Sadaharu Aoki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sadaharu Aoki
Naissance
Nagoya, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Profession
Distinctions
Médaille d'or prix de dégustation Charles Proust 1995
Médaille d'or prix de dégustation Alpajon Coupe de Peltrer 1995
Grand Prix de la Coupe Jean Louis Berthelot 1996
Pâtissier de l’année pour le guide touristique Pudlo Paris 2011

Sadaharu Aoki (青木定治, Aoki Sadaharu?), né le à Nagoya, est un pâtissier et chocolatier japonais[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1987, Sadaharu Aoki est diplômé à l'école hôtelière de Machida, puis commence à travailler en tant que boulanger au Chandon, un restaurant français situé à Aoyama dans la ville de Tokyo.

En 1991[2], Sadaharu Aoki s'installe en France et travaille chez Jean Millet, au restaurant Méditerranée, puis chez le pâtissier glacier Couderc à Paris ou il est Chef des entremets[3]. Il travaille par la suite au restaurant Girardet en Suisse.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

L’expérience acquise lui permet de remporter plusieurs concours de pâtisserie comme la Compétition Charles Proust en 1995.

Il ouvre son premier atelier dans le VIIIe arrondissement de Paris en 1998, puis devient en 1999 pâtissier pour des salons de thé, des restaurants, des hôtels et des réceptions. Pendant des défilés de mode parisien, il livre ses produits aux grandes maisons de couture comme Kenzo, Yohji Yamamoto, Chanel, Ungaro ou encore Christian Dior.

Consécration[modifier | modifier le code]

En 1999, Sadaharu Aoki est nommé responsable de l'office parisien de la fédération des pâtissiers japonais. En 2001, il ouvre sa première boutique « Pâtisserie Sadaharu Aoki » dans la rue de Vaugirard à Paris, puis en 2003 une seconde boutique dans le Ve arrondissement. Il a aussi un stand au Lafayette Gourmet et possède également deux boutiques au Japon. Sadaharu Aoki ouvre sa première boutique à Tokyo en 2006.

La compagnie aérienne All Nippon Airways lui confie la confection des dessert pour ses classes premières et affaires au départ de Paris[4].

En 2009, il supervise l'adaptation en anime du manga Yumeiro pâtissière.

En 2011, il propose au salon du chocolat une collection élaborée avec Anne-Sophie Pic[5].

Il est marié à Tōko Amamiya (雨宮塔子, Amamiya Tōko?), présentatrice et essayiste.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1995 : 1er prix de dégustation et 2e prix du Concours Charles Proust[6]
  • 1995 : 1er prix de dégustation et 3e prix du concours Alpajon Coupe de Peltrer
  • 1996 : Grand Prix du Concours gastronomique Coupe Jean Louis Berthelot
  • 2011 : Pâtissier de l’année pour le guide touristique Pudlo[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chocolatiers Sadaharu Aoki - Guide du chocolat, L'Express, le 17 octobre 2011
  2. Sadaharu Aoki (boutique à Paris), Télérama, le 2 décembre 2010
  3. Macarons au thé vert mâcha, Sadaharu AOKI, Madame Bien-être
  4. (ja) 「patisserie Sadaharu AOKI」でつながるクチコミ, ANAの旅のクチコミ情報サイト−旅達空間−
  5. Anne-Sophie Pic et Sadaharu Aoki dévoilent une collection de chocolats, imaginée à quatre mains, La Dépêche, le 20 octobre 2011
  6. Sadaharu Aoki > Paroles de chefs, Demarle
  7. Les lauréats du Pudlo Paris 2011 - Coups de cœur, le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, le 7 février 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paris Match, no 2867-2871, pages 110-112, 2004
  • Jean-Paul Labourdette, Dominique Auzias, Paris gourmand, p. 52, Petit Futé, 2011, (ISBN 9782746937703)
  • (en) David Lebovitz, The Great Book of Chocolate: The Chocolate Lover's Guide, with Recipes, Ten Speed Press, 2004, (ISBN 9781580084956)