SG Flensburg-Handewitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SG Flensburg Handewitt)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le handball image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant le handball et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

SG Flensburg-Handewitt
Logo du SG Flensburg-Handewitt
Généralités
Nom complet Spielgemeinschaft Flensburg-Handewitt Handball-Bundesliga GmbH & Co. KG
Fondation 1990
Couleurs Bleu marine, blanc et rouge
Salle Flens-Arena
(6 500 places)
Siège Schiffbrücke 66, D
24939 Flensbourg
Championnat actuel DHK 1.Bundesliga
Entraîneur Drapeau : Suède Ljubomir Vranjes
Site web (de) www.sg-flensburg-handewitt.de
Palmarès principal
National[1] Champion d'Allemagne (1)
Coupe d'Allemagne (4)
Supercoupe d'Allemagne (2)
International[1] Ligue des champions (1)
Coupe des coupes (2)
Coupe EHF (1)
Coupe des Villes (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
DHK 1.Bundesliga 2015-2016
0

Dernière mise à jour : 21 septembre 2015.

Le Spielgemeinschaft Flensburg-Handewitt ou SG Flensburg-Handewitt est un club allemand de handball évoluant en Bundesliga, situé à Flensbourg, dans le Schleswig-Holstein. Le club évolue en Bundesliga depuis 1992 et entreprend régulièrement à des campagnes européennes.

Rarement gagnant, ils parviennent tout de même à décrocher un titre de champion en 2004 pour dix deuxièmes places entre 1996 et 2013 tandis qu'en Coupe d'Allemagne, le SG Flensburg-Handewitt remporte trois coupes d'affilée de 2003 à 2005 pour six finales perdues.

Le club est malgré tous une place forte du handball, remportant au moins une fois toutes les compétitions auxquelles il a participé : les quatre coupes d'Europe (une Ligue des champions, deux Coupes des coupes,une Coupe EHF et une Coupe des Villes, auxquelles on peut ajouter plusieurs finales) et les trois compétitions nationales allemandes (un Championnat d'Allemagne et dix deuxièmes places, quatre Coupes d'Allemagne et deux Supercoupes d'Allemagne).

Histoire[modifier | modifier le code]

1990-1992 : les débuts[modifier | modifier le code]

Le club est né de la fusion des sections handball des clubs de TSB Flensburg (fondé en 1973) et Handewitter SV en 1990. La première saison du SG Flensburg-Handewitt, en 1990/1991, se déroule en 2.Bundesliga (division 2) avec à sa tête le croate Zvonimir Serdarušić[2].

Si Flensburg termine sa toute première saison à une quatrième place, la saison suivante fut nettement plus satisfaisante puisque le club devient champion en remportant tous ses matchs et accède ainsi à l'élite de la plus belle des manières.

De plus, cette même saison, le club atteint la finale de la Coupe d'Allemagne, finale que le SG Flensburg-Handewitt perd face à la redoutable formation du TUSEM Essen, même si ce dernier aura pourtant dû passer par les prolongations pour finalement s'imposer.

1992-1996 : montée en puissance et expérience européenne[modifier | modifier le code]

La Fördehalle, salle du club de 1991 à 2001 avec une capacité de 3500 places.

La première saison en Bundesliga (division 1) en 1992/1993 (de) est assez difficile puisque le SG Flensburg-Handewitt termine la saison seizième sur dix-huit et doit son maintien grâce à la relégation administrative du TSV Milbertshofen. Une saison qui n'est pas satisfaisante pour la direction puisqu'au mois de février 1993, elle décide de limoger Zvonimir Serdarušić, remplacé par le danois Anders Dahl-Nielsen[2].

Ce changement porte ses fruits la saison suivante puisque Flensburg termine à une belle quatrième place en 1994 (de). De plus, le club accède pour la deuxième fois de son histoire à la finale de la Coupe d'Allemagne, mais doit s'incliner 14 à 17 face, cette fois, au SG Wallau-Massenheim.

Les résultats du club restent stables pour la saison 1994/1995, avec une quatrième place en championnat (de), synonyme cette fois d'une première campagne européenne la saison suivante.

Cette entrée du SG Flensburg-Handewitt sur la scène européenne est de bonne facture puisque le club accède à la demi-finale de la Coupe EHF où ils sont éliminés par le club historique espagnol du BM Granollers. Parallèlement, en championnat (de), la saison 1995/1996 s'est soldée par une très belle deuxième place, derrière leur voisin du THW Kiel, équipe entraînée par l'ancien entraîneur du club, Zvonimir Serdarušić.

1996-2000 : une valeur sûre en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Cette période est celle de la confirmation parmi les meilleures équipes d'Allemagne, en terminant continuellement en haut du classement, et de bonnes performances lors de ses campagnes européennes.

