Giant Metrewave Radio Telescope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giant Metrewave Radio Telescope
GMRT antenna at sunset.jpg

Antenne du GMRT.

Caractéristiques
Opérateur
National Centre for Radio Astrophysics (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Radio-interféromètre (d), réflecteur parabolique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première lumière
1995
Site
Lieu
10 km à l'est de Narayangaon (en), Inde
Adresse
Coordonnées
Site web

Le Giant Metrewave Radio Telescope (GMRT), situé près de Pune, en Inde, est un observatoire astronomique constitué de plusieurs radiotélescopes formant, lors de son inauguration, le plus grand interféromètre du monde[1], [2]. Il est opéré par le National Centre for Radio Astrophysics (en) (NCRA) du Tata Institute of Fundamental Research.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le GMRT est situé à environ 80 km au nord de Pune, à Khodad (en). La ville la plus proche est Narayangaon (en), située à environ 9 km du site principal. Le bureau du NCRA, quant à lui, est situé sur le campus de l'université de Pune.

Spécialités[modifier | modifier le code]

L'un des principaux objectifs du télescope est d'étudier les premières centaines de millions d'années de l'univers[3] à l'aide d'observations de la raie HI[4], une raie spectrale émise par l'hydrogène neutre dans le domaine des ondes radio, à une longueur d'onde de 21 cm.

Des astronomes utilisent régulièrement le GMRT afin d'observer des objets célestes tels les régions HII, galaxies, pulsars, supernovas ainsi que le Soleil[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Chaque année, lors de la National Science Day (en), l'observatoire invite le public et les groupes scolaires locaux à visiter le site. Un concours scientifique est organisé et des prix sont remis aux gagnants.

Le 19 octobre 2016, en raison des positions relatives de la Terre et de Mars, c'est du GMRT que sont arrivées les premières nouvelles de l'atterrisseur Schiaparelli de la mission ExoMars 2016[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Giant Metrewave Radio Telescope » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (en) S. Ananthakrishnan, « The giant meterwave radio telescope. », Journal of Astrophysics and Astronomy, vol. 16,‎ , p. 433 (lire en ligne)
  2. (en) C H Ishwara-Chandra, A Pramesh Rao, Mamta Pandey, R K Manchanda et Philippe Durouchoux, « Low Frequency Radio Observations of GRS1915+105 with GMRT », Chinese Journal of Astronomy and Astrophysics, vol. 5, no S1,‎ , p. 87–92 (DOI 10.1088/1009-9271/5/S1/87, Bibcode 2005ChJAS...5...87I, arXiv astro-ph/0512061)
  3. (en) Jonathan R. Pritchard et Abraham Loeb, « 21-cm cosmology in the 21st Century » [PDF], sur arXiv.org,
  4. (en) V. K. Kapahi et S. Ananthakrishnan, « Astronomy with the giant metrewave radio telescope (GMRT). », Bulletin of the Astronomical Society of India, vol. 23,‎ , p. 267 (lire en ligne)
  5. (en) « Giant Metrewave Radio Telescope on standby for signals from Mars lander », sur timesofindia.indiatimes.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  6. Xavier Demeersman, « ExoMars 2016 : TGO est en orbite mais incertitude pour Schiaparelli », sur futurasciences.com, (consulté le 24 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :