Observation millimétrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'observation millimétrique consiste à étudier des longueurs d'onde de l'ordre du millimètre à l'aide de radiotélescopes afin de recueillir des informations sur le milieu interstellaire ainsi que sur les objets qui le constituent.

Utilité[modifier | modifier le code]

L'essentiel de la matière de l'univers étant froide (quelques dizaines de kelvins : c’est-à-dire environ -250 °C), celle-ci n'émet pas de lumière visible. De telles molécules n'émettent que de l'infrarouge et des ondes millimétriques. C'est pourquoi l'utilisation de télescopes optiques ne permet pas à elle seule de découvrir tous les éléments composant notre univers. C'est la raison pour laquelle les radiotélescopes ont été conçus.

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'étude des ondes radio, et dans ce cas précis des ondes millimétriques, s'inscrit dans le cadre de l'observation spectroscopique. Ce qui permet d'étudier les différents constituants de notre univers. Voici quels sont ses principaux buts :

Instruments d'observation[modifier | modifier le code]

Afin de mener à bien ces recherches, les astronomes disposent de deux types de radiotélescopes : les simples et les interféromètres (réseau de plusieurs antennes)

  1. Radiotélescopes millimétriques/submillimétriques simples
  2. Interféromètres millimétriques/submillimétriques

Articles connexes[modifier | modifier le code]