Jeff Coulais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jeff Coulais
Image illustrative de l’article Jeff Coulais
Jeff Coulais par Agnès Lescombes
Contexte général
Sport Apnée
Période active Depuis 1990
Biographie
Nom de naissance Jean-François Coulais
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance
Lieu de naissance Paris (Drapeau de la France France)
Taille 1,81 m
Poids de forme 70 kg
Club Océanide, depuis 1995

Jean-François COULAIS est un éducateur sportif français et plongeur apnéiste, qui fut l'auteur d'un record du monde en apnée dynamique en 1997. Il nagea la distance de 150 mètres en bassin de 25 mètres dans la piscine de Niort, en bi-palmes. La performance fut reconnue par l'Association Internationale pour le Développement de l'Apnée.

Jeff Coulais, né Jean-François Coulais, le à Paris, est un plongeur apnéiste, coach et entraîneur français. Il fait partie des pionniers de l'apnée sportive en Europe. Il est notamment l'auteur d'un record du monde en apnée dynamique en 1997.

Présentation[modifier | modifier le code]

Des compétitions de natation à l'exploration de la nage en apnée[modifier | modifier le code]

Jeff Coulais pratique de nombreux sports dans sa jeunesse en Charente-Maritime: natation en compétition de l'âge de 5 ans à l'âge de 15 ans, judo, football, rugby, handball, basket, karaté, BMX et course à pieds. Il devient champion départemental et régional de natation en 50 m papillon et relais 4 fois 100 m ; il s'illustre aussi en athlétisme au sein de l'UNSS[1] sur 1 500 m. Compétiteur en BMX pendant quatre années, il est sélectionné pour les championnats de France en Race. À l'adolescence, il se passionne pour les arts martiaux et les philosophies orientales et rêve de sports de glisse. Il pratique le snowboard quelques saisons. À 14 et 15 ans, il commence à explorer la plongée et la nage en apnée sur la côte basque et passe de la natation à la plongée sous-marine au club de Surgères où il est inscrit. À 16 ans, il découvre le yoga.

Le yoga comme voie[modifier | modifier le code]

En 1990, il déménage à Niort et se plonge alors dans des études de yoga intensives avec Jacqueline Delime, suivant l'enseignement du Swami Shivananda. Il a seulement 17 ans lorsqu'il s'engage dans une pratique ascétique d'entrainement à l'apnée qui durera près de 10 ans. Il travaille seul à ses protocoles d'entrainement, notant quotidiennement chaque paramètre. Il se forme alors à tout ce qui nourrit sa passion : sauvetage, plongée subaquatique, surf…

La transmission en apnée[modifier | modifier le code]

Jeff Coulais s'inscrit dans la transmission de sa vision de l'apnée dès le début des années 1990 avec Océanide, comme en attestent les articles de la presse spécialisée de l'époque. Il a ainsi formé de très nombreux apnéistes, qu'il s'agisse des pratiquants de la section apnée "loisirs" de la FFESSM à Niort, ou de celui qui deviendra par la suite multiple recordman du monde Yoram Zekri.

En 2011, c'est donc en tant que coach et en entraîneur que Jeff Coulais revient à l’apnée, fort de ses années d'expérience et d'études sur l'homme et l'eau. Il est recruté par le Subaqua Club de La Rochelle pour entraîner Sandrine Murbach, qui sera sacrée championne de France en apnée dynamique en 2014 [2],[3].

Il se consacre désormais avec Océanide à la formation, à l'entrainement et au coaching de sportifs de haut niveau, en surf et en apnée, dont Audrey Palma. Il s'implique également dans des projets scientifiques, écologiques et d'éducation à l'environnement à travers l'apnée.

Aux fondations de l’apnée en France : chronologie[modifier | modifier le code]

A partir des années 90, Jeff Coulais étudie intensivement le yoga, suivant l'enseignement du Swami Shivananda et pratique tout aussi intensivement la course à pieds. Il est sauveteur en mer. Il s'exerce à l'apnée en piscine. Dès 1991, Jeff Coulais commence à explorer la profondeur et devient sauveteur en mer. Il multiplie les séjours dans le Pays basque pour la plongée et le surf. Il participe à des stages au CREPS d'Antibes et à Nice (stage "Inspiration" de Claude Chapuis). L'année suivante, Il ouvre la première section d’initiation et d’entraînement à l’apnée de la FFESSM en Atlantique sud à Niort[4].

