Qax (raion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Qax
Qax (raion)
Administration
Pays Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Centre administratif Qax
Démographie
Population 53 900 hab. (2011)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 25′ 00″ nord, 46° 55′ 00″ est
Superficie 149 000 ha = 1 490 km2

Qax est l'une des 78 subdivisions de l'Azerbaïdjan ; sa capitale se nomme Qax.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Gakh en Azerbaïdjan a une longue histoire qui remonte aux temps anciens. Les fouilles archéologiques de la région ont été peuplées au cours des époques Enéolithique, Bronze et du début du fer. Ce qui reste des activités de ces premiers habitants indique qu'ils se sont largement engagés dans la culture sédentaire, l'élevage et l'art. La région de Gakh (Kakhi) faisait partie du royaume de Kakheti-Hereti et faisait partie du royaume uni géorgien. En 1921, la région de Kakhi est devenue une partie de l'Azerbaïdjan[1].

Avec la propagation du christianisme dans toute la région pendant l'existence de l'Albanie caucasienne, certaines églises ont été construites dans le rayon de Gakh.  Au VIIIe siècle, Gakh tomba sous occupation arabe. À partir du XIe siècle, les premiers Turcs Oghuz et plus tard les Turcs kiptchaks ont habité la région, la région a été incorporée dans l’empire Seldjoukide. Gakh faisait plus tard partie des États d'Atabegs et de Chirvanchahs. Avec l'invasion des Ilkhanides en Azerbaïdjan au {{s-|XIII}, les tribus nomades mongoles ont peuplé la région. En 1562, sur l'ordre du Shah Tahmasp I, le sultanat d'Ilisu est établi à Gakh. Au XVIIIe siècle, le sultanat d'Ilisu devint si puissant que l'empereur ottoman conféra à son souverain Ali Sultan Bey le titre suprême de Pacha qui le reconnaissait comme Beylerbey de Chéki.  [2]

En 1803, le sultanat d'Ilisu fut annexé à l'empire russe. Le souverain du sultanat, Daniyal, a inspiré le peuple à se soulever contre le pouvoir russe en 1844, en raison d'un désaccord entre lui et le gouvernement russe. Le sultan Daniyel a été battu près du village d'İlisu et a poursuivi sa lutte contre la Russie avec le chef du mouvement pour la liberté nationale, Cheikh Chamil. Les Russes ont brûlé Ilisu et ont divisé le territoire du sultanat en mahals (unités territoriales) et les ont annexés au dairé (unité territoriale) de Djar-Balaken qui l'a converti en une colonie de la Russie tsariste. Avec la proclamation de l'indépendance de la République démocratique d'Azerbaïdjan en mai 1918, Gakh a été maintenu en Azerbaïdjan. Au cours de la domination soviétique, Gakh a été créé en 1930 comme un rayon de RSS d'Azerbaïdjan[3].

L'endroit est aujourd'hui, et ce contrairement au reste du pays, majoritairement sunnite[4] car proche du Daghestan.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité prédominante est l'agriculture, en particulier la production de noix, de céréales et de tabac[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire du rayon est situé sur le versant sud du Grand Caucase. La région occupe 1 494 km2 et borde la Russie (Daghestan) au nord, la Géorgie (Kakhétie) à l'ouest. Il partage également les frontières internes avec le rayon de Zagatala dans le nord-ouest, les régions de Yevlakh et Samoukh au sud et la région de Chéki à l'est.

La distance entre Bakou et le centre régional est de 345 km[3].

Transport[modifier | modifier le code]

Gakh est connectée au réseau ferroviaire et au réseau de bus azerbaïdjanais.

Cuisine[modifier | modifier le code]

Il existe des differents repas dans la cuisine de Gakh, comme « sürhüllü », « xingili », « qırs ». Ces trois plats nationaux du Gakh sont à base de pâte et ont des goûts différents.

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

Gakh est riche en minéraux, matériaux de construction, ressources climatiques et sources[1].

Climat[modifier | modifier le code]

Gakh possède un climat subtropical sec avec des précipitations annuelles maximales de 300 à 1600 mm[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Le rayon de Gakh est également un centre de la minorité géorgienne en Azerbaïdjan, la plupart des habitants de ce district étant d’origine chrétienne.

Le rayon comprend 59 colonies (1 ville, 58 villages) avec une population de 55 600 habitants. 82,51% sont des Azerbaïdjanais, 13,98% des Ingiloys, 1,89% des Tsakhours, 0,48% des Lézgiens et 1,14% des représentants d'autres nationalités. Il y a 1 ville et 58 villages au rayon. [5],[6],[7]

Groupe ethnique 1999 2009
Population % Population %
Total 51 161 100.00 53 259 100.00
Azerbaïdjanais 39 355 76.92 43 946 82.51
Ingiloy (Géorgiens) 7 450 14.56 7 447 13.98
Tsakhours 2 612 5.11 1 008 1.89
Lezghiens 609 1.19 253 0.48
Turcs                   96 0.19  64 0.12
Russes 91 0.18 67 0.13
Ukrainiens 26     0.05  5 0.01
Avars 11 0.02 9 0.02
Tatars 7 0.01 7 0.01
Arméniens 5 0.01 7 0.01
Autres 899 1.76 446 0.84

Villages[modifier | modifier le code]

Almali Fistiglı Malakh Gakhmoughal Suskand Tchudullu
Amanli Guluk Marsan Gaysarlı Tanqit Uzumlu
Armudlu Kechgoutan Mechabach Qazmalar Tasmali İbakhli
Aghyazi Kitchik Alatémir Ondjalli Gachgatchay Touradjli İlisou
Agtchay Kotuklu Gapitchay Guimir Uzuntala Chikhlar
Baydarli Lékite Garabaldir Guindirga Khalaftala Şotavar
Bagtala Lékit Kotuklu Qarameché Kiptchak Yeni İlissou Alibéyli
Beuyuk Alatamir Lékit Malakh Qaratala Qoraghan Zarna Ambartchay
Djalayer Léléli Gakhbach Qoum Zayam Amirdjan
Daymadaghli Lélépacha Qakhingiloy Sarıbach Tchinarli İlissou
Tasmalı

Personnes célébres[modifier | modifier le code]

  • Danyal Soultan
  • Muslim Magomayev
  • Niko Pirosmanachvili
  • Pyotr Babayev
  • Damir Hadjiyev
  • Mossé Djanachvili
  • Hatam Akhmedov
  • Imam Moustafayev
  • Ismayil Daghistanli
  • Aynur Sofiyeva
  • Amin Babayev

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Rayon haqqında - QAX RAYON Icra Hakimiyyəti », sur www.qax-ih.gov.az (consulté le 8 août 2018)
  2. « Tarixi abidələrlə zəngin Qax rayonu »
  3. a et b (az) Anar Samadov (www.anarsamadov.net), « Qax rayonu | Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi », sur Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi (consulté le 8 août 2018)
  4. Islam et éducation islamique en Azerbaïdjan: premiers résultats d'une recherche en cours — religion.info, 8 mai 2004
  5. (az) Anar Samadov (www.anarsamadov.net), « Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi », sur Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi (consulté le 8 août 2018)
  6. « Population statistics of Eastern Europe & former USSR », sur pop-stat.mashke.org (consulté le 8 août 2018)
  7. « Əhalisi - QAX RAYON Icra Hakimiyyəti », sur qax-ih.gov.az (consulté le 8 août 2018)