Préfecture autonome tibétaine de Huangnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
image illustrant le Tibet image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant le Tibet et le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Préfecture autonome tibétaine de Huangnan
黄南藏族自治州
Localisation de la préfecture de Huangnan (en jaune)
Localisation de la préfecture de Huangnan (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Qinghai
Statut administratif Préfecture autonome
Indicatif 0973[1]
Démographie
Population 218 200 hab. (2004)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 31′ 36″ Nord 102° 00′ 50″ Est / 35.5267, 102.014
Superficie 1 880 000 ha = 18 800 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Huangnan

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Préfecture autonome tibétaine de Huangnan

La préfecture autonome tibétaine de Huangnan (chinois simplifié : 黄南藏族自治州 ; pinyin : Huángnán zàngzú Zìzhìzhōu ; tibétain : Malho, རྨ་ལྷོ་བོད་རིགས་རང་སྐྱོང་ཁུལ་ ; translittération Wylie : Rma-lho Bod-rigs rang-skyong-khul) est une division administrative de la province du Qinghai en Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 670, lors de sa phase d'expansion, l'Empire tibétain envahi et extermine le royaume de Tuyuhun auquel appartient cette région. Il se dispute alors la région avec l'Empire chinois de la dynastie Tang.

En 1370, sous la dynastie Ming est établi le gouvernement militaire de Deng Yulü (邓愈率). L'année suivante y est établie la garde de Hezhou (河州卫).

En 1762, sous la dynastie Qing, mandchoue y établi un Tongzhi (同知, garde d'observation militaire) dans l'actuelle Xian de Tongren.

En 1929, sous la République de Chine, la province de Qinghai est établie en janvier. En juillet de la même année l'organisation administrative territoriale est de nouveau changée.

Le , sous la République populaire de Chine, l'actuelle Préfecture autonome tibétaine de Huangnan est fondée avec les trois xian de Tongren, Jianza et Zeku.

Le 16 mars 2014, l'agence Xinhua indique qu'un moine du monastère Shaderi dans la préfecture autonome tibétaine de Huangnan s'est immolé[2]. Depuis 2009, ceux sont près de 134 Tibétains immolés dans les territoires de culture tibétaine en Chine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa superficie est de 18 800 km² [3].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la préfecture était estimée à 218 200 habitants en 2004[4].

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La préfecture autonome tibétaine de Huangnan exerce sa juridiction sur quatre subdivisions - trois xian et un xian autonome :

  • le xian de Tongren - 同仁县 Tóngrén Xiàn ;
  • le xian de Jainca - 尖扎县 Jiānzhā Xiàn ;
  • le xian de Zêkog - 泽库县 Zékù Xiàn ;
  • le xian autonome mongol de Henan - 河南蒙古族自治县 Hénán měnggǔzú Zìzhìxiàn.

Culture[modifier | modifier le code]

Les arts Regong, nés dans l'actuelle préfecture autonome tibétaine de Huangnan, ont été inscrits en 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[5].

La minorité hui y parle entre autres le Kangjia, une langue mongole.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Amdo Jampa né dans le Xian de Jainca a été un étudiant de Gendün Chöphel, il est connu pour son style photo-réaliste. Il a fait des portraits célèbres du dalaï-lama et du panchen-lama[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Qinghai, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Associated Press, Un moine s'immole dans une région tibétaine du nord-ouest de la Chine 98.5fm, 16 mars 2014
  3. (zh) Page de la préfecture de Huangnan sur le site gouvernemental
  4. (en) Qinghai population - Source: China Admin Divisions, 2004
  5. UNESCO : Les arts Regong : Inscrit en 2009 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité
  6. Obituary of the painter Amdo Jampa, TIN, 22 May 2002 / no of pages: 3 (ISSN 1355-3313)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andreas Gruschke: The Cultural Monuments of Tibet’s Outer Provinces: Amdo - Volume 1. The Qinghai Part of Amdo, White Lotus Press, Bangkok 2001.
  • Tsering Shakya: The Dragon in the Land of Snows. A History of Modern Tibet Since 1947, London 1999, ISBN 0-14-019615-3

Liens externes[modifier | modifier le code]

Préfecture autonome tibétaine de Huangnan