Association sportive Moulins Football 03 Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis AS Moulins 03 Auvergne)
Aller à : navigation, rechercher
AS Moulins
Logo du AS Moulins
Généralités
Nom complet Association sportive Moulins Football 03 Auvergne
Fondation 1927
Couleurs blanc et bleu
Stade Stade Hector-Rolland
(3 000[Note 1] places)
Siège Allée des Soupirs
03000 Moulins
Championnat actuel CFA
Président Drapeau : France Vincent Rondet
Entraîneur Hervé Loubat
Site web www.asmoulins.fr

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France amateur de football 2015-2016
0

L'Association sportive Moulins Football 03 Auvergne, plus connue sous le nom d'AS Moulins, est un club de football français domicilié à Moulins, qui évolue en 2015-2016 en championnat de CFA.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

  • De 1997 à 2000 : Division d'Honneur Auvergne
  • De 2000 à 2003 : CFA2

La saison 2002-2003 voit l'ASM finir à la seconde place de son groupe. Elle participe ainsi aux barrages pour monter en CFA et obtient le droit d'accéder en remportant la compétition face à Marmande, Vitrolles et Jura Sud.

  • De 2003 à 2005 : CFA

À l'issue de la saison 2004-2005, l'ASM se classe deuxième meilleur second de CFA et bénéficie de la rétrogradation administrative de Valence pour accéder au National quelques jours avant le début de la compétition.

  • 2005-2006 : National (17e ex-aequo avec 41 points, Jérémy Perbet meilleur buteur de National ex-aequo avec 23 buts)
  • De 2006 à 2009 : CFA.

Au terme de la saison 2008-2009, l'équipe se hisse à la deuxième place de sa poule de CFA. L'ASM monte cependant en National à la suite des décisions de la direction nationale du contrôle de gestion de la Fédération française de football de rétrograder administrativement le FC Sète 34 et le FC Libourne-Saint-Seurin.

Le club ne connaît qu'une saison en National (2009-2010), en finissant 17e avec 38 points.

Depuis 2010, le club évolue en CFA.

Le derby reste Montluçon IEFM dont l'AS Moulins se qualifie au stade Dunlop par 4 buts à 0 au 5e tour de la Coupe de France régional[Quand ?][réf. nécessaire].[incompréhensible]

En 16es de finale de la Coupe de France, l'AS Moulins bat le Toulouse Football Club par 2 buts à 1, au stade Hector-Rolland, le 22 janvier 2014, même si Moulins était mené au score à la mi-temps. Elle se qualifie pour les 8es de finale pour la première fois de son histoire[1],[2]. Le tirage au sort a désigné le FC Sète[3], qui, le 12 février 2014, ouvre le score pendant les premières minutes du match. Moulins parvient à inverser la tendance, s'impose 3 buts à 1 et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de France[4],[5]. L'équipe a joué contre Angers en quarts de finale le 25 mars au stade Jean-Laville à Gueugnon[6], mais s'incline aux tirs au but 4 à 2[7],[8], bien qu'ayant joué en supériorité numérique dès la 34e minute de jeu (expulsion d'un joueur angevin sur coup de tête)[9].

La 30e et dernière journée a été décisive pour la montée en National. Le club se déplaçait à Épinal le 24 mai. Le match nul (1-1) malgré deux buts de joueurs moulinois dont un contre son camp a privé l'AS Moulins de sa montée en National au profit d'Épinal. Le club termine à la 2e place avec 82 points, 15 matchs gagnés, 7 nuls, 8 défaites[10].

Pour la saison 2015-2016 : Moulins affronte Yzeure Yzeure au 6e tour de la Coupe de France, et s'impose 4-0 au Stade de Bellevue[réf. souhaitée]. L'AS Moulins affronte Nîmes Olympique, club évoluant en Ligue 2, au 8e tour, en s'imposant 1-0 au stade Hector-Rolland[11], mais lors des 32es de finale, elle s'incline contre le Chamois niortais, autre club de Ligue 2, par 1 but à 2[12].

Réserves[modifier | modifier le code]

L'équipe B du club parvient à monter en CFA 2 à l'issue de la saison 2012-2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le club a été champion de division d'honneur Auvergne 11 saisons (1931, 1934, 1935, 1938, 1940, 1943, 1960, 1968, 1992, 2000 et 2010).

