Protection de l'espace aérien islandais par l'Otan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un F-15C américain au-dessus de l'Islande en .
Patrouille de Saab JAS 39 Gripen de la Force aérienne tchèque en Islande en .

La protection de l'espace aérien islandais par l'Otan est une opération conduite dans le but de patrouiller l'espace aérien islandais. L'Islande n'ayant pas de force aérienne, elle a demandé en 2006 à l'Otan de patrouiller son espace aérien à la suite d'intrusions. Le premier déploiement a eu lieu en 2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Islande n'ayant pas de force militaire, sa défense aérienne était assurée entre 1951 et par l'Iceland Defense Force de l'United States Air Force[1]. Peu de temps après ce retrait, des avions militaires russes ont pénétré à plusieurs reprises l'espace aérien islandais[2].

À la suite de ces intrusions, durant le sommet de Riga en , le premier ministre Geir Haarde demanda que les membres de l'Otan assument la protection aérienne de l'Islande[1]. Cette requête fut acceptée par le Conseil de l'Atlantique nord en . D'autres pays membres de l'Otan disposent d'une telle protection. En , le premier ministre Haarde conteste que cette protection soit précisément destinée aux Russes « Il s'agit d'une patrouille générale. Nous considérons les Russes comme nos amis. »

En , l'Otan a renommé le déploiement en « capacités aéroportées de surveillance et d'interception pour répondre aux besoins de préparation de l'Islande en temps de paix »[3].

Déploiement[modifier | modifier le code]

Contrairement à la Baltic Air Policing, à la demande le l'État islandais, la présence aérienne n'est pas continue. À la place, en moyenne, il y a trois déploiements par an, durant en moyenne entre deux et trois semaines[1].

Date Nationalité Unité Appareils Commentaires
- Drapeau de la France France EC 01.002 Cigogne 4 x Mirage 2000C 110 personnes déployées[4]
Drapeau des États-Unis États-Unis 48th Fighter Wing ? x F-15C Eagle
Drapeau du Danemark Danemark 727 squadron, 730 squadron and Air Control Wing.[5] 4 x F-16AM Fighting Falcon
? 2009 Drapeau de la Norvège Norvège Force aérienne royale norvégienne ? x F-16AM Fighting Falcon
? 2009 Drapeau des États-Unis États-Unis United States Air Force ?
8- Drapeau du Danemark Danemark 727 squadron, 730 squadron and Air control wing 4 x F-16AM Fighting Falcon Ce déploiement contient deux centres de contrôle d'interception des Forces de défense estoniennes.
1- Drapeau de l'Allemagne Allemagne Jagdgeschwader 71 6 x F-4F Phantom II
6- Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron, 48th Fighter Wing 8 x F-15C Eagle
- Drapeau du Canada Canada 409e Escadron tactique de chasse 5 x CF-188 Hornet
? 2011 Drapeau de la Norvège Norvège Force aérienne royale norvégienne ? x F-16AM Fighting Falcon
? 2011 Drapeau des États-Unis États-Unis United States Air Force ?
- Drapeau de l'Allemagne Allemagne Jagdgeschwader 71 6 x F-4F Phantom II
- Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron ? X F-15C Eagle

? X KC-135 Stratotanker
? X C-130J Hercules

Drapeau du Portugal Portugal 201 and 301 Squadrons 6 x F-16AM Fighting Falcon 70 personnes déployées.
- Drapeau du Canada Canada 425e Escadron tactique de chasse 6 x CF-18 Hornet

1 x CC-150 Polaris

Déploiement composé de 160 membres des forces canadiennes.
- Drapeau de l'Italie Italie Aeronautica Militare 4th, 36th and 37th Stormo (Wings) 6 x Eurofighter Typhoon

2 x KC-767
1 x C-130J Super Hercules

Environ 150 personnes déployées.
Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron, 48th Air Expeditionary Group 6 x F-15C Eagle

2 x Boeing KC-135 Stratotanker

- Drapeau de la Norvège Norvège Royal Norwegian Air Force 6 x F-16AM Fighting Falcon Environ 110 personnes déployées.
- Drapeau des États-Unis États-Unis 48th Air Expeditionary Group 6 x F-15C Eagle

1 x Boeing KC-135 Stratotanker

Environ 200 personnes déployées.
- Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen Environ 75 personnes déployées.
- Drapeau des États-Unis États-Unis 871st Air Expeditionary Squadron 4 x F-15C Eagle

1 x Boeing KC-135 Stratotanker

Environ 200 personnes déployées.
- Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen Environ 150 personnes déployées, pour 91 sorties.
- Drapeau du Danemark Danemark Armée de l'air royale danoise 4 x F-16AM Fighting Falcon
- Drapeau des États-Unis États-Unis 131st Fighter Squadron 6 x F-15C
-? Drapeau de la Norvège Norvège Royal Norwegian Air Force 4 x F-16AM Fighting Falcon
-fin Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen
- Drapeau de l'Italie Italie 4th Wing 6 x Eurofighter Typhoon 145 personnes déployées
- mi- Drapeau du Canada Canada 433 Tactical Fighter Squadron 6 x CF-18 Hornet 154 personnes déployées
- fin Drapeau des États-Unis États-Unis 159th Fighter Squadron 6 x F-15C
1 x KC-135
1 x KC-10
Environ 280 personnes déployées
2018 Drapeau de l'Italie Italie 4 x Eurofighter Typhoon Environ 130 personnes déployées

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « French Air Force in Iceland | News | Ministry for Foreign Affairs », sur Ministry for Foreign Affairs (consulté le 4 juin 2016)
  2. (en-GB) « Condoleezza Rice defends Guantanamo », sur Reuters UK (consulté le 4 juin 2016)
  3. « Des avions de combat norvégiens prennent en charge la mission Otan de préparation en temps de paix dans le ciel islandais », sur nato.int,
  4. (en) Christina Mackenzie, « French Air Defense Umbrella Over Iceland », Ares,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2014)
  5. (en) « Iceland's "Peacetime Preparedness Needs" », Allied Command Operations (consulté le 20 janvier 2013)