Sukabumi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le kabupaten environnant, voir Kabupaten de Sukabumi.
Kota de Sukabumi
Image illustrative de l'article Sukabumi
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Type kota
Province Java occidental
Date de création 1914
Démographie
Population 278 418 hab. (2003)
Densité 5 800 hab./km2
Langue(s) soundanais
Groupes ethniques Soundanais
Géographie
Superficie 48 km2
Artère commerçante de Sukabumi

Sukabumi est une ville d'Indonésie située dans la province de Java occidental, à 115 km au sud de Jakarta, la capitale de l’Indonésie. Elle a le statut de kota.

Elle est entièrement entourée par le kabupaten de Sukabumi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bureau du téléphone de Sukabumi dans les années 1930

Au début du XVIIIe siècle la VOC (Compagnie néerlandaise des Indes orientales) souhaite développer la culture du café dans les hautes terres de l’ouest de Java. En 1709 le gouverneur général Van Riebek fait une tournée d’inspection des plantations des régions des villes actuelles de Bogor, Cianjur et Sukabumi.

C’est Andries de Wilde, un chirurgien néerlandais, qui donne le nom de « Soekaboemi » (conformément à l’orthographe néerlandaise) à une terre sur laquelle se trouve deux villages, Cikole et Parung Seah. De Wilde est un planteur de café et de thé de la région du « Preanger » (nom néerlandais du Priangan) qui résidait à Bandung. Il possède aussi des terres dans la région de Jasinga près de Bogor. Enfin, il est un assistant personnel du gouverneur général Daendels. Le 13 janvier 1815, il adresse aux autorités une demande pour pouvoir rebaptiser Cikole, qui est le nom de la rivière qui traverse la région. Le nom Sukabumi vient des mots sanscrits sukha, « bonheur, félicité », et bhumi, « terre ». Le 25 janvier 1813, il achète une terre au sud des volcans Gede et Pangrango, limitée par les rivières Cikupa à l’est et Cimandiri au sud, et les residenties (divisions administratives) de Batavia (aujourd’hui Jakarta) et Banten à l’ouest.

Ville de repos et de villégiature pour les planteurs hollandais de la région, Sukabumi devient en 1914 une "Burgerlijk Bestuur" avec le statut de "Gemeenteraad Van Sukabumi". Les Hollandais y font ensuite construire des infrastructures comme une gare de chemin de fer, une centrale électrique, une mosquée, une église.