Red State

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Red State
Titre original Red State
Réalisation Kevin Smith
Scénario Kevin Smith
Sociétés de production The Harvey Boys
NVSH Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller horrifique
Durée 88 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Red State est un film américain de Kevin Smith sorti aux États-Unis de façon limitée le et sur le reste du territoire le . C'est le premier film d'horreur du réalisateur après des comédies comme Clerks, les employés modèles (1994), Jay et Bob contre-attaquent (2001) ou Top Cops (2010).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un groupe d'adolescents reçoit une invitation en ligne pour du sexe, mais ils vont vite rencontrer des fondamentalistes religieux avec un programme beaucoup plus sinistre...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Red State
  • Réalisation : Kevin Smith
  • Scénario : Kevin Smith
  • Montage : Kevin Smith
  • Directeur de la photographie : David Klein
  • Décors : Cabot McMullen
  • Costumes : Beth Pasternak
  • Production : Jonathan Gordon
Producteurs délégués : Victor Choy, Jason Clark, Harvey Cohen, Philip Elway, Shea Kammer, Nhaelan McMillan et Elyse Seiden
Drapeau des États-Unis États-Unis - Festival du film de Sundance :
Drapeau de l'État de New York New York :
Drapeau du Canada Canada - Festival FanTasia :
Drapeau de l'Australie Australie :
Drapeau du Canada Canada : (sortie limitée)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni :
Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada : (DVD et Blu-ray)
Drapeau de la France France : (DVD et Blu-ray[3])

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

En 2006, Kevin Smith annonce à la convention Wizard World de Chicago que son prochain film sera un film d'horreur assez dur[4]. Il révèle ensuite le titre en avril 2007 et déclare s'être inspiré du pasteur Fred Phelps[5] :

« (…) beaucoup de chose du sujet, des points de vue et des positions extrémistes prises. Ce n'est certainement pas Phelps lui-même mais c'est très inspiré par la personnalité de Phelps[6]. »

— Kevin Smith

Le scénario est fini en août 2007, juste avant le tournage de son film Zack et Miri font un porno[7].

Casting[modifier | modifier le code]

Le , Michael Parks est annoncé dans le rôle principal[8], puis Matt L. Jones le via le Twitter de Kevin Smith[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné à Los Angeles[10].

Promotion, distribution et polémique[modifier | modifier le code]

Kevin Smith lors de la promotion du film au Midtown Comics, à New York le

Le film est diffusé en janvier 2011 lors du Festival de Sundance, où il reçoit des critiques plutôt positives. Mais durant le festival, Kevin Smith décide de ne pas vendre son film à un distributeur, comme c'est souvent le cas durant le festival[11]. Cela provoque alors une polémique au sein des festivaliers et des professionnels présents. Il annonce qu'il distribuera lui-même le film, à travers sa société Smodcast Pictures.

Il organise alors le Red State Tour, où il présente le film dans les grandes villes américaines afin de récolter des fonds nécessaires à la distribution[12].

Red State Tour

Réception[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques partagées. Sur le site Rotten Tomatoes, il totalise un pourcentage de 58 % d'opinions positives basé sur 77 critiques avec une note moyenne 5.9/10[14]. Katey Rich du site internet Cinema Blend critique le jeu des acteurs qui, selon elle « sur-jouent », notamment Melissa Leo, ou sont inexpressifs, comme Michael Parks[15],[16].

Par ailleurs, certains journalistes sont assez optimistes sur le film. Todd McCarthy du Hollywood Reporter parle d'une « grenade manuelle cinématographique qui remuera les fanatiques partout »[17]. Pour Jeff Sneider de TheWrap.com, le film apporte quelque chose de nouveau au genre[18]. Pour Germain Loussier de /Film, Kevin Smith prouve, après Top Cops, qu'il a gardé un style unique[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]