Smarhon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Smarhon
Смаргонь
Blason de Smarhon
Héraldique
Drapeau de Smarhon
Drapeau
Smarhon
Smarhon : église orthodoxe.
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Hrodna
Raïon Smarhon
Code postal 231041 — 231045
Indicatif téléphonique +375 1592
Démographie
Population 37 386 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 54° 17′ 28″ nord, 26° 14′ 24″ est
Altitude 150 m
Divers
Statut Ville depuis 1904
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Smarhon

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Smarhon
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Smarhon (en biélorusse : Смаргонь ; en lacinka : Smarhoń) ou Smorgon (en russe : Сморгонь ; en lituanien : Smurgainys ; en polonais : Smorgonie), est une ville de la voblast de Hrodna/oblast de Grodno, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Smarhon. Sa population s'élevait à 37 386 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Smarhon est arrosée par la Néris, un affluent du Niemen. Elle est située à 120 km au nord-ouest de Hrodna/Grodno et à 100 km au nord-ouest de Minsk[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Napoléon quittant la Grande Armée à Smarhon pendant la campagne de Russie en 1812.

Au début du XVIIe siècle, Smorhon appartenait au Grand Duché de Lituanie, puis en 1793, elle devint russe. Jusqu'au milieu du XIXe siècle, Smarhon fut la propriété privée de la famille princière polonaise Radziwiłł, et sa population était en grande partie juive. Vers 1860, la ville se spécialisa dans le dressage des ours dont regorgeaient les forêts avoisinantes.

La ville et sa population furent très éprouvée pendant la Première Guerre mondiale. Elle redevint polonaise entre les deux guerres. Elle fut totalement anéantie pendant la Seconde Guerre mondiale et sa population juive décimée.

Smarhon est connu comme le lieu où «L'Académie des ours» a été fondée au XVIIe siècle.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [3] :

Évolution démographique
1859 1881 1897 1910 1940 1959
2 2176 4637 50016 3005 1006 478
1970 1979 1989 1999 2009 2012
10 09516 50330 83936 20036 28336 707
2013 2014 2015 2016 2017 -
36 94237 21237 32137 37237 386-

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Peter Blume (1906–1992) peintre américain.
  • Abraham Sutzkever (1913–2010) poète yiddish israélien et partisan pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Moyshe Kulbak (1896–1937) écrivain et poète yiddish, exécuté par la NKVD
  • Moshe Kussevitzki (1899–1966) cantor américain
  • Ida Lazarevich Gilman dite Ida Mett (1901–1973) anarchiste militante, écrivain, exilée en France
  • Shalom Levin (1916-1995) Secrétaire et Président du syndicat des instituteurs, membre de la Knesset, écrivain
  • Karol Dominik Przezdziecki (1782–1832) comte polonais, combattant pour la libération de la Pologne en 1830–1831
  • David et Esther Raziel, militants de l'Irgun pendant le mandat britannique en Palestine
  • William Schwartz (1896–1977) peintre américain

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée à :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Population depuis 1979 sur citypopulation.de.