Ainsi, lors de la saison 1996/1997, le club joue pour la seconde fois de son histoire en Coupe EHF où il réalise le magnifique exploit d'aller décrocher le titre. En effet, le club retrouve en demi-finale le BM Granollers mais s'impose cette fois-ci lors des deux matchs[3] et se qualifie ainsi pour la finale. Opposé au club danois du Virum-Sorgenfri HK, Flensburg s'incline 22 à 25 lors du match aller au Danemark mais s'impose nettement 30 à 17 lors du match retour et remporte donc sa première coupe d'Europe dès sa deuxième campagne européenne[4]. Sur la scène nationale, c'est à nouveau à la seconde place que le club termine son championnat 1996-1997 (de).

La saison suivante, le club est à nouveau qualifié pour la Coupe EHF 1997-1998 et a ainsi l'opportunité de défendre son titre. Après s'être défait des formations du Montpellier HB, du RK Pelister Bitola, du BM Valladolid et du CSKA Moscou, le SG Flensburg-Handewitt accède pour la deuxième saison consécutive à la finale de la compétition. Et leur adversaire est une formation bien connue du club puisqu'il s'agit de la même formation qui lui mène la vie dure en championnat, soit leur voisin du THW Kiel. Dans cette confrontation germano-allemande, ainsi que 100 % régionale puisque les deux clubs du Schleswig-Holstein sont distants de moins de 100 km, Flensburg réussit à remporter la rencontre aller 25 à 23[5] mais concède une défaite 21 à 26 lors du match retour à Kiel[6] : tout comme en championnat, c'est ainsi le THW Kiel qui a le dernier mot. En championnat, le club ne peut empêcher Kiel de remporter le titre et régresse même de deux places, passant de la deuxième à la quatrième place.

En juillet 1998, l'entraîneur, Anders Dahl-Nielsen, est remplacé par son compatriote, Erik Veje Rasmussen[2]. La quatrième place obtenue en championnat est synonyme de participation à la Coupe des Villes, compétition moins prestigieuse que la Coupe EHF. Néanmoins, au vu de ces performances précédentes en coupe EHF, le club fait naturellement partie des équipes favorites et assume parfaitement son rôle : éliminant successivement les slovaques du RK Trebnje en huitièmes de finale, les français de l'US Dunkerque HBGL en quarts de finale et enfin les allemands du TuS Nettelstedt-Lübbecke en demi-finales, le club arrive en finale face au club espagnol de l'ADC Ciudad Real, dont c'est la première expérience en Coupe d'Europe. La formation espagnole réalise une remarquable performance lors du match aller, tenant en échec Flensburg 27 à 27 en Allemagne, mais Flensburg remporte le match retour 26 à 21 en Espagne, devant 4 000 supporters[7] : ainsi le SG Flensburg-Handewitt remporte le deuxième titre européen de son histoire. En championnat, le club retrouve sa seconde place, toujours derrière Kiel.

Ainsi qualifié pour la Coupe EHF 1999-2000, le club atteint facilement la demi-finale où ils rencontrent l'ABC Braga. Et les Portugais s'avéreront être de solides adversaires puisqu'ils s'imposent de quatre longueurs 27 à 23 lors du match aller. Autant dire que les hommes d'Erik Veje Rasmussen ont dû s'employer lors du match retour en Allemagne pour battre les Portugais 23 à 18, soit un score cumulé de 46 à 45. En finale, Flensburg est opposé aux Croates du RK Metković Jambo, seul club capable de briser l'hégémonie du RK Zagreb. Battus 22 à 24 en Croatie[8], les joueurs de Flensburg gardent toutes leurs chances lors du match retour, mais leur victoire 25 à 23[9] est insuffisante : à égalité parfaite sur l'ensemble des deux matchs, les Croates sont déclarés vainqueurs selon la règle du nombre de buts marqués à l'extérieur (22 contre 23). Au niveau national, le club n'a jamais été aussi proche de remporter son premier titre. En effet, en championnat, Flensburg a terminé cette saison 1999/2000 avec le même nombre de points que le THW Kiel, mais Kiel est sacré pour la septième fois champion d'Allemagne pour une meilleure différence de buts (+134 pour Kiel contre +117 pour Flensburg). De même, ces deux clubs se sont retrouvés en finale de la Coupe d'Allemagne et, alors qu'à l'issue du temps réglementaire, les deux équipes sont à égalité sur le score de 20 à 20, c'est finalement Kiel qui s'impose lors de la prolongation.

2000-2002 : les premiers titres nationaux[modifier | modifier le code]

La Flens-Arena, l'antre du SG Flensburg-Handewitt depuis 2001, avec une capacité de 6500 places.