En 1993, au service des sports de la base de la marine nationale où il effectue son service militaire, Jeff Coulais développe seul une pratique intensive de l'apnée en piscine, toujours sous la surveillance d'autres sauveteurs ou maîtres-nageurs, à Cuers (83). Il dessine et fait fabriquer sa première gueuse en inox, par des soudeurs de l'armée. Une "gueuse" est un dispositif lesté qui peut coulisser sur un câble vertical tendu entre la surface de l'eau et la profondeur à atteindre. Le plongeur qui s'y accroche descend ainsi sans avoir à fournir d'effort musculaire. Ce dispositif est dérivé d'une technique qui existe depuis la Grèce ancienne sous le nom de "skandalopetra". Un tel dispositif fut notamment utilisé par Jacques Mayol pour ses records et ensuite popularisé dans le film Le Grand Bleu. C'est une gueuse dite "genoux en bas" que Jeff Coulais crée en 1993 : elle permet au plongeur de s'arrimer au dispositif par les genoux, en repliant les jambes autour d'une barre - la plongée s'effectue alors tête en haut.Il intervient dans les stages d'apnée organisés par Patrick Farcy et Jean-Michel Pradon en Suisse et dans l'Est de la France. Il est chargé des apports sur le yoga pour apnéistes. C'est une première en France. Patrick Farcy préface l’ouvrage de Jeff Coulais « Yoga et apnée »[5].
Cette même année Jeff Coulais déménage à Villefranche-sur-mer pour se rapprocher du milieu naissant de l'apnée en France : Roland Specker, Claude Chapuis, Andy Le Sauce. Il participe comme trésorier aux premiers bureaux directeurs de l’Association internationale pour le développement de l'apnée [6], fondée en 1992[7]. Il plonge à cette époque avec Cyril Isoardi, le plus grand espoir de l'apnée française alors, qui disparaîtra le 29 mai 1994 en mer.

C'est en 1994 que Jeff Coulais valide son monitorat de plongée en apnée à Fréjus. Il travaille à la création de stages de formation conformes à sa vision de l'apnée, dans le respect inconditionnel de l'intégrité du sportif — stages qui verront le jour en 1995 avec Océanide.

L'année suivante, Jeff Coulais fonde Océanide, association Loi 1901 pour le développement et le soutien de l’apnée, auxquels s’ajouteront bientôt le surf, le sauvetage et le yoga[8]. Cette structure lui permet désormais de proposer des formations conformes à sa vision de l'apnée, dans le respect inconditionnel de l'intégrité du sportif. Le premier stage d’apnée Océanide a lieu à Calat Montjoi (Espagne), organisé par Eric Larretche et Jeff Coulais[9]. Il poursuivra ces stages et ses entraînements en Guadeloupe (Antilles françaises), à Rosas (Espagne) puis à Villefranche-sur-mer (France).
Parmi ses stagiaires les plus fidèles, Yoram Zekri (futur mutliple recordman du monde d'apnée en poids variable) fait sa formation initiale à l'apnée avec Jeff Coulais pendant plusieurs saisons, avant de rejoindre l'équipe de Claude Chapuis en 1997.
Cette même année 1995, Jeff remporte le "Défi Jeunes" du ministère des Sports et de la Jeunesse, avec le projet d'atteindre l'année suivante la profondeur de -107 m poids variable (apnée no limit), au moyen d'une gueuse de sa fabrication[10],[11].
Pendant cette période, son suivi médical est réalisé par une équipe de spécialistes de l’Hôpital d’Instruction des Armées de Toulon.

En 1996, à Villefranche-sur-mer, océanide organise son quatrième stage, Jeff Coulais reçoit en préparation aux championnats du Monde l'équipe nationale belge, avec Jean-Pol François, à la demande de son sélectionneur Boris Dujardin[12]. L’équipe terminera vice-championne du monde cette année-là [13].

Après des années d’entraînement et de préparation, en collaboration avec le centre médico-sportif de la ville de Niort qui assure un suivi médical rigoureux par l'intermédiaire du Dr Franck Lacord (directeur du S.A.M.U 79), avec les conseils de Richard Fornès et la surveillance de Frédéric Rivaud (maître-nageur), notant quotidiennement chaque paramètre, Jeff Coulais établit le 28 mai 1997 un record du monde en apnée dynamique en bi-palmes, en bassin de 25 m, avec 150 mètres parcourus en 1 minute 51 secondes[14],[15]. Cette année là, il devient le troisième juge historique de l'organisation AIDA. En 1998, Jeff Coulais achève sa formation d'État de plongée subaquatique. Il devient ainsi un des premiers professionnels de l'apnée en France, puisque le code du sport impose pour enseigner l'apnée à titre professionnel d'être titulaire d'un brevet d'État en plongée subaquatique. Jeff Coulais propose à Claude Martin, alors directeur du centre fédéral de plongée subaquatique d'Hendaye, un module de formation à intégrer dans le brevet d'État de plongée subaquatique pour former les futurs éducateurs sportifs à la plongée en apnée.

