Slonim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Slonim
Слонім
Blason de Slonim
Héraldique
Drapeau de Slonim
Drapeau
Slonim
Manoir de la famille Puslovski, par Napoleon Orda.
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Slonim
Code postal BY 231800
Indicatif téléphonique +375 1562
Démographie
Population 49 513 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 53° 06′ nord, 25° 19′ est
Altitude 122 m
Divers
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Slonim

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Slonim
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Slonim (en biélorusse : Слонім ; en russe : Слоним ; en polonais : Słonim) est une ville de la voblast de Hrodna, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Slonim. Sa population s'élevait à 49 513 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est bâtie à la confluence des rivières Chtchara et Isa. Elle est située à 48 km à l'ouest de Baranavitchy, à 118 km au sud-est de Hrodna/Grodno et à 175 km au sud-ouest de Minsk[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Slonim est mentionnée pour la première fois dans une chronique de l'année 1252 sous le nom d'Ouslonim — et de Vslonim en 1255. Au XIIIe siècle, elle passa sous la domination des ducs de Lituanie. En 1507, Slonim devint le centre d'un povet de la voïvodie de Novogroudok. À la fin du XVIIIe siècle, Slonim comptait une imprimerie, une résidence de jésuites, un théâtre. Elle devint le chef-lieu du gouvernement de Slonim en 1719, puis fusionne en 1797 avec le gouvernement de Lituanie. Des usines de tissage y furent ouvertes en 1820. Au recensement de 1897, Slonim comptait 15 683 habitants, dont 73 pour cent de Juifs. De 1921 à 1939, Slonim fut rattachée à la Pologne et était le centre d'un powiat. En septembre 1939, après le pacte germano-soviétique et l'invasion de la Pologne orientale par l'Union soviétique, Slonim fut rattachée à la République socialiste soviétique de Biélorussie.

Seconde Guerre mondiale et holocauste[modifier | modifier le code]

Pour des articles plus généraux, voir : Holocauste et Holocauste en Biélorussie.
Article détaillé : Ghetto de Slonim.

De juin 1941 à juillet 1944, la ville fut occupée par l'Allemagne nazie et un ghetto établi pour regrouper les Juifs de la ville. Le , le ghetto de Slonim fut « liquidé » et environ 8 000 Juifs furent massacrés au cours de cette « Aktion » menée par des SS, des policiers allemands et des collaborateurs lituaniens et biélorusses[3].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1817 1860 1887 1897 1907 1921
2 4088 20322 35015 89320 3849 643
1931 1939 1959 1970 1979 1989
16 28226 70017 50930 27936 65945 741
1999 2009 2014 2015 2016 2017
51 70048 97049 10549 33449 52849 513

Personnalité[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Martin Dean, Collaboration in the Holocaust : crimes of the local police in Belorussia and Ukraine, 1941-44, United States Holocaust Memorial Museum, Palgrave Macmillan, 2000, pp. 86-87. (ISBN 0312220561) (ISBN 9780312220563)
  4. (en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nachum Alpert, The destruction of Slonim Jewry : the story of the Jews of Slonim during the Holocaust, Holocaust Library, 1990, 379 p. (ISBN 0896041360) (ISBN 9780896041363)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]