Serge Mesonès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Mesonès
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Decazeville
Décès (à 53 ans)
Lieu Aubin
Taille 1,68 m
Période pro. 1968 - 1980
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1961-1966 Drapeau : France AO Viviez
1966-1968 Drapeau : France FCB Aubin
Parcours amateur
Saisons Club
1968-1972 Drapeau : France AS Moulins
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1972-1974 Drapeau : France LB Châteauroux 045 (15)
1974-1975 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 026 0(3)
1975-1980 Drapeau : France AJ Auxerre 161 (57)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1985-1987 Drapeau : France AS Moulins
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Serge Mesonès, né le 15 mars 1948 à Decazeville et mort le 1er novembre 2001 à Aubin lors d'un match avec le Variétés Club de France, est un footballeur, un militant politique et un auteur d'ouvrages sportifs français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe à la postérité pour son but égalisateur en finale de la Coupe de France 1979 face au FC Nantes, lors de laquelle il est aussi le capitaine de l'AJ Auxerre.

Militant communiste, il est membre du cabinet sport du PCF avant d'entrer au ministère de Marie-George Buffet en 1997. Il collabore également à La Montagne et à L'Humanité.

Il meurt sur le terrain du club pour lequel il porte les couleurs entre 1966 et 1968[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : France 9 matchs en Division 1
  • Drapeau : France 206 matchs et 70 buts en Division 2

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Serge Mesonès, A. J. Auxerre ou l'Aventure programmée.
  • Bruno Cardoso et Serge Mesonès, Mondial tronches 98.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Pour lui rendre hommage, des anciens joueurs de l'AJ Auxerre ont créé le Trophée Serge Mesonès.
  • Pour lui rendre hommage, un tournoi de poussins porte son nom dans le club de l'AS Moulins où il a évolué entre 1968 et 1972
  • Un gymnase porte son nom à Auxerre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mesones est mort », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 9 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]