Préfecture autonome tibétaine de Hainan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préfecture autonome tibétaine de Hainan
海南藏族自治州
Préfecture autonome tibétaine de Hainan
Localisation de la préfecture de Hainan (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Qinghai
Statut administratif Préfecture autonome
Indicatif +86 (0)0974[1]
Immatriculation 青E
Démographie
390 000 hab. (2004)
Densité 8,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 16′ 27″ nord, 100° 37′ 17″ est
Superficie 4 450 000 ha = 44 500 km2
Localisation
Localisation de Préfecture autonome tibétaine de Hainan
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Hainan
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Hainan
Liens
Site web www.qhhn.gov.cn

La préfecture autonome tibétaine de Hainan (chinois simplifié : 海南藏族自治州 ; pinyin : Hǎinán zàngzú Zìzhìzhōu ; tibétain : མཚོ་ལྷོ་བོད་རིགས་རང་སྐྱོང་ཁུལ་ ; translittération Wylie : Mtsho-lho Bod-rigs rang-skyong-khul) est une division administrative de la province du Qinghai en Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , dans le Xian de Tongde, près d'un millier de Tibétains ont manifesté afin de demander la libération de moines arrêtés pour avoir hissé un drapeau tibétain[2].

En , dans le Xian de Gonghe, un millier de lycéens tibétains ont manifesté afin de réclamer la liberté et l'égalité entre les nationalités[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa superficie est de 44 500 km² [4].

Le lac Qinghai historiquement connu sous son nom mongol lac Kokonor ou Koukounoor (« lac Bleu »), ou encore Tso Ngonpo en tibétain est situé pour partie dans la préfecture autonome tibétaine de Hainan.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la préfecture était estimée à 390 000 habitants en 2004[5].

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Le cinéaste tibétain Pema Tseden, né à Thrika, un village de la préfecture autonome tibétaine de Hainan[6].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La préfecture autonome tibétaine de Hainan exerce sa juridiction sur cinq xian :

  • le xian de Gonghe - 共和县 Gònghé Xiàn ;
  • le xian de Tongde - 同德县 Tóngdé Xiàn ;
  • le xian de Guide - 贵德县 Guìdé Xiàn ;
  • le xian de Xinghai - 兴海县 Xīnghǎi Xiàn ;
  • le xian de Guinan - 贵南县 Guìnán Xiàn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andreas Gruschke: The Cultural Monuments of Tibet’s Outer Provinces: Amdo - Volume 1. The Qinghai Part of Amdo, White Lotus Press, Bangkok 2001.
  • Tsering Shakya: The Dragon in the Land of Snows. A History of Modern Tibet Since 1947, London 1999, (ISBN 0-14-019615-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]