Şamaxı (raion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Şamaxı
Şamaxı (raion)
Administration
Pays Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Centre administratif Şamaxı
Démographie
Population 93 700 hab. (2011)
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 38′ nord, 48° 40′ est
Superficie 161 000 ha = 1 610 km2

Şamaxı est un raion de l'Azerbaïdjan. Sa capitale est Chamakhi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chamakhi a été mentionné pour la première fois sous le nom de « Kemaxeya » par l'ancien géographe gréco-romain Claude Ptolémée du Ier au IIe siècle. C’était une ville importante au Moyen-Âge et a servi de capitale à l’Etat de Chirvanchah du VIIIème au XIXe siècle et capitale de  Khanat de Chirvan, également connu sous le nom de khanat de Chamakhi. Le frère catholique, missionnaire et explorateur Guillaume de Rubrouck est passé par là lors de son voyage de retour de la cour du Grand Mogol[1].

Au milieu du XVIe siècle, il était le siège d'une usine commerciale anglaise, sous le voyageur Anthony Jenkinson, ensuite envoyé extraordinaire du khan de Chirvan au tsar Ivan IV le Terrible de Russie

Chamakhi était la capitale du gouvernement de Chamakhi de l'empire russe jusqu'au tremblement de terre dévastateur de 1859, lorsque la capitale de la province fut transférée à Bakou. L'importance de la ville a ensuite fortement diminué. Selon le dictionnaire encyclopédique Brockhaus et Efron (vol. 77, p. 460, publié en 1903), Chamakhi comptait 20008 habitants (10450 hommes et 9558 femmes), dont 3% de Russes, 18% d’Arméniens et 79% Tatars d'Azerbaïdjan. " En ce qui concerne la religion, 79% de la population était musulmane, dont 22% étaient sunnites et le reste chiite; les 21% restants étaient «arméno-grégoriens» (membres de l'Église apostolique arménienne) et «Pravoslav» (orthodoxes)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La partie nord du district a essentiellement un relief montagneux et se lève vers le bassin versant de la crête principale du Caucase[1].

Population[modifier | modifier le code]

Groupe éthnique Population - 1999[2],[3] Population - 2009 [4]
Total 80 625 91 605
Azéris 78 844 90 350
Turcs 979 879
Russes 515 235
Lezghiens 159 87
Géorgiens 2 21
Tats ... 6
Tatars 8 2
Ukrainiens 61 2
Juifs 4 ...
Arméniens 4 ...
Autres 49 23

Villages[modifier | modifier le code]

Zarat-kheybari Saguiyan Galeybougourd
Yenikand Safali Garavalli
Mammadbayli Sabirli Galadarassi
Talichnourou Gouchtchou Pirbahli
Sis Sabir Ovtchoulou
Chirvan Gourdtépé Nuydu
Charadil Gonagkand Nagarakhana
Chahriyar Guizmeydan Mouganli
Mirikand Meysari Marzandiya
Maltchaque Maliktchobanli Malham
Lalazar Karkantch Kalakhana
Ketchmadin Beuyuk Khinisli Hamyali
Hadjigadirli Hadjili Geuylar
Ardjiman Angarkhan Akhmédli
Damirtchi Dadagunach Dag - Baghirli
Tchoukhouryourd Tcheulgeuylar Tchiragli
Tchayli 1 Tchayli 2 Tcharkhan
Tchagan 1 Tchagan 2 Tchobani 1
Tchobani 2 Baghirli Avakhil
Achkar Adnali Adjidara

Education[modifier | modifier le code]

Non seulement l’Azerbaïdjan, mais aussi le Moyen-Orient, l’Asie centrale, la Turquie et d’autres pays avaient étudié la science dans la mosquée de la mosquée du Vendredi depuis la fin du XIXe siècle. Certains d'entre eux tels que Khagani Shirvani, Feleki Chirvani, Musulman Chirvani, Saiyid Imad-ad-din Nassimi, Nichat Chirvani, Mir Nazim Chirvani, Seyid Azim Chirvani, Mirza Nasrulla Bey, Dede, Mahmud Aga, Habib Efendi, Seyid Unsizade et d'autres étaient des éducateurs intelligents éminents[1].

Au Moyen Âge, de nombreuses médersas de grandes mosquées ont fonctionné dans plusieurs villes d'Azerbaïdjan. Aux Xe et XIIIe siècles, de nombreuses villes d'Azerbaïdjan, dont Tabriz, Maragha, Gandja, Nakhitchevan, Chamakhi et Ardabil, étaient connues comme centres de science, d'éducation, d'art et de culture de l'Est.

Selon le célèbre voyageur turc du XVIIe siècle, Evliya Çelebi, il y avait 40 écoles, 7 médersas à Chamakhi.

Aujourd'hui, il existe 72 écoles secondaires dans la région, la branche Chamakhi de l'Institut des enseignants azerbaïdjanais, le collège humanitaire Chamakhi, le collège économique industriel Chamakhi et l'observatoire astrophysique Chamakhi de l'Académie nationale des sciences[1].

Personnes célébres[modifier | modifier le code]

Khaqani Shirvani Hadji Zeynalabdin Chirvani
Saiyid Imad-ad-din Nassimi Gassim béy Hadjibababéyov
Saiyid Azim Chirvani Zivar béy Ahmédbéyov
Mirza Alakbér Sabir Mammadaga Chiraliyev
Mohamméd Hadi Chamil Azizbéyov
Abbas Sahhat Aléchréf Alizadé
Soultan Madjid Ganizadé Moussa Aliyev
Eumar Ibn Kafiyaddin Saleh Rustamov
Ibrahim Safarov Aziza Djafarzadé
Rahib Khalilzadé Aleuvset Abdoullayev
Nourgalam Mikayilov Nazim Abdoullayev
Mirabbas Gassimov Hamdulla Aslanov
Telman Malikov Além Nouriyev
Dayanét Mousayev Ismail Afandiyev
Tarlan Aliyerbéyov Ramzi Yuzbachov
Alik Nadjafov Ilgar Mammadov
Alim Gassimov Elnaré Abdoullayeva
Aslan Khalilov Ilgar Novrouzov

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Rayon haqqında - ŞAMAXI RAYON Icra Hakimiyyəti », sur www.shamaxi-ih.gov.az (consulté le 31 août 2018)
  2. « Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi: Şamaxı rayonu »
  3. « Ethnic composition of Azerbaijan 1999 », sur pop-stat.mashke.org (consulté le 31 août 2018)
  4. « Ethnic composition of Azerbaijan 2009 », sur pop-stat.mashke.org (consulté le 31 août 2018)