Stéphane Mifsud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mifsud.
Stéphane Mifsud
Stéphane Mifsud - Piscine.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
IstresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Stéphane Mifsud est un apnéiste et chasseur sous-marin français né le à Istres (Bouches-du-Rhône). Le volume d'air mesuré dans ses poumons suite à l'usage de la carpe (permettant de compresser l'air des poumons afin d'augmenter le volume stocké) a été mesurée à 12 litres par le Professeur Fabrice Joulia, éminent Chercheur en physiologie à Sud Toulon Var reconnu pour ses recherches à l’échelle internationale, c’est-à-dire le double de la moyenne[1],[2]. Après avoir été sacré 5 fois Champion de France d'Apnée, double Champion du Monde et 8 fois Recordman du Monde d'Apnée dont le plus notable est le Record du Monde d'Apnée Statique de 11 minutes 35 secondes. Stéphane Mifsud est toujours l'apnéiste qui détient les clefs du temps en retenant son souffle au delà des 11 minutes malgré plus de 40 tentatives infructueuses de nombreux apnéistes internationaux.

Naissance de la vocation d'Apnéiste de Stéphane Mifsud[modifier | modifier le code]

Stéphane MIFSUD est né à Istres (13) le 13 août 1971 au bord de la Mer Méditerranée. La carrière militaire de son père conduit ensuite toute la famille outre mer, à La Réunion. Il séjournera également à l’Ile Maurice et à Madagascar. Il y coule une enfance merveilleuse et sauvage passant la majeure partie du temps dans l’eau et découvrant par là-même occasion la chasse sous-marine.

C’est en rentrant en France, à l’âge de huit ans qu’il s’initie à toute sorte de sport nautique et se découvre une passion pour la planche à voile qu'il pratique à très haut niveau dans les compétitions Internationales des catégories jeunes.

Il s’oriente ensuite vers les métiers du sport et obtient les diplômes d’Etat de Fitness et de Natation. Il passera également les brevets d’Etat Handisport et d’Educateur Spécialisé – deux spécialités qui démontrent la capacité pédagogique et d’écoute de Stéphane Mifsud ainsi que sa disponibilité pour autrui.

Il consacre alors tous ses loisirs à la pêche sous-marine qu'il pratique de manière de plus en plus intensive (tous les jours) et surtout profonde jusqu'à évoluer régulièrement entre 40m et 60m. Durant plusieurs années, il développera ainsi de très grandes capacités d'apnéistes profond grâce aux agachons de plusieurs minutes qu'il effectue notamment sur les épaves du Donator et du Sagona (épave également surnommée le Grec) dans la baie de Hyères.

En 1999, Pierre Frolla – apnéiste de renommée internationale – croise ce pêcheur d’un genre particulier et lui propose de pratiquer l’apnée sportive.

C’est pour Stéphane une véritable révélation. C’est ainsi qu’il pose son fusil et découvre ce qui allait devenir sa passion.

Stéphane Mifsud : l'Apnéiste aux multiples Records.[modifier | modifier le code]

Stéphane Mifsud en Apnée et en totale communion avec l'Océan

En quelques mois de pratique, Stéphane prend conscience de ses capacités qu’il a acquis au cours de ses innombrables chasses aux pagres, aux sérioles ou au dentis…

Cette même année, il participe à ses premières compétitions et enchaîne les podiums et les victoires avec un premier titre de Champion du Monde à Chypre en 2003. C’est le début d’une ascension fulgurante dans le milieu de l’apnée grâce à un entrainement intensif (3 entraînements par jour grâce à une volonté et une alimentation hors-du-commun).

Stéphane Mifsud prend petit à petit conscience qu'il peut décrocher plusieurs Records du Monde d'Apnée dans de nombreuses disciplines.

Après avoir été Champion du Monde, il bat ensuite 8 Records du Monde et devient 5 fois Champion de France.

Stéphane est aussi le premier homme à passer la barrière mythique des 10 minutes en Apnée Statique. Il bat son précédent Record du Monde avec 10 minutes et 04 secondes en 2007. Battu six mois après avoir passé les 10 minutes par un allemand (Tom Sietas 10'12''), Stéphane Mifsud redouble d'efforts et réalise l'exploit le plus incroyable de toute sa carrière d'Apnéiste en retenant son souffle 11 minutes 35 secondes en juin 2009.

Il est le seul homme au delà des 11 minutes, c'est la plus grosse progression de l'histoire de l'apnée statique, à ce jour, le record n'a toujours pas été égalé malgré plus de 40 tentatives.