Cette saison 2000/2001 est la saison des nouveautés. Tout d'abord, en tout début de saison, le SG Flensburg-Handewitt a enfin pu prendre sa revanche face au THW Kiel qui lui avait empêché de remporter cinq trophées dont un sacre européen : opposés lors de la Supercoupe d'Allemagne, les hommes d'Erik Veje Rasmussen remportent le match sur la plus petite des marges (20 à 19) et apportent au club son troisième sacre, le premier sur la scène nationale. La seconde nouveauté de cette saison est l'inauguration le de sa toute nouvelle salle, la Flens-Arena. Enfin, la troisième nouveauté est la sacre pour leur première participation lors de la Coupe des coupes : éliminant ses adversaires un par un, le club atteint la finale où il affronte les espagnoles du CB Ademar León. Large vainqueur lors du match aller sur le score de 32 à 25[10], Flensburg s'incline nettement 19 à 24 lors du match retour en Espagne[11], défaite qui n'empêche pas le club de remporter son troisième sacre européen, qui plus est à chaque fois dans une compétition différente.

Et tout comme lors de la saison 1997/1998, le club a l'occasion de défendre son titre européen lors de la saison 2001/2002 puisque, qualifié pour la Coupe des coupes, le club arrive en finale et retrouve une ancienne connaissance déjà rencontrée lors de la finale de la Coupe des Villes 1999 : le BM Ciudad Real. Lors de la finale aller disputée en Espagne, Flensburg concède à une large défaite sur le score de 22 à 31, de nombreuses violences et altercations ayant eu lieu lors du match[12] au point que l'entraîneur de Ciudad Real, Veselin Vujović, et le joueur Rolando Urios furent tous deux suspendus de toute compétition internationale pour respectivement 2 ans et 11 mois par l'EHF, alors que du côté allemand, Christian Berge est suspendu 9 mois[13]. Lors de la finale retour en Allemagne, malgré l'absence de leur entraîneur Veselin Vujović, qui communiquait malgré tout par téléphone depuis son hôtel, le BM Ciudad Real réussit à préserver son avance de 9 buts, avec pourtant un début de match difficile (0-5) et la disqualification de Pogorelov en milieu de première période[14]. Et donc, à l'instar de la saison 1997/1998, le club n'arrive pas à conserver son sacre et s'incline pour la troisième fois en finale d'une compétition européenne.

Lors de la saison 2002/2003, au niveau international, Flensburg est décevant puisqu'il est éliminé au troisième tour par les Espagnols du BM Altea en Coupe EHF et ne passe donc pas l'hiver européen[15]. Cependant, on ne peut en dire autant au niveau national et surtout au niveau de la Coupe d'Allemagne puisque le club réussit à décrocher sa toute première Coupe, dans une campagne où les hommes de Erik Veje Rasmussen éliminent le THW Kiel (28 à 24) en quarts de finale puis le Frisch Auf Göppingen (33 à 28) en demi-finales. Accédant de cette manière en finale, le SG Flensburg-Handewitt remporte la rencontre sur le fil, 32 à 31, face au TUSEM Essen, club qui avait privé Flensburg de son premier exploit en finale de la Coupe d'Allemagne en 1992. Tandis qu'en Championnat, le club réussit grâce à une nouvelle place de dauphin à se qualifier pour la première fois pour la Ligue des champions, la compétition la plus prestigieuse pour les clubs.

Cette saison 2003/2004 débute avec la séparation du club et de son entraîneur Erik Veje Rasmussen qui est remplacé par son adjoint, le polonais, Bogdan Wenta[2]. Celle-ci fut l'une des plus mémorable du club, en effet Flensburg joue à nouveau sur trois fronts : Championnat, Coupe et Ligue des champions. Lors de cette dernière, le SG Flensburg-Handewitt se retrouve dans le groupe F, avec les slovènes du RK Celje Pivovarna Laško, les suédois du Redbergslids IK et les slovaques du MSK Povazská Bystrica. Dans ce groupe, Flensburg termine deuxième, à deux points des slovènes et se qualifie ainsi pour les huitièmes de finales[16]. Se retrouvant dans le chapeau 2, le club tomba sur la formation danoise de Kolding IF Håndbold et s'en défait assez facilement avec un total 67 à 49 (34-29; 33-20)[17]. Accédant ainsi en quart de finale, Flensburg affronta les croates du RK Zagreb et remporte les deux rencontres sur un total de 58 à 53 (30-27; 28-26)[18] et donc arrivant en demi-finales, ils affrontent le SC Magdebourg.

Lors du match aller, le SG Flensburg-Handewitt s'offre un score plutôt confortable pour le match retour, remportant la rencontre 30 à 20 cependant le SC Magdebourg qui n'avait rien à perdre, essaie de renverser la tendance et le match à l'extérieur s'avéra être des plus tendus, se ponctuant sur le score de 36 à 26.

Cependant malgré cette défaite, le total est 56 à 56 et le SG Flensburg-Handewitt est qualifié grâce à la règle de buts marqué à l'extérieur qui départagea les deux formations (26 contre 20)[19].

Ainsi, pour sa toute première participation, le SG Flensburg-Handewitt accéda à la finale de la reine des compétitions pour les clubs.

