Julie Gautier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julie Gautier
JulieGautier.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités

Julie Gautier, née le à Saint-Louis (La Réunion), est une championne d'apnée dans la spécialité du poids constant, une réalisatrice, modèle et danseuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie nait et grandit sur l'île de La Réunion, elle est mi-réunionnaise mi-vietnamienne[1]. Sa mère professeure de danse lui transmet très jeune sa passion que Julie pratique avec cœur mais par intermittence. Son père est chasseur sous-marin et lui ouvre les portes de cette activité[1], dès l'age de onze ans[2], elle pratique la pêche sous-marine en apnée. Cela la conduira indirectement à découvrir l'apnée en tant que pratique sportive aux alentours de ses 18 ans.

L'apnée l'amènera tout d'abord à la compétition, avec une première participation au championnat du monde à Nice en 2000 jusqu'à des records de France consécutifs en 2006 et 2007. Elle est recordwoman de France avec une profondeur de soixante-cinq mètres en 2006 puis soixante-huit mètres en 2007 en poids constant, ce qui consiste à plonger le long d'un câble sans le toucher[2]. Selon un article du magazine Paris Match de 2009, elle est « l'une des dix meilleures apnéistes sur la planète mer »[1],[3],[4].

En parallèle, Julie se sert de ses aptitudes en étant modèle sous-marin, notamment en 2005 dans la suite du projet multimédia "Ashes & Snow" de l'artiste Gregory Colbert qui l'emmène aux quatre coins du monde afin de danser sous l'eau avec les plus majestueux mais en danger des animaux. C'est durant cette expérience qu'elle rencontre le chef-opérateur Jacques Ballard[5] qui deviendra plus tard un ami et un soutien technique important dans sa carrière de réalisatrice.

Elle rencontre son compagnon, le champion d'apnée Guillaume Néry[1], en 2000, il fait alors partie de l'équipe de sécurité, et Julie Gautier a une « samba », c'est à dire une perte de contrôle moteur par manque d'oxygène pendant une apnée[note 1]. « Quand j'ai eu cette légère perte de connaissance, je suis tombée dans ses bras... » raconte-t-elle. Mais à cette époque, elle n'est pas célibataire, et c'est seulement en 2006 que les deux se rapprochent[6].

Ils créeront ensemble la société de production audiovisuelle Les Films Engloutis et donneront naissance a leur fille Maï-Lou en 2012.

Une des spécificités du travail de réalisation de Julie tient dans le fait qu'elle-même est en apnée quand elle est derrière la caméra[2].

Réalisation vidéo[modifier | modifier le code]

C'est lors d'une compétition en 2010 près du Dean's Blue Hole que Guillaume (passionné de photo) met entre les mains de Julie une caméra et lui propose de mettre en images et en valeur la plongée libre. En résultera un court métrage, Free Fall[7] qui connaît un succès viral[2] et sera vu par plus de 30 millions d'internautes. Cette vidéo appréciée par les amoureux de la mer montre Guillaume marchant sous l'eau, s'approchant du gouffre du Trou bleu de Dean (le plus profond du monde), situé aux Bahamas. Soudain il décide de se lancer et s'envole pour une chute vertigineuse dans les abysses[8].

Le succès de ce premier court donnera une direction additionnelle à la vie du couple, les lançant dans la réalisation de nouveaux films[9] qui participeront largement à construire une notoriété mondiale[10],[11].

En 2010, le couple travaille sur une collaboration musicale avec le chanteur français Raphael sur son titre Bar de l'hôtel[7].

Entre 2011 et 2012, Julie s'affairera à l'écriture et à la réalisation d'un film beaucoup plus personnel et travaillé, pour le diffuser en 2014. Narcose[7] est une mise en images des visions qui apparaissent à Guillaume, résultantes de l'ivresse des profondeurs lors de plongées extrêmes. C'est au même moment qu'ils créeront leur société de production, Les Films Engloutis[2].

Toujours en 2014, pendant un voyage en Polynésie, Julie et Guillaume tourneront leur troisième court métrage. Intitulé Ocean Gravity[7], on y découvre Guillaume dérivant dans la passe de Tiputa (atoll de Rangiroa) comme s'il flottait dans l'espace, selon Europe 1, il y joue « les astronautes de la mer »[8].