Stéphane Mifsud a également longtemps pratiqué l'Apnée "no-limit" qui consiste a descendre le plus profond possible à l'aide d'une gueuse comme le grand public l'a découvert avec le film Le Grand Bleu. Stéphane Mifsud bénéficie d'une qualité du hors-du-commun pour atteindre de très grandes profondeur en ayant une déformation des Trompes d'Eustaches qui ne le contraignent pas compenser ou encore en ayant presque aucun spasme durant ses descentes. Sa profondeur maximale en apnée no-limit est de 170m lors d'un entraînement au large de Hyères.

Stéphane Mifsud après son Record du Monde d'Apnée Statique de 11 minutes et 35 secondes.

Palmarès en Apnée de Stéphane Mifsud[modifier | modifier le code]

  • Cinq  fois champion de France.
  • Recordman du monde d’apnée dynamique (avec palmes), 172m en mai 2001 (Hyères).
  • Recordman du monde d’apnée dynamique 174 m en mars 2002.
  • Champion du monde par équipe mai 2003 à Chypre.
  • Recordman du monde d’apnée statique 8’24’’ mars 2004 à Rouen.
  • Champion du Monde d'Apnée Dynamique avec 155m (Croatie).
  • Record du monde d’apnée dynamique 209m en janvier 2004 (Suisse).
  • Record du monde d’apnée dynamique 213m 11 mars 2006. (France).
  • Record d’apnée dynamique sans palme 131m en mars 2004.(Hyères).
  • Recordman du monde d’apnée statique 10’04’’ en mars 2007 et première homme a passer la barre mythique des 10 minutes en apnée statique.
  • Apnée statique : 11 minutes 35 secondes le (record mondial)[3]

L'Odyssée Bleue de Stéphane Mifsud[modifier | modifier le code]

Une des 14 opérations de sensibilisation et de dépollution organisées par l'Odyssée Bleue de Stéphane Mifsud entre janvier et avril 2019.

Passionné par la grande bleue depuis sa plus tendre enfance, Stéphane MIFSUD a souhaité concrétiser tous ses projets en créant « l’Odyssée Bleue » en 2015.

A travers de nombreuses collaborations avec le monde scientifique, sportif, pédagogique, médiatique et socio-économique, il propose de nombreuses missions pour découvrir le milieu sous-marin et veiller à sa protection. Sa devise dans le cadre de l'Odyssée Bleue est de "Comprendre pour mieux Protéger".

De très nombreux voyages et stages avec le grand public mais aussi de nombreuses expériences sont actuellement menés par Stéphane MIFSUD avec des scientifiques et experts du milieu subaquatique. A bord de son voilier le 11-35 Explorer, Stéphane arpente les mers et océans du globe à la rencontre des trésors sous-marins pour mener des actions solidaires, humanitaires et écologiques. Sa connaissance et son expérience d’homme-poisson lui permettent d’épauler au mieux la recherche, de sensibiliser le grand public et d'apprendre aux enfants les enjeux de la préservation des mers et océans du globe.

Défi à la Voile de Stéphane Mifsud[modifier | modifier le code]

Stéphane Mifsud à l'arrivée de sa deuxième traversée de l'Atlantique et de la Méditerranée en solitaire et sans escale.

Dans le cadre de sa Mission Odyssée Bleue aux Antilles, Stéphane Mifsud s'était lancé un nouveau Défi : traverser la mer Méditerranée et l'Atlantique à la Voile, en solitaire et sans escale avec son voilier de 17m : le 11-35 EXPLORER. Il bouclera sa première traversée en janvier 2019 en rejoignant la Guadeloupe en 26 jours (en fleurtant quelque fois les vitesses qu'atteignent les monocoques de la Route du Rhum). Il fera encore mieux en avril 2019 en traversant avec les alizés en vent de face et en rejoignant le Port de Hyères en 25 jours.

Il est ainsi le premier apnéiste a atteindre de telles performances à la Voile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Vitkine, « Stéphane Mifsud, l'homme qui reste dix minutes sous l'eau », sur lemonde.fr, (consulté le 14 septembre 2010)
  2. Stéphane Mifsud, « Stéphane Mifsud, site officiel », sur stephanemifsud.fr, (consulté le 18 mars 2018)
  3. "Apnée : Stéphane Mifsud établit un nouveau record du monde", Reuters, 8 juin 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]