Sofiane Bouhdiba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sofiane Bouhdiba
Bouhdiba au Maroc.jpg

Sofiane Bouhdiba en 2013.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Sofiane Bouhdiba, né le à Tunis[1], est un démographe tunisien, spécialiste de la mortalité. Il occupe le poste de professeur de démographie au département de sociologie de l'Université de Tunis[2].

Il a enseigné dans de nombreuses universités en Europe, en Afrique et aux États-Unis, et a participé à un grand nombre de conférences internationales sur les thèmes de la mortalité et la morbidité. Consultant aux Nations unies, il a eu l’occasion d’observer de près l’histoire de la lutte contre les grandes maladies dans le monde. Il a également participé à de nombreuses missions scientifiques et humanitaires en Afrique subsaharienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1985, il obtient un diplôme de gestion à l'Institut des hautes études commerciales de Carthage puis un master de démographie, et en 2008, un doctorat en démographie à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis à la suite de sa thèse intitulée Les dimensions socio-démographiques de la mortalité urbaine en Tunisie.

Ses travaux scientifiques sur la mortalité lui ont valu de nombreux prix internationaux, en particulier le Prix Knowledge Cities, décerné par la ville d'Istanbul (Turquie) le 19 novembre 2008, et le Prix Top Performer, décerné par Global Integrity (en) dans le cadre du programme Africa Integrity Indicators en novembre 2013, puis à nouveau en mars 2015.

Il est membre de nombreuses associations internationales, telles que l'Association internationale des démographes de langue française (AIDELF), l'American Institute of Maghrebian Studies (AIMS), l'African Studies Centre Community (ASC), le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), la Population Association of America (PAA), l'Arab Council for the Social Sciences (ACSS), l'Union des études de la population africaine (UEPA), l'Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP) et l'African Studies Association (ASA).

Sofiane Bouhdiba est polyglotte, mais intervient essentiellement en français, en anglais, en arabe et en espagnol. Il a réalisé de nombreuses études pour le compte d'organisations internationales, telles que le Fonds des Nations unies pour la population ou l'Organisation internationale pour les migrations, Médecins du monde, ou de programmes comme ONUSIDA.

En démographie, et plus particulièrement dans son domaine de prédilection qu'est la mortalité, Bouhdiba défend la thèse qu'il est vain de décrire un processus morbide ou létal si le chercheur ne prend pas la peine de visiter un hôpital, discuter avec l'infirmier, le malade, le mourant. Partager jusque sur le terrain l'émotion des proches des victimes est également un moyen de mieux comprendre la représentation de la mort chez les survivants[réf. nécessaire].

Sofiane Bouhdiba a enseigné et effectué des recherches et des études dans pratiquement toutes les régions du monde, mais son terrain de recherche de prédilection reste l'Afrique. Fasciné par la mort, ses travaux le conduisent toujours plus loin dans la compréhension des processus morbides et létaux les plus complexes.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • La mortalité urbaine en Tunisie, éd. Centre de publication universitaire, Tunis, 2012 ;
  • Médecin du bled. Sur les pas du médecin de colonie dans le Protectorat tunisien (1881-1956), éd. L’Harmattan, Paris, 2013 ;
  • Gorée, la porte sans retour. La mortalité des captifs à bord des navires négriers, éd. L'Harmattan, Paris, 2014 ;
  • L'ennemi invisible. Histoire de la mortalité sur le champ de bataille, éd. Pierre de Taillac, Paris, 2015 ;
  • Pavillon jaune. Histoire de la quarantaine, de la peste à Ebola, éd. L’Harmattan, Paris, 2016 ;
  • Vieillir en Tunisie, éd. L'Harmattan, Paris, 2017.

