Religion au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La crypte de l'oratoire Saint-Joseph bondée lors d'une messe en 1945

La religion au Québec inclut une diversité de groupes et de croyances religieuses. La religion, plus précisément l'Église catholique romaine, a longtemps occupé une place centrale et intégrale au sein de la société québécoise depuis l'arrivée des premiers colons français en Nouvelle-France. Cependant, depuis la Révolution tranquille et le Concile Vatican II dans les années 1960, il y a une véritable séparation entre l'État et la religion et la société en général voit la religion comme une affaire privée. Néanmoins, le catholicisme représente toujours 75 % de la population québécoise en 2011. Les catholiques sont suivis par les gens sans religion en termes de pourcentage de la population totale de la province.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Religion au Québec selon l'Enquête nationale sur les ménages de 2011[1]

  •      Christianisme (82,2 %)
  •      Irreligion (12,1 %)
  •      Islam (3,1 %)
  •      Judaïsme (1,1 %)
  •      Bouddhisme (0,7 %)
  •      Hindouisme (0,4 %)
  •      Sikhisme (0,1 %)
  •      Autres religions (0,3 %)
Religion Pourcentage de la population québécoise
2001[2] 2011[1]
Christianisme
(Catholicisme)
90,1 %
(83,2 %)
82,2 %
(74,7%)
Islam 1,5 % 3,1 %
Judaïsme 1,3 % 1,1 %
Bouddhisme 0,6 % 0,7 %
Hindouisme 0,3 % 0,4 %
Sikhisme 0,1 % 0,1 %
Autres religions 0,5 % 0,3 %
Sans religion 5,6 % 12,1 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nive Voisine, Histoire du catholicisme québécois, Montréal (Québec), Boréal Express