Studios de Billancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billancourt.
Studios de Billancourt
Localisation Boulogne-Billancourt
Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 49′ 50″ nord, 2° 15′ 23″ est
Inauguration 1922
Fermeture 1992
Anciens noms Studios du Point du Jour
Propriétaire Paris Studios Cinéma

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Studios de Billancourt

Les studios de Billancourt, dits studios du Point du Jour, sont des studios de cinéma fondés par Henri Diamant-Berger en 1922 quai du Point du Jour à Boulogne-Billancourt, et fermés en 1992.

Historique[modifier | modifier le code]

Henri Diamant-Berger installe ses studios dans les bâtiments cédés par le constructeur de carlingues d'avions Niepce et Fetterer, profitant de l'infrastructure laissée sur place et de l'immensité des bâtiments. Il crée ainsi le premier studio moderne français, incluant sur un même lieu restaurant, ateliers, loges. Une centrale électrique propre permet de produire des éclairages d'une puissance inégalée.

En 1926, les studios sont rachetés par Pierre Braunberger et Roger Richebé sous le nom Paris Studios Cinéma. Ils connaissent avec le cinéma parlant leur véritable démarrage grâce au système d'enregistrement sonore Western Electric. En 1933, un incendie est l'occasion de reconstruire en mieux et en plus grand. Une salle de quinze mètre de hauteur sous plafond est parcourue par des passerelles métalliques modulables. Les décorateurs Alexandre Trauner et Eugène Lourié, le chef opérateur Henri Alekan et un savoir-faire technique unique propulsent les studios à la première place en Europe.

À la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, les employés sont mobilisés et les studios ferment quelques mois. En 1941, les Allemands prennent en main les studios, loués à leur propriétaire Marc Lauer par la Continental-Films d'Alfred Greven. Pendant trois ans, il s'y tourne une trentaine de films français comme Premier Rendez-vous, L'Assassinat du Père Noël, L'assassin habite au 21, Les Inconnus dans la maison, Le Corbeau, Les Caves du Majestic.

Après guerre, c'est plutôt aux studios de Boulogne, créés en 1941, que se tournent les principales productions cinématographiques.

Par la suite, Paris Studios Cinéma s'est associé avec les Studios Éclair, puis en 1981 avec Vidéo Télé France. Fermés en 1992, ils ont été détruits en 1995. À leur emplacement, Canal+ a établi son siège. Aujourd'hui, le bâtiment, œuvre de l'architecte Christian de Portzamparc, a perdu son statut de siège social.

Principaux films tournés dans les studios de Billancourt[modifier | modifier le code]

Principales émissions télévisées tournées dans les studios de Billancourt[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]