En Coupe de France, il a pu atteindre les 32es de finale en 1987 (défaite 5-1 contre l'OL), en 2004 (défaite 0-1 contre l'OGC Nice) et 2006 (défaite à Dijon 1-0), les 16es de finale en 1986 (ASM 1-4 FC Rouen) et en 2013 (ASM 1-2 Girondins de Bordeaux). En 2014, le club parvient jusqu'aux quarts de finale en se faisant éliminer aux tirs au but par Angers. En 2016 le club est éliminé en 32es de finale 2-1 par le club Chamois niortais.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2015-2016[13]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent Contrat
Gardiens
999 G Drapeau de la France Guiot, ClémentClément Guiot 29/1/1992 (24 ans)
Formé au club
999 G Drapeau de la France Chaumet, JulienJulien Chaumet 28/12/1990 (25 ans)
AS Yzeure
999 G Drapeau de la France Fernand, JordanJordan Fernand 16/6/1989 (26 ans)
Stade montois
Défenseurs
999 D Drapeau de la France Diaby, OusemanOuseman Diaby 26/10/1988 (27 ans)
Formé au club
999 D Drapeau de la France Bertho, JonathanJonathan Bertho 26/1/1988 (28 ans)
Vendée Luçon Football
999 D Drapeau de la France Thoune, KhadimKhadim Thoune 1/7/1992 (23 ans)
RC Vichy
999 D Drapeau de la France Raynaud, AlexisAlexis Raynaud 21/3/1987 (28 ans)
Formé au club
999 D Drapeau de la France Betéhé, FranckFranck Betéhé 2/1/1993 (23 ans)
US Colomiers
999 D Drapeau de la France Fugier, CyrilCyril Fugier 9/3/1987 (28 ans)
Le Puy Foot
999 D Drapeau de la France Rouchon, GrégoryGrégory Rouchon 24/9/1983 (32 ans)
Pacy Ménilles RC
Milieux de terrain
999 M Drapeau de la France Ruffaut, PierrePierre Ruffaut 17/6/1986 (29 ans)
RC Vichy
999 M Drapeau de la France Suchet, NicolasNicolas Suchet 26/10/1988 (27 ans)
CS Meaux
999 M Drapeau de la France Franco, LucasLucas Franco 16/10/1991 (24 ans)
AS Yzeure
999 M Drapeau de la France Giraud, JeremyJeremy Giraud 13/7/1992 (23 ans)
RC Vichy
999 M Drapeau de la France Allouache, SamySamy Allouache
Formé au club
999 M Drapeau de la France Veline, JonathanJonathan Veline 26/9/1994 (21 ans)
Formé au club
999 M Drapeau de la France Ligoule, SébastienSébastien Ligoule 6/3/1983 (32 ans)
AS Yzeure
999 M Drapeau de la France Lobo, JoffreyJoffrey Lobo 19/9/1992 (23 ans)
AS Domeratoise
Attaquants
999 A Drapeau de la France Cuvier, JordanJordan Cuvier 1/7/1994 (21 ans)
US Lège Cap Ferret
999 A Drapeau : Sénégal Ba, OumarOumar Ba 13/3/1992 (23 ans)
FC Mulhouse
999 A Drapeau de la France Allouache, MouradMourad Allouache 17/1/1992 (24 ans)
Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Audrey VILLENEUVE
Médecin(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. dont 1 000 places assises
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Calmut, « Moulins renverse le TFC sur son passage ! », La Montagne,‎ .
  2. Laurent Calmut, « Une victoire pour l'histoire de l'AS Moulins », La Montagne,‎ .
  3. Laurent Calmut, « Le grand huit face à Sète pour l'AS Moulins ! », La Montagne,‎ .
  4. « Moulins - Sète : 3-1 », sur L'Équipe,‎ .
  5. « Coupe de France : Moulins en quart de finale contre Angers », sur La Montagne,‎ .
  6. « Moulins-Angers à Gueugnon », sur L'Équipe,‎ .
  7. « Coupe de France : la loterie des tirs au but fatale fatale à Moulins face à Angers (4-2) », sur La Montagne,‎ (consulté le 26 mars 2014)
  8. « Angers a bataillé », sur L'Équipe,‎ (consulté le 26 mars 2014).
  9. Feuille de match Moulins 0-0 Angers sur L'Équipe.
  10. Laurent Calmut, « Le rêve du National s'envole pour l'ASM », La Montagne,‎ .
  11. « L'exploit de Moulins », sur Sports-Auvergne.fr,‎ (consulté le 11 janvier 2016).
  12. Kevin Lastique, « Moulins sort de la coupe par la grande porte », sur Sports-Auvergne.fr,‎ (consulté le 11 janvier 2016).
  13. « L'effectif de l'AS Moulins », sur le site officiel (consulté le 11 janvier 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]