Opposé au RK Celje Pivovarna Laško, club rencontré en phase de groupes, les hommes de Bogdan Wenta furent défaits sur le score de 34 à 28 en terre slovène et malgré une finale retour qui fut victorieuse (30 à 28), c'est bien le RK Celje Pivovarna Laško qui remporte la double confrontation sur un total de 62 à 58[20].

Alors que sur le plan national, Flensburg remporta pour la première fois de son histoire le fameux titre de Champion d'Allemagne avec un total de 58 points devant son dauphin du THW Kiel qui termine à deux points.

En Coupe d'Allemagne, après avoir éliminé le HSG Nordhorn au deuxième tour, le TUSEM Essen au troisième tour, le TuS Nettelstedt-Lübbecke en huitième de finale, le VfL Gummersbach en quart de finale et le THW Kiel en demi-finale.

Le club accéda pour la cinquième fois de son histoire en finale de cette compétition et se retrouva face au HSV Hambourg, une finale qui se termina sur le net score de 29 à 23 tels que le club de Flensburg put conserver son titre de vainqueur de la Coupe d'Allemagne.

La saison suivante, soit la saison 2004/2005, le club n'arriva pas à conserver son titre et termina second à deux points du THW Kiel, alors qu'en Ligue des champions, le SG Flensburg-Handewitt, comme tous les clubs allemands se font éliminer en quart de finale, Flensburg étant éliminé par le Montpellier HB, une campagne qui n'aura pas reflété le précédent parcours du club en coupe d'Europe[21].

Tandis qu'en Coupe d'Allemagne, Flensburg décrocha son troisième trophée, un troisième trophée consécutif pour les hommes de Bogdan Wenta, décrochés lors d'une finale qu'ils les opposaient encore une fois au THW Kiel, une finale donc remporté 33 à 31.

2005-2010 : Retour à sa place d’éternel second[modifier | modifier le code]

Le SG Flensburg-Handewitt le 9 septembre 2007

Cette période dorée n'aura cependant pas effacé le statut de Flensburg d'éternel second et le fait que la décennie se termina de cette façon n'aida pas du tout le club à se défaire de ce statut.

En effet, les résultats de cette fin de décennie ne sont pas superbes et le club vit se succéder les entraîneurs tels qu'en 2006Bogdan Wenta est remplacé par son adjoint, le Suédois Kent-Harry Andersson qui sera quant à lui limogé en décembre 2008, lors de la dix-septième journée de championnat où Flensburg perd sur le large score de 29 à 37 face à son rival, le THW Kiel, il sera lui-même remplacé par son adjoint Per Carlén[22].

Ces successions d’entraîneur furent la preuve que le club n'est pas au top, il termina ainsi la fin de la décennie à des secondes ou troisièmes places en Championnat et dégringola même à la cinquième place lors de la saison 2008/2009, synonyme de Coupe EHF et non de Ligue des champions.

Tandis qu'au niveau de la Coupe d'Allemagne, Flensburg ne réalisa pas de superbes performances, par exemple en tant que tenant du titre, le club se fit pourtant surprendre au deuxième tour de la compétition lors de la saison 2005/2006.

Les saisons suivantes, les résultats ne furent pas mieux, se faisant éliminer en demi-finale en 2006/2007, au troisième tour en 2007/2008 et en huitième de finale en 2008/2009 et en 2009/2010.

Au niveau européen, le SG Flensburg-Handewitt disputa fréquemment la Ligue des champions où ils atteignirent souvent la phase finale, sauf lors de la saison 2007/2008 où le club termina bon dernier d'un groupe des plus relevés, où l'on retrouvât le RK CO Zagreb, le Portland San Antonio et le HSV Hambourg.

Le SG Flensburg-Handewitt durant un temps mort

Cette rapide élimination fut très surprenante au vu de la saison précédente où Flensburg, alors sous l'ère Andersson, entreprit d'une superbe façon leur campagne en Ligue des champions à l'issue de la saison 2006/2007.

En effet, lors de cette campagne, Flensburg termina premier du Groupe D, un groupe composé du Medvedi Tchekhov, du RK Zagreb et du RK Metalurg Skopje[23].

Qualifié dès lors en huitième de finale, le club se retrouva opposé aux slovènes du RK Celje Pivovarna Laško, et concèda à la lourde défaite de 41 à 31 en Slovénie, de ce fait Flensburg fut contraint de briller devant son public s'il voulait inspirer à une place en quart de finale et le miracle aura bien lieu puisque le club s'impose 26 à 36, et se retrouve qualifié en quart de finale sur le total de 67 à 67 et grâce à la règle de buts marqué à l'extérieur (31 contre 26)[24].

En quarts de finale, les Allemands tombèrent face à une grosse cylindrée européenne, le FC Barcelone, un ogre que Flensburg défia puisqu'après avoir remporté les quarts de finales retours, 31 à 21, une position confortable pour le club qui réussit à conserver cette avance au Palau Blaugrana du FC Barcelone lors d'une rencontre où Flensburg perdit 29 à 34, mais fut donc qualifié sur un total de 60 à 55[25].

Lors des demi-finales, Flensburg tomba une fois de plus sur des ibériques, le BM Valladolid et réussit à accéder en finale grâce à une double confrontation remportée sur le total de 56 à 55 (32-30; 24-25)[26].

Arrivé en finale de la Ligue des champions pour la deuxième fois de son histoire, le club tomba face à sa bête noire, tout comme lors de la finale de la Coupe EHF 1997-1998, le THW Kiel.

La finale aller, se déroula à Flensbourg et les hommes de Kent-Harry Andersson furent maintenus en échec sur le score de 28 à 28 par les joueurs du THW Kiel.

La finale retour s'annonça dès lors des plus difficiles pour le SG Flensburg-Handewitt, et il n'y aura pas de miracle pour eux puisqu'il perdit sur le petit écart de 29 à 27[27].

Depuis 2010 : L'ére Vranjes[modifier | modifier le code]

Le SG Flensburg-Handewitt qui célèbre sa Ligue des champions

Le 11 novembre 2010, l’entraîneur Per Carlén est démit de ses fonctions et remplacé par son compatriote Ljubomir Vranjes[28].

La première saison sous l’ère Vranjes ne fut pas terrible du fait que l'équipe termina à la sixième place du championnat, soit la plus mauvaise performance du club depuis la saison 1992/1993. Cependant le club retrouva pour la septième fois de son histoire la finale de la Coupe d'Allemagne, une finale où Flensburg retrouva son rival, le THW Kiel mais celui-ci eut encore une fois le dernier mot.

Alors que cette même saison, le club atteint les quarts de finales de la Ligue des champions où ils se font éliminer par les Espagnols du BM Ciudad Real sur le total de 46 à 59 (24-38; 22-21).

Au vu des performances de cette saison 2010/2011, Flensburg se qualifia pour la Coupe des coupes, une compétition où le SG Flensburg-Handewitt, après s’être défait de modestes adversaires tels que les tchèques du HCB OKD Karvina, les hongrois du PLER KC Budapest, les ukrainiens du HC Motor Zaporijia ainsi que des espagnols du BM Aragón, réussirent à atteindre la finale, une finale germano-allemande puisqu'elle oppose le SG Flensburg-Handewitt au VfL Gummersbach, Gummersbach étant également le tenant du titre de la compétition et avait donc l'occasion de défendre son titre.

Lors de cette finale, le SG Flensburg-Handewitt réussit à s'imposer sur le parquet de Gummersbach et donc se trouve dans une situation plutôt confortable pour recevoir son opposant. En effet, il n'y aura pas d'exploit pour le tenant du titre qui concèda à une défaite de 28 à 32 et ainsi, sur un total de 66 à 61, le SG Flensburg-Handewitt remporte son neuvième titre après sept ans d'attende, le dernier étant la Coupe d'Allemagne 2006.

Alors que lors de cette même saison, le club finit une énième fois à la deuxième place et se retrouve tout comme la saison dernière, en finale de la Coupe d'Allemagne mais tous comme la saison dernière, Flensburg perd face à Kiel.

La saison suivante fut un remake de la saison passée au niveau national car autant en Championnat qu'en Coupe d'Allemagne, Flensburg termine derrière le THW Kiel tandis qu'au niveau européen, les hommes de Ljubomir Vranjes jouèrent la Ligue des champions où ils réussirent à atteindre les quarts de finale mais ils furent éliminés par la surprenante équipe du HSV Hambourg, le futur vainqueur de la compétition cette même année, une élimination sur un total de 51 à 55 (26-32; 25-23).

La saison 2013/2014 fut l'une des plus mémorables du SG Flensburg-Handewitt, elle débuta par la victoire du club en Supercoupe d'Allemagne mais si elle fut mémorable c'est surtout de par leur campagne européenne, une campagne en Ligue des champions où le club se retrouva dans le groupe D, groupe dans lequel, il termina second, derrière le tenant du titre, le HSV Hambourg et devant les clubs de RK Gorenje Velenje, Aalborg Håndbold, Naturhouse La Rioja et HK Drott Halmstad.

Le SG Flensburg-Handewitt se qualifia donc en huitième de finale où il dut affronter le RK Celje Pivovarna Laško, face à la formation slovène, le club concéda à une défaite de 26 à 25 mais réussit à inverser la tendance au match retour grâce à une victoire sur le score de 30 à 27 et passa en quarts de finale.

Des quarts où Flensburg affronta les Champions de Macédoine, le RK Vardar Skopje. Lors de cette double confrontation, les hommes de Ljubomir Vranjes parviennent à infliger le score de 24 à 22 aux macédoniens et malgré une défaite de 25 à 27 à l'extérieur, et donc un total de 49 à 49, Flensburg est qualifié grâce à la règle de buts marqués à l'extérieur (25 contre 22) et donc se qualifia pour le Finale Four qui se déroulait à la Lanxess Arena de Cologne.

