Power Rangers Turbo, le film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Power Rangers Turbo, le film
Titre original Turbo: A Power Rangers Movie
Réalisation David Winning
Shuki Levy
Scénario Shuki Levy
Shell Danielson
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Saban Entertainment
Toei Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Durée 88 minutes
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Power Rangers Turbo, le film (Turbo: A Power Rangers Movie) est un film américain réalisé par David Winning et Shuki Levy, sorti en 1997.

C'est la seconde adaptation cinématographique de la franchise américaine Power Rangers, après Power Rangers, le film (1995).

Synopsis[modifier | modifier le code]

La maléfique reine Divatox pourchasse le magicien Lerigot, qui se réfugie sur Terre en Centrafrique. Elle veut lui prendre une Clé d'Or pour accéder à l'Île de Muiranthis, où se trouve le Temple du démon Maligore, son futur époux. Là, elle compte le réveiller avec des victimes humaines - qui se trouveront être des Power Rangers actifs ou retraités, ce qui permet aussi à Divatox de faire chanter Lerigot.

De leur côté, les Power Rangers luttent pour sauver un orphelinat, mais ils doivent aussi intégrer une jeune recrue, Justin, qui a découvert leur identité et devient le Ranger Bleu. D'abord bernés par Divatox, qui leur donne des mannequins à la place de ses otages en échange de la Clé, ils créent la Technologie Turbo et des clés imitées de celle de Lerigot. Ils combattent en chemin les sbires de Divatox mais ne peuvent pas libérer Jason, et, sur l'île, Kim se fait kidnapper par les Manikayans que Divatox subjugue : elle a à nouveau deux offrandes.

Les Rangers arrivent enfin au Temple de Maligore où Divatox envoûte Kim et Jason. Ils doivent d'abord les combattre avant de les désensorceler. En remplacement, Divatox sacrifie son neveu Elgar, qui l'avait déjà déçue au point qu'elle lui avait coupé la main.

Maligore se réveille, et seul le Turbo MegaZord des Power Rangers peut le vaincre. Par la suite, les Rangers sauvent l'orphelinat en remportant le prix d'un tournoi d'arts martiaux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Rangers[modifier | modifier le code]

Acteur Personnage Ranger Armes Véhicule Zords Équipements
Jason David Frank Thomas « Tommy » Olivier Ranger Turbo rouge Auto Blaster ; Turbo Epée ; Turbo Glaive lumineux Turbo Kart 1 ; Red Lightning Red Lightning Morpher Turbo
Blake Foster Justin Stewart Ranger Turbo bleu Auto Blaster ; Turbo Epée ; Turbo Blaster Turbo Kart 2 ; Storm Blaster Mountain Blaster Morpher Turbo
Johny Yong Bosch Adam Park Ranger Turbo vert Auto Blaster ; Turbo Epée ; Turbo Canon Turbo Kart 3 Desert Thunder Morpher Turbo
Nakia Burrise Tanya Sloan Ranger Turbo jaune Auto Blaster ; Turbo Epée ; Turbo Poings Turbo Kart 4 Dune Star Morpher Turbo
Catherine Sutherland Katherine « Kat » Hillard Ranger Turbo rose Auto Blaster ; Turbo Epée ; Turbo Arbalète Turbo Kart 5 Wind Chasseur Morpher Turbo

Bande originale[modifier | modifier le code]

Turbo: A Power Rangers Movie
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 41:05
Genre musique de film
Producteur Ron Kenan, Howard Paar
Label Mercury Records, Saban Records
Critique

Albums de divers artistes

Liste des titres
  1. Fulflej - Shift Into Turbo
  2. Super Power - Power Rangers Turbo, Go! (Main Theme)
  3. The Mighty Raw - Hope For The World
  4. Ellen ten Damme - Turbo Time
  5. Super Power - Invincible
  6. The Mighty Raw - Unite!
  7. Super Power - Let's Rock 'N Roll
  8. OO-spies - Freewheelin'
  9. Super Power - Big Bang
  10. Zeo & The Mighty Raw - Power Rangers Zeo/Go Go Power Rangers (Main Theme)
  11. Super Power - Go Gold Ranger
  12. Super Power - Enemies Beware
  13. Super Power - Here Comes The Power Again
  14. Super Power - Calling For A Hero

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a réalisé 9 615 840 millions de dollars de recettes mondiales[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]