Robert Hunter (parolier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Hunter
Robert Hunter at Johnathan Swifts in Cambridge, Massachusetts.jpg
Robert Hunter en 1982.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Robert Christie Burns
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Religion
Scientologie (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Instruments
Guitare, harmonica, mandoline, guitare basse électrique (d), disc jockeyVoir et modifier les données sur Wikidata
Labels
Relix (en), Grateful Dead (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Site web
Distinction
Americana Lifetime Achievement Award for Songwriting (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert C. Hunter, nom de scène de Robert Christie Burns[1], né le à Arroyo Grande (Californie) et mort le [2] à San Rafael (Californie)[3], est un compositeur de chansons et poète américain, connu pour son association avec Jerry Garcia et Grateful Dead.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ami de longue date de Jerry Garcia, ils ont joué ensemble dans des groupes de bluegrass comme Tub Thumpers ou Wildwood Boys[4],[5].

Au début des années 1960, Robert Hunter jouait de la mandoline. Ils ont joué ensemble dans des cafés-restaurants, ont lu de la poésie et se sont intéressés aux écrivains de la Beat Generation.

Aux alentours de 1962, Robert Hunter fut un des volontaires (avec Ken Kesey) pour tester des produits psychodysleptiques à l'université Stanford dans le cadre des expérimentations secrètes commanditées par la CIA pour le programme MKULTRA. Il a été payé pour prendre du LSD, de la psilocybine et de la mescaline.

Robert Hunter a commencé à contribuer aux paroles des chansons de Grateful Dead sur le troisième album du groupe Aoxomoxoa en 1969[6], avec la chanson China Cat Sunflower. Le rapport entre Robert Hunter et le groupe s'est développé, jusqu'à ce qu'il soit officiellement nommé membre non interprète du groupe. Jerry Garcia a décrit Robert Hunter comme « the band member who doesn't come out on stage with us » (le membre du groupe qui ne monte pas sur scène avec nous). Quand le groupe a été admis au Rock and Roll Hall of Fame en 1994, Robert Hunter y a été inclus aussi. Il est le seul non musicien dans ce cas[7].

Robert Hunter a également collaboré en tant que parolier avec d'autres membres du Dead : Bob Weir, Phil Lesh, et Ron "Pigpen" McKernan.En tout, il a écrit les paroles de près de 80 chansons pour le groupe[8].

En 1974, Robert Hunter a sorti un album solo Tales of the Great Rum Runners. Il a été suivi l'année suivante de Tiger Rose. Ni l'un ni l'autre n'ont rencontré le succès. L'album Jack O' Roses contient une version prolongée de Terrapin Station Suite et une interprétation solo du Friend Of The Devil.

Robert Hunter a également collaboré avec Bob Dylan pour son album sorti en 2009, Together Through Life.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Promontory Rider (complilation) (1974-1981)
  • Tales Of The Great Rum Runners (1974)
  • Tiger Rose (1975)
  • Alligator Moon ( 1978)
  • Jack O'Roses (1980)
  • Promontory Rider: une retrospective (1982)
  • Amagamalin Street (1984)
  • Live '85 (1985)
  • Flight Of The Marie Helena (1985)
  • Rock Columbia (1986)
  • Duino Elegies (1988)
  • Liberty (1988)
  • Box Of Rain (1990)
  • Duino Elegies/The Sonnets To Orpheus (1993)
  • Sentinel (1993)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Robert Christie Burns - California Birth Index, 1905-1995 », sur FamilySearch (consulté le 24 septembre 2019)
  2. (en) David Browne, « Robert Hunter, Grateful Dead Collaborator and Lyricist, Dead at 78 », sur RollingStone, (consulté le 24 septembre 2019)
  3. (en) Neil Genzlinger, « Robert Hunter, Grateful Dead Lyricist, Dies at 78 », sur The New York Times, (consulté le 24 septembre 2019)
  4. (en-US) Tucson Weekly, « Dead At The Improv; Here Comes A Bit Of Grateful Dead's Sound, But without Nostalgia », Stephen Seigel, sur weeklywire.com
  5. (en-US) Barney Hoskyns, Beneath the diamond sky, Haight-Ashbury 1965-1970, Simon Schuster Editions, New York, 1997
  6. (en-US) Robert Hunter Biography, William Ruhlmann, All Music Guide
  7. (en-US) Rock and Roll Hall of Fame « Copie archivée » (version du 16 janvier 2008 sur l'Internet Archive)
  8. (en-US) les chansons de Hunter pour Grateful Dead sur dead.net

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en-US) Robert Hunter, A Box of Rain, Penguin Books, 1993 (ISBN 0-14-013451-4). recueil des paroles des chansons de Grateful Dead.
  • (en-US) Dennis McNally, A Long Strange Trip: The Inside History of the Grateful Dead, Broadway Books, 2002 (ISBN 0-7679-1186-5).

Liens externes[modifier | modifier le code]