Lors du Finale Four, les participants, outre Flensburg, sont le FC Barcelone, le MKB-MVM Veszprém KC et le THW Kiel, le grand rival du SG Flensburg-Handewitt, le SG Flensburg-Handewitt qui hérita du FC Barcelone.

Les demis-finales se déroulèrent le samedi 31 mai et la rencontre opposant le SG Flensburg-Handewitt au FC Barcelone fut la deuxième des deux, le vainqueur de la première rencontre est le THW Kiel.

Débutant à 18h00 heure locale, les hommes de Ljubomir Vranjes entament une partie des plus disputée à tels points que le match s'acheva sur le score de 32 à 32, dés lors les prolongations devront départager les deux équipes mais même celle-ci ni arriverons pas, se ponctuant sur le score de 36 à 36.

Finalement ce fut les jets de sept mètre qui départagea les deux formations et alors que les joueurs de Flensburg enchaîne les buts, l'international français Nikola Karabatic rate un des tirs qui s’avérera fatal au FC Barcelone.

Et donc, le SG Flensburg-Handewitt atteint pour la troisième fois de son histoire la finale de la plus prestigieuse des compétitions et retrouva le même adversaire que la fois précédente à savoir son grand rival Kiel.

Lors de la finale, finale qui prit des apparences de derby, le THW Kiel prend les devants dans la première période qui se termina 16 à 14 pour les zèbres mais Flensburg réussit à inverser la tendance et remportant la partie sur le score de 30 à 28, synonyme de titre de Champion d'Europe.

Et cette fois Kiel n'a pas le dernier mot. Mais bien au niveau national puisque Kiel remporta tous les compétitions (Championnat, Coupe, Supercoupe), et où Flensburg fut troisième en championnat et finaliste de deux autres compétitions.

Lors de la saison 2014-2015, alors que le club termina une enième fois d'affiler à la seconde place, il réussit à remporter le Coupe d'Allemagne au détriment du SC Magdebourg lors d'une rencontre très engagée, se terminant aux tirs au but. Tandis qu'en Supercoupe d'Allemagne, le club ne parvient pas à conserver son titre et concède dès lors à une défaite de 27 à 26 contre Kiel.

Parcours[modifier | modifier le code]

Saison Division Rang Coupe Supercoupe Europe*
1990-1991 2.Bundesliga 4e Troisième tour - -
1991-1992 2.Bundesliga Champion (D2) Finaliste - -
1992-1993 Bundesliga 16e Troisième tour - -
1993-1994 Bundesliga 4e Finaliste - -
1994-1995 Bundesliga 4e Troisième tour - -
1995-1996 Bundesliga 2e Deuxième tour - EHF : Demi-finale
1996-1997 Bundesliga 2e Troisième tour - EHF : Vainqueur
1997-1998 Bundesliga 4e Troisième tour Finaliste EHF : Finaliste
1998-1999 Bundesliga 2e Troisième tour - CV : Vainqueur
1999-2000 Bundesliga 2e Finaliste - EHF : Finaliste
2000-2001 Bundesliga 3e Quatrième tour Vainqueur CVC : Vainqueur
2001-2002 Bundesliga 4e Quatrième tour - CVC : Finaliste
2002-2003 Bundesliga 2e Vainqueur - EHF : troisième tour
2003-2004 Bundesliga Champion Vainqueur Finaliste LDC : Finaliste
2004-2005 Bundesliga 2e Vainqueur Finaliste LDC : 1/4 de finale
2005-2006 Bundesliga 2e deuxième tour Finaliste LDC : 1/2 de finale
2006-2007 Bundesliga 3e Demi-finale - LDC : Finaliste
2007-2008 Bundesliga 2e Troisième tour - LDC : 4e groupe C
2008-2009 Bundesliga 5e Huitième de finale Finaliste LDC : 1/4 de finale
2009-2010 Bundesliga 3e Huitième de finale - EHF : 1/2 de finale
2010-2011 Bundesliga 6e Finaliste - LDC : 1/4 de finale
2011-2012 Bundesliga 2e Finaliste Finaliste CVC : Vainqueur
2012-2013 Bundesliga 2e Finaliste Finaliste LDC : 1/4 de finale
2013-2014 Bundesliga 3e Finaliste Vainqueur LDC : Vainqueur
2014-2015 Bundesliga 3e Vainqueur - LDC : 1/8 de finale
2015-2016 Bundesliga - - Finaliste LDC : -

* Légende : LDC=Ligue Des Champions; EHF= Coupe EHF; CVC=Coupe des Vainqueurs de Coupe; CV=Coupe des Villes

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du SG Flensburg-Handebitt
Compétitions internationales Compétitions nationales

