Station de montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une station de montagne ou ville d'altitude (en anglais : Hill station) est un terme utilisé principalement en Asie coloniale, mais aussi en Afrique (bien que rarement), pour désigner des villes situées à une altitude plus élevée que la plaine ou vallée voisines et qui furent fondées par les dirigeants coloniaux européens dans le but premier de préserver les coloniaux de la chaleur de l'été, les températures étant plus fraîches en altitude.

Dans le sous-continent indien, la plupart des stations de montagne étaient situées à une altitude d'environ 1 000 à 2 500 mètres, très rarement en dehors de cette fourchette.

Madagascar : Antsirabe, hôtel des Thermes.

Sélection de hill stations[modifier | modifier le code]

En Afrique[modifier | modifier le code]

Madagascar[modifier | modifier le code]

Maroc[modifier | modifier le code]

Ifrane, vue générale (2009)

Nigeria[modifier | modifier le code]

En Asie[modifier | modifier le code]

Bangladesh[modifier | modifier le code]

Birmanie[modifier | modifier le code]

Cambodge[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Hong Kong[modifier | modifier le code]

Hong Kong, côté est de l'île, par Lai Afong, c.1880

Japon[modifier | modifier le code]

Inde[modifier | modifier le code]

Des centaines de hill stations sont situés en Inde, dont les plus populaires sont :

Indonésie[modifier | modifier le code]

Villa moderne à Batu dans les années 1930.

Irak[modifier | modifier le code]

Malaisie[modifier | modifier le code]

Népal[modifier | modifier le code]

Village de Namche Bazaar au Népal.

Pakistan[modifier | modifier le code]

Philippines[modifier | modifier le code]

Sri Lanka[modifier | modifier le code]

Syrie[modifier | modifier le code]

Viet Nam[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Chypre[modifier | modifier le code]

Turquie[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]