René van der Linden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (juin 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

image illustrant un homme politique image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un homme politique néerlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

René van der Linden à gauche, serrant la main de Vladimir Poutine.

René van der Linden, né le à Eys, est un homme politique néerlandais.

Il a été élu le à l’unanimité président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), dont le siège est à Strasbourg, pour un mandat d'un an, renouvelable deux fois.

Il est membre de cette assemblée depuis 1989 avec une brève interruption.

René van der Linden est en outre sénateur des Pays-Bas depuis 1999. Il a fait partie de la seconde Chambre des États généraux de 1977 à 1986 et de 1988 à 1994 et a été secrétaire d'État de 1986 à 1988.

Il succède à Peter Schieder (Autriche, SOC), comme 23e Président de l’Assemblée depuis sa création en 1949. Il est le second Néerlandais élu à cette fonction.

Il est membre du CDA, un parti membre du Parti populaire européen. Il a été membre de la Convention européenne et s'est fortement engagé en faveur de la Constitution européenne répoussée par les Néerlandais lors d'un référendum.

Il est également tout le contraire d'un eurosceptique. Il est chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (Saint-Siège) depuis 2004.

Lien externe[modifier | modifier le code]