Joyce Farmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joyce Farmer
Alias
Joyce Sutton
Naissance
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
autrice de comics
Autres activités
garante de caution judiciaire
Distinctions
Prix Inkpot en 2011

Joyce Farmer, née en 1938, est une autrice de comics underground.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joyce Farmer naît en 1938. Elle commence par une carrière d'artiste à Los Angeles. Elle y rencontre Lyn Chevli avec laquelle elle décide de lancer un comics underground féministe pour répondre au sexisme de ceux créés par des hommes. En , Joyce Farmer et Lyn Chevli fondent la maison d'édition Nanny Goat Production et lancent le premier comix féministe intitulé Tits & Clits. Il précède ainsi le comix Wimmen's Comix publié par Trina Robbins. Farmer et Chevli travaillent aussi à la Laguna's Free Clinic pour aider les femmes enceintes. Fortes de cette expérience, elles publient en 1973 Abortion Eve qui traite de l'avortement sous un aspect médical et du stress psychologique provoqué par une grossesse non-désirée. Au milieu des années 1970, Joyce Farmer, qui signait alors ses bandes dessinées sous son nom d'épouse Joyce Sutton, décide de reprendre son nom de naissance. Lyn Chevli cesse de desiner dans Tits & Clits après le troisième numéro et prend en charge le rôle de responsable éditoriale tout en continutant à écrire dans le magazine[1]. Joyce Farmer continue de participer à ce comics de 1976 à 1987. Elle est présente à chaque numéro mais, à partir du troisième numéro, elle est rejointe par de nombreuses autres autrices (Dot Bucher, Roberta Gregory, Ruth Lynn, Trina Robbins, Shelby Sampson, Chris Powers, Jennifer Malik, Michelle Jurris, Paula Gray, Miriam Flambe, Rocky Trout, Terry Richards, Beverly Hilliard et Sharon Rudahl). De plus, elle participe à Wimmen's Comix du n°5 (publié en 1975) au n°11 (publié en 1987). Dans les années 1980, une série d'ennuis l'éloignent du monde de la bande dessinée. Elle divorce et doit élever seule son enfant ; les revenus issus de la vente des comix ne suffisent pas et elle est amenée à travailler comme garante de caution judiciaire. De plus, elle s'occupe de son père et de sa belle-mère viellissants et malades. Après s'être remariée et avoir déménagé à Laguna Beach, elle revient aux comics pour raconter cette histoire. Elle est publiée dans le magazine Zero-zero de l'éditeur Fantagraphics. Ce récit autobiographique lui prend 13 ans. Appuyée par Robert Crumb, Joyce Farmer peut faire publier, chez Fantagraphics, l'intégralité de cette histoire dans un roman graphique de 208 pages intitulé Special Exits qui connaît un succès important récompensé par plusieurs prix[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lambiek comic shop and studio in Amsterdam, The Netherlands, « Comic creator: Lyn Chevli », sur lambiek.net, (consulté le 4 décembre 2018)
  2. a et b (en) Lambiek comic shop and studio in Amsterdam, The Netherlands, « Comic creator: Joyce Farmer », sur lambiek.net, (consulté le 28 novembre 2018)
  3. Klara Lessard, « #Balance Ta Bulle : un recueil de témoignages pour ouvrir les consciences », sur Actua BD, .
  4. (en) « Inkpot Award », sur comic-con.org (consulté le 29 octobre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]