Kentin Mahé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahé.

Kentin Mahé
Kentin Mahé en 2018
Kentin Mahé en 2018
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (27 ans)
Lieu Paris
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 86 kg (189 lb)
Poste demi-centre
ailier gauche
Surnom(s) Tinou
Situation en club
Club actuel Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
Numéro 35
Parcours junior
Saisons Club
1997-1999 Drapeau : Monaco AS Monaco
1999-2000 Drapeau : France ASPTT Nice
2000-2009 Drapeau : Allemagne TSV Bayer Dormagen
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2008-2011 Drapeau : Allemagne DHC Rheinland 66 (142)[1]
2011-2013 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach 54 (264)[1]
2013-2015 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg 93 (307)
2015-2018 Drapeau : Allemagne Flensburg-Handewitt 154 (418)
2018- Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
depuis 2010 Drapeau : France France 78 (249)[2]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Rencontre de phase de groupe de la ligue des champions 2017/18 entre le PSG et SG Flensburg.A Coubertin, le 17 février 2018

Kentin Mahé, né le à Paris, est un joueur de handball français. Il évolue au poste de demi-centre ou d'ailier gauche dans le club allemand du SG Flensburg-Handewitt et en équipe de France avec laquelle il est devenu champion du monde 2015 vingt ans après son père, Pascal Mahé[3]. Il rejoindra le club hongrois du Veszprém KSE pour la saison 2018-2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Fils de l'ancien barjot Pascal Mahé, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de 1992 à Barcelone et champion du monde en 1995, Kentin baigne naturellement dans le handball de haut niveau. Après avoir terminé sa carrière dans le club allemand du TSV Bayer Dormagen, Pascal Mahé prend ensuite en charge les jeunes du club et c'est ainsi que dès l'âge de 9 ans, Kentin débute dans ce club dont il gravit tous les échelons au point d'intégrer l'équipe première qui évolue alors en championnat d'Allemagne de D1[3]. Devenu professionnel dans ce club renommé Dormagener Handball-Club Rheinland à compter de la saison 2010/2011, il signe en avril 2011 un contrat pour trois saisons avec le VfL Gummersbach[4]. En décembre 2012, il s'engage pour le HSV Hambourg à compter de la saison 2013-2014[5]. Si sa première saison s'avère difficile puisqu'il se trouve barré à son poste par deux des meilleurs demi-centres du moment, Domagoj Duvnjak et Joan Cañellas, puis, à l'intersaison, le club est menacé de relégation en D3 à cause de grosses difficultés financières[6], le club est finalement maintenu[7] mais a dû laisser partir de nombreux joueurs, ce qui profite à Kentin Mahé qui devient un titulaire à part entière à partir de la saison 2014-2015.En 2015, il réussit avec son équipe à se qualifier pour le Final Four de la Coupe EHF 2014-2015 : après s'être défait en demi-finale des danois du Skjern Håndbold 27 à 23 dans une rencontre où Kentin est le meilleur buteur avec six réalisations, Hambourg doit s'incliner en finale face au le Füchse Berlin (27-30) malgré les 10 buts marqués par Kentin[8]. Le club hambourgeois ayant terminé à une modeste 9e place en championnat, Kentin décide de rejoindre à l'intersaison le 4e club allemand de sa carrière, le SG Flensburg-Handewitt[9], club contre lequel il a marqué quelques mois plus tôt un extraordinaire but en réalisant un 360° au poste d'arrière[10].

À Flensbourg, une relation de confiance est créée entre Mahé et son entraîneur, Ljubomir Vranjes[11]. C'est donc logique que dès mars 2017, Mahé annonce qu'il rejoindra à l'été 2018 le Veszprém KSE plutôt que le Paris Saint-Germain qui le courtisait, retouvant ainsi Vranjes qui prend la direction du club hongrois en 2017[11],[12]. Si en 2016 et 2017, le club est conforme à ses traditions avec deux deuxièmes places en championnat, deux défaites en finale de la Coupe d'Allemagne et deux éliminations en quart de finale de la Ligue des champions, le SG Flensburg remporte en 2018 son deuxième titre de Champion d'Allemagne, après 14 années d'attente. Néanmoins, Mahé voit son temps de jeu nettement diminué, l'entraineur Maik Machulla préférant préparer l'avenir qui se fera sans lui.