Articles[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

  • « La mortalité infantile : une fatalité ? », Réalités, n°691, 11 mars 1999 ;
  • « La politique tunisienne de lutte contre la mortalité infantile : état des lieux », Revue tunisienne de sciences sociales, n°119, novembre 1999 ;
  • « Urbanisation et comportement démographique : le cas de Tunis », actes du colloque « Projet urbain », éd. Institut catalan de la Méditerranée, Barcelone, 2000 ;
  • « Vivre plus, vivre mieux ? Cas de la Tunisie : incidences de l’allongement de l’espérance de vie sur l’état de santé des personnes âgées », actes du colloque « Vivre plus longtemps, avoir moins d’enfants, quelles implications ? » organisé par l'Association internationale des démographes de langue française, éd. PUF, Paris, 2002 ;
  • « Chronos : le point de vue du démographe », Madar, n°15, février 2002 ;
  • « La démographie face aux nouvelles technologies », Les Cahiers du CERES, hors-série n°1, 2003 ;
  • « Mondialisation et comportements démographiques », Revue tunisienne de sciences sociales, n°122, juin 2002 ;
  • « La physionomie de la ville moderne en Tunisie : approche socio-démographique », Les Cahiers de l’ERCILIS, n°3, janvier 2003 ;
  • « Enseignement supérieur, francophonie et développement durable en Afrique du Nord. Le cas de Tunis », actes du colloque « Développement durable. Leçons et perspectives », éd. Agence intergouvernementale de la Francophonie, Ouagadougou, 2004 ;
  • « Vieillissement de la population et emploi en Afrique du Nord à l’horizon 2020 », Reflets de l’économie sociale, vol. III « La question de l’emploi au Maghreb central », éd. Centre de recherches en économie appliquée pour le développement, Alger, 2007 ;
  • « Peur ou pitié ? Peste et exclusion dans le bassin méditerranéen au Moyen Âge », Cahiers du Centre d’histoire médiévale, n°4 « L’exclusion au Moyen Âge », 2007 ;
  • « Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans les Balkans », actes du colloque « Migrations, crises et conflits récents dans les Balkans », éd. University of Thessaly Press, 2007 ;
  • « Le système de santé au Maghreb », Governing health systems in Africa, éd. CODESRIA, Dakar, 2008 ;
  • « La lutte contre le sida en Afrique du Nord », Governing health systems in Africa, éd. CODESRIA, Dakar, 2008 ;
  • « L’homophobie dans l’Islam : mythe ou réalité ? », Homosexualités : révélateur social ?, éd. Publications de l'Université de Rouen, Rouen, 2010 ;
  • « Mondialisation et systèmes de santé à double vitesse : le cas de la Tunisie », Santé et mondialisation, éd. Université Jean-Moulin Lyon-III, Lyon, 2010 ;
  • « La représentation du risque routier dans les populations du Sud de la Méditerranée : le cas de la Tunisie urbaine », Les sociétés méditerranéennes face au risque : représentations, éd. Institut français d’archéologie orientale, Le Caire, 2010 ; 
  • « La tradition iconographique dans la cartographie arabe », Image et voyage. De la Méditerranée aux Indes, éd. Presses universitaires de Provence, Aix-en-Provence, 2012 ;
  • « Histoire des causes de décès en milieu urbain en Tunisie entre le début et la fin du XXe siècle », African Population Studies (en), vol. XXVI, n°2, novembre 2012 ;
  • « Espace public, espace privé : la dichotomie hôpital public/clinique privée dans le système de santé tunisien », actes du colloque « Les espaces publics au Maghreb », éd. CRASC, Oran, 2013 ;
  • « Dégage ! La clameur publique du printemps tunisien », Clameurs publiques et émotions judiciaires, éd. Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2013 ;
  • « L’Empire ottoman face au choléra au Maghreb au XIXe siècle », actes du congrès international The Maghreb and the Western Mediterranean in the Ottoman Era, éd. Research Centre for Islamic History, Art and Culture, Istanbul, 2013 ;
  • « Le pèlerinage à la Mecque, une menace épidémique ? Hajj et choléra au XIXe siècle », actes du congrès international « Politiques du pèlerinage du XVIIe siècle à nos jours », éd. Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2014
  • « Enseignement supérieur, francophonie et développement : le cas de la Tunisie », L'université africaine et sa contribution au développement local : l'exemple du Cameroun, éd. Karthala, Paris, 2014
  • « La protection des cités méditerranéennes contre le choléra au XIXe siècle », The Mediterranean cities between myth and reality, éd. Nerbini International, Lugano, 2014
  • « Le rituel funéraire en terre d’Islam : tradition et modernité », Le rituel. De l’anthropologie à la clinique, éd. L’Harmattan, Paris, 2015
  • « Biocarburant au nord, famine au sud : un paradoxe du développement durable en Afrique ? », Revue Recherches en économie et en management africain, vol. 3, n°3, 2016
  • « La vaccination dans les douars du protectorat tunisien (1881-1956) : un malentendu ? », Les malentendus culturels dans le domaine de la santé, éd. Presses universitaires de Nancy, Nancy, 2016 
  • « Quand la préservation de l’environnement menace la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest », actes de la conférence Innovation, transformation and sustainable futures in Africa, éd. American Anthropological Association, Arlington, 2017

Autres langues[modifier | modifier le code]

  • (de) « Die Bedeutung des Konzeptes Baraka in Städtischen Armenmilieu in Tunesien gestern, heute und morgen », Curare, n°29, 2006 ;
  • (en) « Islam and AIDS prevention in Asia », From negation to negotiations, éd. Pragun Publication, New Delhi, 2008 ;
  • (es) « Unión del Magreb, un caso de regionalismo Sur-Sur », Revista de Ciencia Política, n°7, janvier-juillet 2009, pp. 113-124 ;
  • (en) « Trans-national Practices and Sanitary Risks in the Red Sea Region: The Case of the Pilgrimage to Mecca », Society for Arabian Studies Monographs, n°8, 2009 ;
  • (en) « The Pension of the Returning Retired Migrant in the Maghreb: A Development Factor? », A study on the Dynamics of Arab Expatriate Communities: Promoting Positive Contributions to Socioeconomic Development and Political Transitions in their Homelands, éd. Organisation internationale pour les migrations/Ligue des États arabes, Le Caire, 2012 ;
  • (en) « The first Arab revolution? The Jasmine revolution », Global South Magazine, vol. VII, n°3, juillet 2011 ;
  • (en) « Cosmetic Surgery in Arab Muslim Society: History and Representation », actes du colloque Health Related Issues and Islamic Normativity, éd. Université de Hambourg, Hambourg, 2014 ;
  • (en) « Inequities and Democracy: the case of post-revolution Tunisia », Inequality, Democracy and Development under Neoliberalism and Beyond, éd. International Development Economics Associates, New Delhi, 2015 ;
  • (en) « Trade and expansion of Islam in East Africa », GMOIK, n°43, Schweizerische Gesellschaft Mittlerer Osten und Islamische Kulturen, Berne, 2015 ; 
  • (pt) « Sida e estigmatização: O caso dos refugiados em África », Planeta Sida: Diversidade, politicas e respostas sociais, éd. Humus, Lisbonne, 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sofiane Bouhdiba » [PDF], sur reims-ms.fr (consulté le 14 janvier 2016)
  2. « La fabrique de populations problématiques par les politiques publiques », sur calenda.revues.org, (consulté le 14 janvier 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]