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat. Nom Date de naissance Taille Poids Sélection Club précédent Au club depuis Contrat
1 GB Drapeau de la Suède Andersson, MattiasMattias Andersson 14 030  (37 ans) 1,86 m 93 kg Drapeau : Suède Suède TV Großwallstadt 2011 2017
16 GB Drapeau du Danemark Møller, KevinKevin Møller 9 929  (26 ans) 2,00 m 100 kg - GOG Svendborg TGI 2014 2018
2 ALD Drapeau de l'Allemagne Blohme, LukasLukas Blohme 7 963  (20 ans) 1,88 m 72 kg - Formé au club 2013 2017
3 ARG Drapeau de la Suède Karlsson, TobiasTobias Karlsson 12 867  (34 ans) 1,96 m 102 kg Drapeau : Suède Suède HSG Nordhorn 2009 2017
4 ARG Drapeau de l'Allemagne Nicolaisen, MichaelMichael Nicolaisen 7 783  (20 ans) 1,95 m 100 kg - Formé au club 2013 2016
7 ALG Drapeau du Danemark Eggert, AndersAnders Eggert 12 523  (33 ans) 1,78 m 78 kg Drapeau : Danemark Danemark Skjern Håndbold 2009 2017
9 ARD Drapeau de l'Allemagne Glandorf, HolgerHolger Glandorf 12 230  (32 ans) 1,95 m 90 kg - TBV Lemgo 2011 2017
10 DC Drapeau du Danemark Mogensen, ThomasThomas Mogensen 12 230  (32 ans) 1,87 m 100 kg - GOG Svendborg TGI 2007 2018
11 ALD Drapeau du Danemark Svan Hansen, LasseLasse Svan Hansen 12 049  (32 ans) 1,84 m 84 kg Drapeau : Danemark Danemark GOG Svendborg TGI 2008 2017
14 ALG Drapeau de la Suède Wanne, HampusHampus Wanne 8 304  (21 ans) 1,84 m 81 kg - Önnereds HK 2013 2017
17 ARG Drapeau de la Serbie Đorđić, PetarPetar Đorđić 9 475  (24 ans) 1,97 m 102 kg Drapeau : Serbie Serbie HSV Hambourg 2015 2017
21 P Drapeau de l'Allemagne Heinl, JacobJacob Heinl 11 193  (29 ans) 1,95 m 101 kg - Formé au club 2008 2016
23 P Drapeau du Danemark Toft Hansen, HenrikHenrik Toft Hansen 10 844  (28 ans) 2,00 m 108 kg Drapeau : Danemark Danemark HSV Hambourg 2015 2017
24 DC Drapeau de la Suède Gottfridsson, JimJim Gottfridsson 8 759  (22 ans) 1,90 m 95 kg - Ystads IF HF 2013 2017
25 DC Drapeau du Danemark Lauge Schmidt, RasmusRasmus Lauge Schmidt 9 217  (24 ans) 1,94 m 99 kg Drapeau : Danemark Danemark THW Kiel 2015 2018
35 DC Drapeau de la France Mahé, KentinKentin Mahé 9 228  (24 ans) 1,85 m 81 kg Drapeau : France France HSV Hambourg 2015 2018
41 ALD Drapeau de la Serbie Radivojević, BogdanBogdan Radivojević 8 578  (22 ans) 1,92 m 80 kg Drapeau : Serbie Serbie RK Partizan Belgrade 2013 2017
99 ARD Drapeau de la Suède Jakobsson, JohanJohan Jakobsson 10 788  (28 ans) 1,95 m 96 kg - Aalborg Håndbold 2015 2017
99 ARG Drapeau du Danemark Kisum, KasperKasper Kisum 8 790  (23 ans) 1,90 m 92 kg - Skanderborg Håndbold 2014 2017
99 P Drapeau du Danemark Zachariassen, AndersAnders Zachariassen 9 123  (23 ans) 1,92 m 96 kg - SønderjyskE Håndbold 2014 2017
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  • Capitaine : Capitaine
  • Joueur en prêt entrant : Joueur prêté par un autre club
  • Joueur au centre de formation : Joueur au centre de formation
———

Consultez la documentation du modèle

Personnalités liées au club[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Situé dans le Schleswig-Holstein, directement à la frontière avec le Danemark (Flensburg est la 2e ville la plus septentrionale d'Allemagne), le club possède une tradition bien établie de scandinaves aussi bien au niveau des joueurs (danois comme Michael V. Knudsen, Lars Christiansen ou Anders Eggert, suédois comme Mattias Andersson ou Ljubomir Vranjes ou norvégiens) que des entraîneurs (deux danois et trois suédois sur les six entraineurs qu'a connu le club). Ceux-ci ont par exemple représenté 13 des 18 joueurs de l'effectif lors de la saison 2008-09[29]. En gras, les personnalités actuellement au club :

Joueurs

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Ljubomir Vranjes entraineur depuis novembre 2010

Au cours de son histoire, le SG Flensburg-Handewitt a la particularité de n'avoir eu aucun entraîneur allemand. Parmi les plus célèbres, le Croate Zvonimir Serdarušić a réussi à faire monter l'équipe en Bundesliga mais a été remplacé peu de temps après par le Danois Anders Dahl-Nielsen qui remporte le premier sacre européen du club, la Coupe EHF 1996-1997. En tout, il reste cinq ans avant de se faire remplacer par son compatriote Erik Veje Rasmussen qui permet au club de remporter deux nouvelles coupes d'Europe, la Coupe des Villes en 1999 puis la Coupe des coupes en 2001 mais doit s'incliner en finale la saison suivante.

