Xian de Qitai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Qítái Xiàn (Guçung Nahiyisi)
奇台县 (گۇچۇڭ ناھىيىسى)
Xian de Qitai
Localisation du xian de Qitai (en rose) dans la préfecture de Changji (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Xinjiang
Préfecture Changji
Statut administratif Xian
Code postal 831800[1]
Indicatif +86 (0)994
Immatriculation 新B
Démographie
Population 230 901 hab. (1999)
Population 210 566 hab. ()
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 01′ 00″ nord, 89° 35′ 00″ est
Superficie 1 670 936 ha = 16 709,36 km2
Localisation
Localisation de Qítái Xiàn (Guçung Nahiyisi)

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Qítái Xiàn (Guçung Nahiyisi)

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Qítái Xiàn (Guçung Nahiyisi)
Liens
Site web www.xjqt.gov.cn

Le xian de Qitai (奇台县 ; pinyin : Qítái Xiàn ; ouïghour : گۇچۇڭ ناھىيىسى / Guçung Nahiyisi) est un district administratif de la région autonome du Xinjiang en Chine. Il est placé sous la juridiction de la préfecture autonome hui de Changji.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une des deux stations de renseignement électronique de la CIA construites dans le Xinjiang au début des années 1980 se trouve dans cette province sous le nom de code Saugus, elle surveillait alors les activités soviétiques en collaboration avec les services de renseignements chinois. Le BND allemand participait également à sa gestion dans le cadre de l'opération Pamir. La CIA arrête ses opérations après les manifestations de la place Tian'anmen en 1989[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 230 901 habitants en 1999[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Xinjiang, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Roger Faligot, Les services secrets chinois : De Mao aux JO, Nouveau Monde éditions, , 606 p. (ISBN 978-2-84736-302-9), p. 511 à 513
  3. (en) National Population Statistics Materials by County and City - 1999 Period, in China County & City Population 1999, Harvard China Historical GIS

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]