Radiotélescope de Qitai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radiotélescope de Qitai
Présentation
Type
Organisation
Observatoire
Gestionnaire
Site web
Données techniques
Diamètre
110 m.
Géographie
Altitude
1759 m
Lieu
Adresse
Coordonnées

Le radiotélescope de Qintai ou QTT est un observatoire astronomique situé dans la région du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine dont la construction a débuté en 2017. Ce radiotélescope, qui disposera d'une antenne parabolique orientable de 110 mètres de diamètre, sera à son entrée en fonction un des plus grands instruments de radioastronomie opérationnels sur la planète.

Historique[modifier | modifier le code]

La réalisation du radiotélescope QTT est un projet de l'Observatoire astronomique du Xinjiang. Cette réalisation fait partie du 13ème plan quinquennal de la région du Xinjiang et du plan associé de l'Académie chinoise des sciences. En juin 2017 un atelier réunissant des experts mondiaux de la radioastronomie ont validé le projet et les principes techniques retenus. Les travaux d'infrastructure ont débuté[1]

Site[modifier | modifier le code]

L'Observatoire astronomique du Xinjiang a sélectionné un site situé sur le flanc nord du massif Bogda Shan partie orientale de la grande chaîne du Tian Shan. Il se trouve à proximité du village de Shihezi dans le Xian de Qitai. Il se trouve à vol d'oiseau à 46 km au sud de Quitai, à environ 200 km à l'est de Nanshan et de Urumqi. Situé à une altitude de 1759 m le site occupe une cuvette de 1,5 x 2 km entourée de reliefs dont l'altitude est comprise entre 1 730 et 2 250 mètres et qui présentent l'avantage d'isoler le lieu des perturbations extérieures. L'atmosphère de la région est sèche (de 180 à 200 mm de pluie) et contient entre 3 mm et 19 mm de vapeur d'eau selon la saison[2].

Objectifs scientifiques[modifier | modifier le code]

Les principales observations scientifiques prévues sont[2] :

  • la mesure des spectres de molécules
  • La détermination précise de la périodicité des pulsars
  • L'étude des noyaux actifs de galaxie et de la matière noire
  • L'interférométrie à très longue base avec d'autres observatoires chinois
  • La détection des molécules organiques et des chaines de molécules du soufre
  • Les observations complémentaires des pulsars détectés par le radiotélescope FAST
  • La cartographie du ciel dans les fréquences 6 et 3 mm.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

QTT est un radiotélescope de type grégorien utilisant un récepteur de forme parabolique de 110 mètres de diamètre fixé sur une monture équatoriale qui permet de balayer le ciel de l'horizon au zénith. La structure servant de support est placée sur des rails circulaires qui permettent d'aligner l'antenne sur l'azimut de la cible. La surface du collecteur est adaptable. Les observations sont effectués dans une dizaine de fréquences comprises entre 150 MHz et 115 GHz selon des modalités détaillées ci-dessous[2].

Récepteurs[2]
Type Bande (cm) Fréquence (GHz) Focus Antenne Polarisation Objectifs scientifiques
Pixel unique 100 0,15-0,6 Primaire Kildal Linéaire Pulsar , RRT
30 0,6-4 Primaire Antenne cornet Linéaire Pulsar, RRT, HI, OH,

Galaxies

5 2 – 1 Grégorien Antenne cornet Linéaire Spectroscopie moléculaire, galaxies, VLBI
1 12 – 36 Grégorien Antenne cornet Linéaire Pulsar, H2O, NH3, VLBI
0,6 36-50 Grégorien Antenne cornet Linéaire Spectroscopie moléculaire, monoxyde de carbone avec grand décalage vers le rouge
0,3 72 115 Grégorien Antenne cornet Linéaire Spectroscopie moléculaire, galaxies
Bi bandes 13/3,6 2,2 – 2,5
8 – 9
Grégorien Antenne cornet Circulaire VLBI, exploration spatiale, mesure du système (3,6 cm)
3,6/0,9 8 – 9
30 – 34
Grégorien Antenne cornet Circulaire VLBI, exploration spatiale
Multi-pixels 15 1– 2 Primaire PAF Linéaire Pulsars , RRT, HI, OH, Galaxies
0,6 36 - 50 Grégorien Antenne cornet (multi-faisceaux Linéaire pectroscopie moléculaire, galaxies

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « QiTai radio Telescope (QTT) Preliminary Design Advisory Workshop held in Urumqi », sur Observatoire astronomique du Xinjiang,
  2. a b c et d (en) Wang Na, « Plans for QTT - Overall Introduction », The Planetary Society, 19-21 mai 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]