Ocean Gravity inspirera l'année suivante le tournage de Runnin' (Lose It All) de Naughty Boy feat Beyoncé et Arrow Benjamin, co-réalisé par Julie Gautier[2],[7],[8],[12] et Charlie Robbins, qui comptabilise plus de 273 millions de vues. Selon le magazine Marie Claire, depuis cette « commande hallucinante, Julie ne cesse de tourner, toujours en apnée. Entre 0 et 30 m de profondeur, la jeune femme est capable de retenir son souffle pendant 2 min, en enchaînant les plans »[2].

En 2017, pour le film Y40, Julie enregistre Guillaume évoluant dans le décor inattendu et surréaliste de la piscine Deep Joy Y-40 en Italie, la piscine la plus profonde du monde, descendant à 42,5 mètres[8].

En 2018, Julie tourne un film purement personnel, Ama[13] (du nom des chasseuses cueilleuses de coquillages japonaises)[2],[14], aidée par son amie, la professeur de danse et chorégraphe Ophélie Longuet[15],[16]. Ce court métrage met en scène Julie elle-même dans une performance de danse subaquatique poétique[10],[11]. Destiné à partager une émotion féminine universelle, Julie organise le 8 mars 2018, lors de la Journée internationale des femmes, une chaîne de projections du film en guise de première. Par le biais de la communauté apnée internationale, Ama est projeté dans plus de quarante lieux (cinémas, bars, plages, salles de réception, hotels...) à travers le monde, de la Polynésie à Hawaii, en passant par la Thaïlande, la Chine, La Russie, la France... Julie Gautier : « J'ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu'elle ne soit pas trop crue je l'ai enrobée de grâce. Pour qu'elle ne soit pas trop lourde je l'ai plongée dans l'eau. Je dédie ce film à toutes les femmes du monde »[10].

Palmarès Sportif[modifier | modifier le code]

Préparation mentale[modifier | modifier le code]

Dans un article de 2017, le magazine Marie-Claire raconte une journée de tournage de Julie Gautier. À h 30, alors que le jour se lève, elle pratique postures de yoga et exercices de respiration. Selon Marie-Claire, « son corps d'adolescente témoigne d'une hygiène de vie de compétition. Dans quelques heures, la jeune femme de 37 ans va filmer, en apnée, une publicité pour la marque Ever Bio Cosmetics. Sous l'eau, privée de la fonction vitale de respirer, Julie n'aura pas le droit à l'erreur. Se préparer mentalement et physiquement n'est pas en option »[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La samba se caractérise par un mouvement saccadé de la tête, rappelant celui de la danse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Guillaume Néry et Julie Gautier, le ballet de l'amour », sur Paris Match,
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Catherine Castro, « En apnée, rencontre avec des plongeuses », Marie Claire, 13 août2017 (consulté le 30 mars 2018)
  3. « julie gautier », ATTENTION A LIFE IN EXTREMES (consulté le 30 mars 2018)
  4. « Apnée : Team World Championship 2008 - Plongeur.com », Plongeur.com (consulté le 30 mars 2018)
  5. jacques ballard, « Jacques Ballard », JacquesBallard.com (consulté le 30 mars 2018)
  6. Julien Négui, « Guillaume & Julie vivent de records et d'eau profonde », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  7. a, b, c, d et e « Runnin' (Lose It All) : Beyoncé s'offre Guillaume Néry et Alice Modolo en apnée ! », Club Apnée Savoie, (consulté le 30 mars 2018)
  8. a, b, c et d « Apnée : Guillaume Néry, l'homme amphibie », Le Journal du dimanche, (consulté le 30 mars 2018)
  9. « Julie Gautier, l'interview d'une réalisatrice en apnée », Club Apnée Savoie, (consulté le 30 mars 2018)
  10. a, b et c « L'apnéiste Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son dernier court-métrage - Surf-Report », Surf-report.com, (consulté le 30 mars 2018)
  11. a et b « L'hommage aquatique aux femmes par la réalisatrice apnéiste Julie Gautier » (consulté le 18 avril 2018)
  12. « Clip Runnin' (Lose It All) de Beyoncé : l'interview « comment tout a commencé » », Club Apnée Savoie, (consulté le 30 mars 2018)
  13. AMA - a short film by Julie Gautier - YouTube, min 36 s [vidéo]
  14. Paul-Louis Majou, « Un ballet solo magique en apnée, », L'Équipe, (consulté le 30 mars 2018)
  15. « Ophélie Longuet », Site officiel d'Ophélie Longuet (consulté le 30 mars 2018)
  16. Cette année, la journée de la femme sera subaquatique avec Julie Gautier - Apnée au féminin, 2 mars 2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]