Audrey Mestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mestre.
Audrey Mestre Diving pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Apnée
Période active de 1996 à 2002
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance
Lieu de naissance Saint-Denis, France
Décès (à 28 ans)
Lieu de décès La Romana, République dominicaine
* Dernière mise à jour : 3 juillet 2008

Audrey Mestre, née le à Saint-Denis et morte le à La Romana, est une biologiste marine et apnéiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et intérêt pour l'apnée[modifier | modifier le code]

Née dans une famille pratiquant la nage avec tuba et fervente de plongée avec scaphandre, elle nageait déjà à deux ans. A treize ans, elle passa son niveau II de plongée en scaphandre à Palavas. Elle déménagea durant son adolescence avec sa famille à Mexico. Parlant couramment espagnol, elle étudia par la suite la biologie marine à l'université autonome de la Basse-Californie sud à La Paz, au Mexique.

En 1996, son intérêt pour les sports sous-marins l'amena à rencontrer Francisco « Pipín » Ferreras. Ils entamèrent une relation et Audrey Mestre partit vivre à Miami (Floride) afin d'être près de Ferreras. Audrey Mestre se passionna pour la plongée en apnée No Limit et, avec l'aide de Ferreras, elle atteignit bientôt des profondeurs record. En 1999, les deux aficionados de plongée se marièrent et l'année suivante, au large de la côte du fort Lauderdale, Audrey Mestre battit le record du monde féminin de plongée en apnée avec une profondeur de 125 m. Un an plus tard, elle battait son propre record avec une plongée en apnée à 130 m.

Mort[modifier | modifier le code]

Le , avec une équipe d'apnéistes et sous la direction de son mari, elle effectua une plongée en apnée au large de Bayahibe en République Dominicaine et atteignit la profondeur de 166 m. 8 jours plus tard, elle tenta une plongée à 171 m, mais un problème survint avec le ballon lui permettant de remonter à la surface. La phase d'apnée, qui normalement n'aurait pas dû durer plus de trois minutes, dura plus de huit minutes et demie. Son mari ramena son corps sans connaissance à la surface mais il était trop tard et sa mort fut annoncée peu après à l'hôpital.

Audrey Mestre a été incinérée et ses cendres ont été dispersées en mer.

Controverse[modifier | modifier le code]

En août 2004, son mari écrivit un livre qui raconte son histoire, lequel parut sous le titre de The Dive: A Story of Love and Obsession.

En 2006, Carlos Serra, un ancien partenaire de Ferreras et co-organisateur de la tentative de record fatale de Mestre, a publié un autre livre, The Last Attempt. Dans ce livre, Serra met en avant la culpabilité de Ferreras dans la mort de Mestre. Il y explique que le couple semblait au bord du divorce pour notamment des problèmes d'infidélité de Ferreras. Ce dernier aurait pu également être jaloux de l'attention porté sur Mestre et, pour « punir » sa femme de vouloir le quitter, il aurait pu délibérément saboter l'équipement de remontée. Bien que sans avoir l'intention d'assassiner sa femme, Serra conclut que les actes irresponsables de Ferreras ont pu conduire à la mort de sa femme.

Postérité[modifier | modifier le code]

La Fédération internationale de plongée libre (International Association of Freedivers - IAFD), créée en 1997 par Ferreras, a reconnu son record réalisé lors de l'entrainement quelques jours avant sa mort, et ce à titre posthume[1]. L'AIDA n'a pas validé ce record[2].

Un an exactement après la mort d'Audrey, Ferreras effectua en l'honneur de celle-ci une plongée en apnée à 170 m.

Le canadien James Cameron prépare un film intitulé The Dive sur l'histoire de Francisco « Pipín » Ferreras et Audrey Mestre. La sortie était à l'origine prévue en 2012[3] mais la controverse sur le rôle de Ferreras stoppe le projet. En janvier 2015, il est annoncé que James Cameron produira finalement le film qui sera réalisé par Francis Lawrence. Le rôle d'Audrey Mestre sera interprété par Jennifer Lawrence qui réitère sa collaboration avec Francis Lawrence pour la quatrième fois après Hunger Games : L'embrasement, Hunger Games : La Révolte – Partie 1 & La Révolte – Partie 2[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]