Presse écrite généraliste, presse écrite spécialisée, radio et télévision[modifier | modifier le code]

  • Dominica Traveller, "One breath, no tank - the philosophy and practice of freediving" p. 82-92 par Paul Crask, no 4, octobre 2017
  • Les sportives Magazine, "Le nouveau souffle d'Audrey Palma", 13 juin 2016, par Hélène Morrisseau http://les-sportives-mag.fr/le-nouveau-souffle-daudrey-palma
  • Midi Libre, "Les meilleurs apnéistes français réunis ce dimanche", samedi 9 mai 2015
  • Layalina Magazine, France, "Entrevue sportive: Audrey Palma" p. 38-41 par Marc Brun, photos Agnès Lescombes, no 60, juin 2014
  • Midi Libre, "Plongée en eau silencieuse", 8 avril 2014, par Jérôme Morin
  • Sud-Ouest, "Apnée Coupe de France (finale). 2013 est son année.", 7 mai 2013
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, "Le Surf sans les gamelles" 11 juillet 2006
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, "Une école dans le vent" 17 juillet 2003
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, "Nuit de la glisse. La passion selon JF Coulais" 16 février 2001
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, 29 mai 1997
  • Le Courrier de l'Ouest, 29 mai 1997
  • France 3 Poitou-Charentes, Journal régional 19/20, reportage diffusé le 29 mai 1995
  • Hippocampe Magazine, Belgique, décembre 1996, p. 30-32
  • France 3, Magazine "40 °C à l'ombre", reportage diffusé le 27 juillet 1995
  • France 3, Magazine "Une pêche d'enfer", interview diffusée le 19 juin 1995
  • Apnéa Magazine no 6, juin 1995
  • France 3, Magazine "Une pêche d'enfer", reportage diffusé le 15 mai 1995
  • France 3, Magazine "Une pêche d'enfer", reportage diffusé le 30 décembre 1994
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, 27 juillet 1994
  • France 3, Magazine "Une pêche d'enfer", reportage diffusé le 22 juin 1994
  • Le Courrier de l'Ouest, 2 juin 1994
  • Vivre à Niort Magazine, mai-juin 1994
  • France 3 Poitou-Charentes, "Pendant ce temps là", reportage diffusé le 23 avril 1994
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, 15 février 1994
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, 12 février 1994
  • La Nouvelle République du Centre Ouest, "La sécurité des plages", août 1991

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS), http://unss.org/
  2. Sud-Ouest, mardi 7 mai 2013, « Apnée Coupe de France (finale). 2013 est son année »
  3. Sud-ouest, mardi 21 mai 2013, p. 29 « Murbach sélectionnée en équipe de France »
  4. L’Association des Plongeurs de Niort et Des Environs club affilié à la FFESSM no 02 79 084 et agrément Jeunesse et Sports 81-29, cf. illustration affiche A.P.N.E.E.
  5. « Yoga et Apnée », de Jean-François Coulais, livret pédagogique de formation au yoga pour l’apnée, préface de Patrick Farcy, FFESSM, 1993
  6. (AIDA) (http://www.aidainternational.org/), http://www.aidainternational.org/
  7. cf. comptes rendus des assemblées générales et exceptionnelles 1993, 1994
  8. Journal Officiel de la République française du 9 août 1995, p. 3385 et Journal Officiel de la République française du 5 juillet 2003, p. 3649
  9. Apnéa Magazine no 6, juin 1995 « Pour le plaisir de l’apnée. Stage Océanide. » Eric Jourdan
  10. FR2 Émission du 8 août 1995
  11. FR3 Invité du journal télévisé le 9 août 1995
  12. Apnéa Magazine no 84, décembre 1996 « Dix apnéistes de carrière – Océanide organisait son 4e stage d’apnée à Villefranche-sur-mer »
  13. Hippocampe magazine, Belgique, décembre 1996, p. 30-32
  14. Courrier de l’Ouest, jeudi 29 mai 1997, « Le record du monde d’un Niortais », Y. Duvivier, p. 1 et p. 19
  15. Apnéa Magazine no 95, septembre 1997, p. 73 « Un p’tit jeune dynamique. Retour sur la performance de Jean-François Coulais en apnée dynamique »