Amaranthe (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amaranthe
Description de cette image, également commentée ci-après

Amaranthe lors du Tuska Open Air en 2013.

Informations générales
Surnom Avalanche (2008–2009)
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Power metal[1], death metal mélodique[2], metalcore
Années actives Depuis 2008
Labels Universal Records, Spinefarm Records
Site officiel www.amaranthe.se
Composition du groupe
Membres Elize Ryd
Olof Mörck
Henrik Englund Wilhemsson
Johan Andreassen
Morten Løwe Sørensen
Anciens membres Andy Solveström
Jake E
logo de Amaranthe

Logo de Amaranthe.

Amaranthe est un groupe de death metal mélodique et power metal suédois, originaire de Göteborg. Formé en 2008, la formation se démarque par le fait qu'elle comporte trois chanteurs aux timbres de voix bien différenciés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (2008–2012)[modifier | modifier le code]

Formé en 2008 par Jake E (ex-Dream Evil) et Olof Mörck (des groupes Dragonland et Nightrage) sous le nom d'Avalanche, le nouveau projet des membres fondateurs prend vraiment forme quand la chanteuse Elize Ryd, le chanteur Andy Solveström ainsi que le batteur Morten Løwe Sørensen les rejoignent par la suite[3]. Courant 2008, le groupe sort une première démo de quatre titres sur son Myspace, Leave Everything Behind, sous le nom de groupe Avalanche.

En 2009, le groupe change de nom pour devenir Amaranthe (le nom de groupe Avalanche étant officiellement déjà utilisé par un autre groupe). Puis l'EP Rain fut enregistré, il sortit début 2011. Cette sortie permet d'introduire la sortie de leur premier album éponyme, le 13 avril 2011 (le groupe travaillant dessus depuis 2009). Trois clips sont sortis pour promouvoir les chansons de l'album, Hunger, Amaranthine et 1 000 000 LightYear. Ce dernier est enregistré durant la tournée japonaise du groupe. Le 12 août 2011, le groupe annonce sur son site officiel[4] qu'il part en tournée avec HammerFall à partir du 26 octobre 2011 à Copenhague et avec des étapes par des villes comme Oslo, Paris, Zürich ou bien Vienne[4], et ce jusqu'au 10 décembre 2011.

Le 12 février 2012, ils remportent le prix de la "meilleure percée de l'année 2012"[4] au Bandit Awards à Stockholm. Le 13 août, le groupe rentre en studio pour enregistrer leur deuxième album[4]. Suite à la fin de l'enregistrement, le groupe repart en tournée avec Stratovarius à partir du 20 mars 2013[4] en passant par Münich, Paris, Hambourg, Bilbao ou bien Pratteln.

The Nexus (2013–2014)[modifier | modifier le code]

Olof Mörck (guitare) au Tuska Open Air en 2013.

Le 25 mars 2013, le deuxième album du groupe, The Nexus, est publié sous le label Spinefarm Records[5]. L'album atteint la première place des charts suédois et finlandais[4]. En octobre 2013, Andy Solveström quitte le groupe et Henrik Englund le remplace[6].

Avec leur nouvelle formation, le groupe repart en tournée en mars 2014, en tant que tête d'affiche. Ils sont alors accompagnés des groupes Deals Death et Smash Into Pieces[4]. Ils annoncent par ailleurs qu'ils comptent sortir un nouvel album à l'automne 2014, mais sans donner d'information précises[4].

Massive Addictive et Maximalism (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Leur troisième album studio, intitulé Massive Addictive, est produit par Jacob Hansen (Volbeat, Epica), et sort le 21 octobre 2014 sur le label Spinefarm Records[7].Le groupe part en tournée de promotion à partir du 10 mars 2015, avec des étapes dans des villes comme Ludwigsburg, Londres, Glasgow ou bien Milan[4].

Une compilation spéciale, intitulée Breaking Point - B-sides 2011-2015, est publiée le 30 octobre 2015 et comprend les meilleurs faces B de la carrière du groupe. Leur quatrième album, Maximalism, est publié le 21 octobre 2016. Suite à la publication de l'album, le groupe annonce que le chanteur Jake E ne prendra pas part à la tournée promotionnelle, en souhaitant ainsi "faire une pause"[8]. Il se fait remplacer temporairement par Chris Adam, le chanteur de Smash Into Pieces.

Le 8 février 2017, Jack E annonce quitter définitivement le groupe. La principale raison étant qu'il ne se retrouve plus dans le virage stylistique que le groupe a pris depuis ses deux derniers albums et qu'il n'arrive pas à rester sur scène sans croire à ce qu'il fait.[9]

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style musical du groupe Amaranthe s'apparente aux sous-genres du metal. Selon AllMusic, le style musical d'Amaranthe mêle death metal et pop mélodique, pour faire un effet metalcore[10]. Elize Ryd reconnait qu'il est difficile de classer la musique du groupe et explique qu'il s'agit de « dance-metal saupoudré de death metal et metal mélodique moderne » bien qu'elle admette qu'ils se consacrent à des thèmes positifs, contrairement au death metal[11]. MusicMight classifie le groupe de death metal mélodique et power metal[1].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démo et EP[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Amaranthine, tiré de Amaranthe, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2011 : Hunger, tiré de Amaranthe, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2012 : 1.000.000 Lightyears, tiré de Amaranthe, filmé par Johan Carlén
  • 2013 : Burn With Me, tiré de The nexus, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2013 : Invincible, tiré de The Nexus, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2013 : The Nexus, tiré de The Nexus, réalisé par Patric Ullaeus)
  • 2014 : Drop Dead Cynical, tiré de Massive Addictive, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2015 : Digital World, tiré de Massive Addictive, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2015 : True, tiré de Massive Addictive, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2016 : That Song, tiré de Maximalism, réalisé par Patric Ullaeus

Clips lyriques[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Trinity, tiré de Massive addictive (lyric vidéo)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Born, R., « Amaranthe biography », MusicMight (consulté le 5 août 2015).
  2. (de) « Amaranthe album review », sur stormbringer.at (consulté le 30 janvier 2014).
  3. (en) AVALANCHE Changes Name To AMARANTHE - May 20, 2009 sur www.blabbermouth.net
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i « AMARANTHE | the official website », sur amaranthe.se (consulté le 14 novembre 2016)
  5. (en) « Amaranthe - nouvel album »,‎ (consulté le 28 janvier 2013)
  6. (en) « AMARANTHE Parts Ways With Singer ANDREAS SOLVESTRÖM, Announces Replacement »,‎ (consulté le 18 novembre 2013).
  7. (en) « AMARANTHE: New Single 'Drop Dead Cynical' Available For Streaming », sur blabbermouth.net
  8. (fr) Elodie, « NEWS : Départ (provisoire ?) du chanteur de Amaranthe | Shoot Me Again Webzine. », sur Shoot Me Again (consulté le 18 novembre 2016)
  9. (en) bravewords.com, « Exclusive: AMARANTHE Vocalist JAKE E. Makes Departure Official - "I Can't Stand On Stage Not Believing In What I'm Doing" », bravewords.com,‎ (lire en ligne)
  10. (en) AllMusic
  11. (en) « Elize Ryd – Amaranthe », Femme Metal Webzine,‎ (consulté le 16 décembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]