Sonate pour piano et violon en si bémol majeur K. 378

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sonate pour piano et violon no 26
en do majeur
K. 378/317d
Sonate palatine
image illustrative de l’article Sonate pour piano et violon en si bémol majeur K. 378
Mozart en 1777

Genre Sonate pour piano et violon
Nb. de mouvements 3
Musique Wolfgang Amadeus Mozart
Durée approximative Env. 23 minutes
Dates de composition 1779 à Salzbourg
Dédicataire Josepha Barbara Auernhammer
Partition autographe Bibliothèque d'État de Berlin, disparu à la fin de la guerre

La Sonate pour violon no 26 en si bémol majeur K. 378/317d est une sonate pour violon et piano de Mozart. Composée au début de 1779 à Salzbourg, elle est publiée en juillet 1781 chez l'éditeur Artaria sous l'Opus 2 avec cinq sonates comprenant les sonates K. 296, K. 376, K. 377, K. 379, K. 380. Ce recueil de six sonates est dédié à Josepha Barbara Auernhammer.

Le manuscrit se trouvait à la Bibliothèque d'État de Berlin et a disparu à la fin de la guerre.


Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

La sonate comprend trois mouvements :

  1. Allegro moderato, en si bémol majeur, à 4/4, 193 mesures
  2. Andante sostenuto e cantabile, en mi bémol majeur, à alla breve, 62 mesures
  3. Rondeau:Allegro, en si bémol majeur, à Music3.png
    Music8.png
    puis à 4/4 (mesure 151) puis « come prima » (mesure 189), 231 mesures
  • Durée d'exécution : environ 23 minutes.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]