Mir (Biélorussie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mir.
Mir
Мір
Blason de Mir
Héraldique
Drapeau de Mir
Drapeau
Château de Mir.
Château de Mir.
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Karelitchy
Code postal BY 231444
Indicatif téléphonique +375 1596
Démographie
Population 2 305 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 53° 27′ nord, 26° 28′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Mir

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Mir
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Mir (en biélorusse : Мір ; en russe : Мир ; en polonais : Mir) est une commune urbaine de la voblast de Hrodna ou oblast de Grodno, en Biélorussie. Sa population s'élevait à 2 305 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Mir est située à 200 km à l'est de Hrodna ou Grodno, et à 100 km au sud-ouest de la capitale de la Biélorussie, Minsk.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le mot « Mir » peut avoir différentes significations en langue russe, biélorusse ou polonaise :

  • le monde, l'univers ;
  • la paix ;
  • la communauté (sociale, humaine).

Il n'y a pas de certitudes à propos de l'origine de l'appellation de la petite ville. Soit elle fait référence à une communauté sociale, soit à un traité de paix qui y aurait été signé, soit à l'univers entier. Une quatrième possibilité d'explication rattacherait ce mot à la racine tatare « émir », dont il subsista longtemps des traces de présence malgré de leur écrasement par les croisés en 1395[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Mir fut fondé peu avant 1345. Un château y fut construit à la fin du Moyen Âge, ce qui fit de la ville le lieu de nombreuses attaques au cours des siècles. L'ensemble du château de Mir a été classé dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000. Sa restauration est pratiquement arrivée à son terme en 2012. Il constitue un des hauts lieux du tourisme en Biélorussie avec le château de Niasvij tout proche, également classé par l'UNESCO dans la liste du patrimoine mondial.

Avant la Seconde Guerre mondiale, la présence juive était importante à Mir. En 1920-1921, 55 pour cent de la population de Mir était juive. Mir connut une certaine célébrité aux XIXe et XXe siècles, car elle abritait une yeshiva réputée, qui fonctionna par intermittence de 1815 jusqu'à l'invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie en 1939[3]. Avec le Tarbut qui existait également dans la ville, elle fut pourtant avant la Seconde Guerre mondiale un centre renommé de la spiritualité juive [4].

Mir vit de la petite industrie et du tourisme lié au château. Elle compte environ 2 500 habitants, mais dont aucune donnée chiffrée sur une actuelle présence juive n'est connue actuellement[4]. Plusieurs monuments ont été érigés par les autorités soviétiques et plusieurs associations juives après la Seconde Guerre mondiale en mémoire des 719 Juifs exterminés dans le ghetto de Mir détruit en août 1942.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [5] :

Évolution démographique
1830 1897* 1936 1959* 1970* 1979*
1 664 5 401 6 000 2 732 2 595 2 482
1989* 2009* 2014 2015 2016 2017
2 500 2 310 2 294 2 237 2 250 2 305

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. (ru) « Мир-Несвиж > Версия для печати > О происхождении названия поселка Мир », sur l'origine du mot Mir)
  3. Aujourd'hui Mir n'est plus un centre renommé de l'enseignement du judaïsme. Les yeshiva qui ont pris la suite de la yeshiva de Mir ou s'en réclamant se trouvent actuellement à New York et à Jérusalem.
  4. a et b (ru) « Мир (encyclopédie électronique juive) »
  5. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]