Roland Marx (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roland Marx.

Roland Marx, historien français né le à Strasbourg et décédé le à Paris, était agrégé de l'université, docteur ès lettres (1969), spécialiste de la Révolution française, de l'histoire britannique moderne et du Commonwealth. Après un début de carrière dans l'enseignement secondaire, il enseigna à l'université de Strasbourg II, où il dirigea l'UFR de langues et civilisations étrangères. Puis il fut professeur de civilisation et sociologie de la Grande-Bretagne à la Sorbonne Nouvelle (Paris-III) de 1990 à 2000[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Recherches sur la vie politique de l'Alsace pré-révolutionnaire et révolutionnaire, Istra, 1966 (thèse de doctorat)
  • Histoire du Royaume-Uni, les principaux courants, Paris, A. Colin, 1967
  • La Révolution industrielle en Grande-Bretagne des origines à 1850, Paris, A. Colin, 1970
  • L'Angleterre des révolutions, courants et mouvements, Paris, A. Colin, 1971
  • La Grande-Bretagne contemporaine : 1890-1973, Paris, A. Colin, 1973
  • La Révolution et les classes sociales en Basse-Alsace : structures agraires et vente des biens nationaux, Bibliothèque nationale, 1974
  • Lexique historique de la Grande-Bretagne : XVIe-XXe siècles, Paris, A. Colin, 1976
  • L'Alsace de la Révolution à l'annexion : 1789 à 1871, Éditions Mars et Mercure, 1978
  • Religion et société en Angleterre : de la Réforme à nos jours, Paris, Presses universitaires de France, 1978
  • La Société victorienne, avec Monica Charlot, Paris, A. Colin, 1978
  • L'Europe de 1789 à nos jours, Paris, Presses universitaires de France, 1980
  • Histoire de la Grande-Bretagne, Paris, Armand Colin / Masson, 1980
  • La Société britannique de 1660 à nos jours, Paris, Presses universitaires de France, 1981
  • La Vie quotidienne en Angleterre au temps de l'expérience socialiste : 1945-1951, Paris, Hachette, 1983
  • Mort d'un amiral : l'IRA contre Mountbatten, Paris, Calmann-Lévy, 1985
  • La Grande-Bretagne et le monde au XXe siècle, Masson, 1986
  • Jack l'Éventreur et les fantasmes victoriens, Complexe et PUF, 1987
  • Eamon De Valera, Beauchesne, 1990
  • L'Angleterre de 1945 à nos jours, Paris, A. Colin, 1991
  • La révolution industrielle en Grande-Bretagne, Paris, A. Colin, 1992
  • L'Angleterre de 1914 à 1945, Paris, A. Colin, 1993
  • De l'Empire au Commonwealth : 1850-1994, Ploton, 1995
  • La Grande-Bretagne depuis 1945, Paris, Seuil, 1996
  • Winston Churchill : enfance et adolescence, Éditions. Autrement, 1999
  • Les îles britanniques, Éditions Clartés, 2000
  • La reine Victoria, Paris, Fayard, 2000

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Sergeant, « In Memoriam Roland Marx », Bulletin de la société des anglicistes de l'enseignement supérieur, no 54,‎ , p. 4-5 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]