Rick Griffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rick Griffin
Naissance
Péninsule de Palos Verdes
Décès (à 47 ans)
Petaluma
Nationalité Américain
Profession
Formation
Alexander Fleming Junior High School
Distinctions
Prix Inkpot (1976)

Rick Griffin (né à Palos Verdes en Californie le et mort à Petaluma le ) est un graphiste et illustrateur américain.


Biographie[modifier | modifier le code]

Rick Griffin naît le dans la Péninsule de Palos Verdes en Californie. En 1957, il découvre le surf. Doué pour le dessin, il est souvent sollicité pour décoré des tee-shirts ou d'autres objets de ses amis. Cela le conduit à dessiner la pochette de l'album Surfing with the Challengers et de réaliser un mini-comics dont les membres du groupe sont les personnages principaux. Il est ensuite engagé par Greg Noll qui possède un magasin de surf mais qui produit aussi des films et publie des mini-comics. Griffin dessine pour Noll plusieurs affiches et des bandes dessinées. En 1960 Griffin rencontre John Severson réalisateur du film Surf Fever. Severson publie en 1961 un magazine nommé Surfer dans lequel Griffin crée la bande dessinée Murphy. En 1963, Griffin décide d'abandonner ses études et son travail pour Severson afin de voyager en Australie. Il fait du stop mais lors d'un de ces transports, le conducteur sort de la route. Griffin est gravement blessé et il faut deux ans d'hôpital puis de rééducation pour qu'il s'en remette[1].

Il publie des bandes dessinées underground dans la revue Zap Comix.

Il est un des musiciens du groupe “Jook Savages” pour qui il dessine sa première affiche psychédélique en 1966. Il fonde les éditions “Berkeley Bonapart” qui produisent des œuvres graphiques psychédéliques et des affiches. Il collabore à l’album The Beatles Songbook. Il réalise des affiches de concert pour The Charlatans, Grateful Dead et pour d'autres groupes. Il illustre ensuite The Gospel of John pour le label chrétien Maranatha! Music.

Trois jours après une chute de motocyclette causée par une collision, il meurt de ses blessures le .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Patrick Rosenkranz, Rebel Visions : The Underground Comix Revolution 1963-1975, Fantagraphics Books, , 292 p. (ISBN 9781560974642, lire en ligne), p. 19-21.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gordon McClelland, Rick Griffin, Dragon's World, 1980. Réédition Last Gasp, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]