Roger Gouhier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouhier.

Roger Gouhier, né le à Vitrai-sous-Laigle (Orne) et mort le à Paris, est un homme politique français, député communiste de Seine-Saint-Denis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de père ouvrier dans une famille modeste, il entre à la SNCF où il rejoint rapidement la CGT. En 1958, il est élu au secrétariat de la Fédération des cheminots[1].

Adhérent du PCF depuis 1953, il milite à Noisy-le-Sec et prend part à la liste d'union de la gauche qui remporte l'élection municipale de 1959 et devient adjoint d’Henri Quatremaire[2].

Il est conseiller général de la Seine-Saint-Denis avant de céder son siège à Jean-Louis Mons[3]. En 1971, il succède à Henri Quatremaire et devient maire de Noisy-le-Sec. Il est ensuite élu plusieurs fois député après l'avoir déjà été en 1967/1968[3],[4].

Aux législatives de 1973, il retrouve un siège de député en battant Robert Calméjane avec 54,32 % des voix[5]. Il est toujours réélu sauf aux législatives de 1981, où il doit céder son siège à la socialiste Véronique Neiertz[4].

Il était chevalier de la Légion d’honneur[1].

Mandats de député[modifier | modifier le code]

  • 12/03/1967 - 30/05/1968 : Seine-Saint-Denis
  • 11/03/1973 - 02/04/1978 : Seine-Saint-Denis
  • 19/03/1978 - 22/05/1981 : Seine-Saint-Denis
  • 18/12/1988 - 01/04/1993 : Seine-Saint-Denis[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Roger Gouhier: perte immense », humanite.fr, (consulté le 27 décembre 2015)
  2. « Roger Gouhier », liberation.fr, (consulté le 27 décembre 2015)
  3. a et b « L'hommage à Roger Gouhier », humanite.fr, (consulté le 27 décembre 2015)
  4. a et b « ROGER GOUHIER, maire (PCF) de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  5. Christine Cottin, Frédérique de Gravelaine, « Jean-Paul Maitrias, un jeune maire dans le bastion du P.C. », Parti socialiste, (consulté le 27 décembre 2015)
  6. Assemblée nationale - Base de données historique sur les anciens députés

Lien externe[modifier | modifier le code]