Sérénade KV 320

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le cor de postillon, qui a donné son nom à la sérénade

La Sérénade no 9 KV 320 en ré majeur, dite «Posthorn», est une œuvre de Wolfgang Amadeus Mozart qui a été écrite à Salzbourg en 1779. Le manuscrit est daté du 3 août 1779 et était destiné à l'université pour la cérémonie «finalmusik» de cette année[1].

La sérénade est écrite pour 2 flûtes, flûte à bec, 2 hautbois, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes, cor de postillon, timbales et cordes. Elle est composée de sept mouvements:

  1. Adagio maestoso - Allegro con spirito
  2. Minuetto
  3. Concertante: Andante grazioso en sol majeur
  4. Rondo: Allegro ma non troppo en sol majeur
  5. Andantino en ré mineur
  6. Minuetto - Trio 1 & 2
  7. Finale: Presto.

Les mouvements Concertante et Rondeau contiennent des sections concertantes pour la flûte et le hautbois.

Le premier trio du second menuet contient un solo de flûte à bec (ou piccolo) joué accompagné par les cordes. Le second trio du second menuet contient un solo pour le cor de postillon. C’est ce solo qui donne son nom à la sérénade.

La durée d’exécution est d'environ 45 minutes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stanley Sadie, Mozart: The Early Years, 1756–1781, New York, W.W. Norton & Co.,‎ 2006 (ISBN 0-393-06112-4), p. 503-505.

Liens externes[modifier | modifier le code]