Puis le suédois Kent-Harry Andersson, nommé en 2003, enrichit le palmarès du club de trois Coupe d'Allemagne consécutives de 2003 à 2005 ainsi que le premier titre de Champion d'Allemagne en 2004. De plus, on peut citer également la formidable campagne réaliser en Ligue des champion lors de la saison 2003-2004 où le club s'inclinant en finale face aux slovènes du RK Celje Pivovarna Laško.

Enfin, en novembre 2010, le Suédois Ljubomir Vranjes prend la tête de l'équipe et remporte une Coupe des coupes en 2012, ainsi qu'une Supercoupe d'Allemagne en 2014 et une coupe d'Allemagne en 2015. Vainqueur de la Ligue des champions 2013-2014, il est élu entraîneur de l'année par l'IHF.

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Trophées individuels des joueurs du SG Flensburg-Handewitt

Meilleurs joueurs de la saison Meilleurs buteurs du championnat

Infrastructure[modifier | modifier le code]

  • De 1991 à 2001: La Fördehalle accueilla le SG Flensburg-Handewitt avec une capacité 3500 places.
  • Depuis 2001: La Flens-Arena (anciennement Campushalle) est l'antre du SG Flensburg-Handewitt depuis le . Cette salle omnisports peut accueillir 6 500 spectateurs, la salle possède la plus grosse tribune de toute la Bundesliga.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(de) Site officiel du club

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a, b, c et d « SG Flensburg-Handewitt - Breakaway », sur sg-flensburg-handewitt.de (consulté le 20 septembre 2015)
  3. « Coupe EHF 1996-1997 - Demi-finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  4. « Coupe EHF 1996-1997 - Finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  5. « Coupe EHF 1997-1998 - Finale aller », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 20 septembre 2015)
  6. « Coupe EHF 1997-1998 - Finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  7. « Coupe des Villes 1998-1999 - Finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  8. « Coupe EHF 1999-2000 - Finale aller », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  9. « Coupe EHF 1999-2000 - Finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  10. « Coupe des Coupes 2000-2001 - Finale aller », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  11. « Coupe des Coupes 2000-2001 - Finale retour », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 11 octobre 2015)
  12. « Coupe des Coupes 2001-2002, Finale aller : Vidéo des altercations », sur youtube.com Youtube,‎ (consulté le 31 juillet 2015)
  13. « Coupe des Coupes 2001-2002, Finale aller : Ciudad Real et Flensburg sanctionnés par l'EHF », sur handzone.net,‎ (consulté le 31 juillet 2015)
  14. (es) « Coupe des Coupes 2001-2002, Finale retour : Ciudad Real, grand d'Europe (El Ciudad Real, grande de Europa », sur masdeporte.as.com,‎ (consulté le 31 juillet 2015)
  15. « Men Handball European EHF Cup 2003 - FC Barcelona (ESP) », sur todor66.com,‎ (consulté le 20 septembre 2015)
  16. (es) « Ligue des champions 2003-2004 - Phase de groupe », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  17. (es) « Ligue des champions 2003-2004 - 1/8 de finale », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  18. (es) « Ligue des champions 2003-2004 - 1/4 de finale », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  19. (es) « Champions League Men 2004 - 1/2 », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  20. (es) « Champions League Men 2004 - F », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  21. (es) « Champions League Men 2004 - F », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  22. thw-provinzial.de: Kieler Nachrichten: Aus für Kent-Harry Andersson vom 22. Dezember 2008, abgerufen am 7. Juli 2013
  23. (es) « Champions League Men 2007 - GM », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  24. (es) « Champions League Men 2007 - 1/8 », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  25. (es) « Champions League Men 2007 - 1/4 », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  26. (es) « Champions League Men 2007 - 1/2 », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  27. (es) « Champions League Men 2007 - F », sur Site officiel de la Ligue des champions de l'EHF (consulté le 21 septembre 2015)
  28. thw-provinzial.de: Kieler Nachrichten: Carlén: Aus in Flensburg eingesehen am 7. Juli 2013
  29. « Saison 2008/2009 du SG Flensburg-Handewitte », sur Site officiel du THW Kiel,‎ (consulté le 15 août 2015)