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Grand espoir du handball, Kentin baigne tellement dans la culture allemande qu'il envisage un temps prendre la double nationalité[13]. Finalement, il intègre successivement l'équipe de France jeunes avec laquelle il participe au Championnat d'Europe 2008 et au Championnat du monde 2009, puis la France junior avec laquelle il participe au Championnat d'Europe junior 2010, compétitions où il termine meilleur buteur et est élu meilleur joueur[3]. Enfin, à seulement 19 ans et 5 mois, il porte pour la première fois le maillot de l'équipe de France A à l'occasion de deux matchs amicaux face à la Tunisie en octobre 2010[14]. Pour trouver trace d'un joueur aussi jeune appelé en bleu, il faut alors remonter à Nikola Karabatic, sélectionné en 2002 à 18 ans et 7 mois[13].

S'il accompagne en tant que remplaçant l'équipe de France lors de l'Euro 2014 remporté face au pays hôte, le Danemark, il ne participe toutefois à aucun match de la compétition. Mais il s'intègre ainsi à l'équipe au cours d'une compétition internationale, ce qui lui permet d'être sélectionné pour le Championnat du monde 2015. Préféré à Samuel Honrubia en tant que second ailier gauche derrière Michaël Guigou, il contribue activement à la victoire de la France, marquant 18 buts en 28 tentatives (64,3 %) au cours des h 10 min 15 s de jeu qu'il a passées sur le terrain[15]. 20 ans après le premier titre mondial remporté par la France dont son père, Pascal Mahé, était un cadre[16], il permet ainsi à la France de devenir la nation la plus titrée avec 5 victoires.

Par la suite, il voit son temps de jeu augmenter, notamment lors des Jeux olympiques de Rio où Mahé et les Experts remportent la médaille d'argent, puis lors Championnat du monde 2017 en France où la France remporte son 6e titre mondial.

Au Championnat d'Europe 2018, il joue un rôle décisif dans la médaille de bronze remportée par l'équipe de France dont il est le meilleur buteur avec 34 buts (dont 13 jets de 7 mètres).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Équipes de France[modifier | modifier le code]

France A
France junior
France jeunes

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) « Profil de Kentin Mahé », sur Site officiel du championnat d'Allemagne (consulté le 24 juin 2013)
  2. « Profil de Kentin Mahé », sur Site officiel de l'équipe de France (consulté le 18 mars 2017)
  3. a, b, c et d « Mahé… tel père, tel fils », sur handzone.net, (consulté le 4 février 2015)
  4. « Gummersbach recrute Kentin Mahé », sur handzone.net, (consulté le 4 février 2015)
  5. « Kentin Mahé, 3 ans à Hambourg ! », sur handzone.net, (consulté le 4 février 2015)
  6. « Kentin Mahé cherche une porte de sortie », sur handnews.fr, (consulté le 4 février 2015)
  7. « Hamburg définitivement maintenu ! », sur handnews.fr, (consulté le 5 juillet 2014)
  8. (en) « Finale de la Coupe EHF 2014-2015 », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 18 juin 2015)
  9. « Kentin Mahé part pour Flensburg », sur Handnews.fr, (consulté le 18 juin 2015)
  10. « Le superbe 360° de Kentin Mahé », sur Handnews.fr, (consulté le 18 juin 2015)
  11. a et b (en) « Mahé and Paris, the story which never was », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 27 juillet 2018)
  12. « Kentin Mahé quittera Flensburg en 2018 », sur handnews.fr, (consulté le 27 juillet 2018)
  13. a, b et c « Kentin Mahé se prépare à assurer la relève », sur hand-planet.com, (consulté le 24 juin 2013)
  14. « Kentin Mahé - Arnaud Bingo, destins croisés », sur handzone.net, 22 octobre avril 2010 (consulté le 4 février 2015)
  15. (en) « Statistiques cumulées de l'équipe de France au Championnat du monde 2015 » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 27 janvier 2015)
  16. « Kentin Mahé, le premier », sur Site officiel de l'Equipe de France (consulté le 4 février 2015)
  17. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :