].

En 1997 Alex Dutilh est président de la Commission nationale des musiques actuelles[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean-Baptiste Millot, « Alex Dutilh », sur qobuz.com, Qobuz, (consulté le 4 janvier 2017)
  2. a b et c Jean-Paul Taillardas, « Alex Dutilh, des toros, du rugby et du jazz », sur sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 4 janvier 2017)
  3. a b c et d « Alex Dutilh, producteur », sur francemusique.fr, France Musique (consulté le 4 janvier 2017)
  4. Voir son rapport à la Ministre de la culture, Catherine Trautmann, sur les musiques actuelles (consulté le 3 janvier 2017 sur le site ladocumentationfrancaise.fr)

Liens externes[modifier | modifier le code]