Shuki Levy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Shuki Levy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Tel AvivVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Religion
Partenaire professionnel
Site web

Shuki Levy (en hébreu שוקי לוי) est un compositeur, producteur, scénariste, réalisateur et monteur israélien né le à Tel Aviv[1], alors en Palestine sous mandat britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts dans la musique[modifier | modifier le code]

Né d'un barbier russe et d'une mère juive née en Palestine gérée alors par les Ottomans, Shuki Levy se passionne très jeune pour la musique. Il débute sur les scènes de night-clubs israéliens, avec son groupe Telestar, et part à Londres tenter sa chance, sans succès. Il revient en Israël, où il fonde le groupe Chocolate, avec Gabi Shushan. Les deux artistes rejoignent par la suite la comédie musicale Hair. Shuki se rend alors compte qu'il n'est pas fait pour la scène.

Le succès européen[modifier | modifier le code]

En 1970, avec son amie Aviva Paz, rencontrée sur la comédie musicale Hair, il crée le duo Shuki et Aviva et aligne les tubes "Signorina concertina" (1973), "Je t'aime un peu trop" (1975, Disque d'or - certifié Snep), "Fête l'amour" (1976), "Viens que je t'embrasse" (1976) etc ... Le duo connaît un certain succès en Allemagne et participe même à la sélection nationale allemande pour le Concours Eurovision 1975. Cependant, c'est en France que les deux artistes connaissent le plus de succès avec leurs musiques pop influencées par les traditions grecques et sud-américaines. Néanmoins, le duo se sépare en 1978.

Le succès américain[modifier | modifier le code]

Après cette séparation, Shuki Lévy se rapproche des activités de son ami Haïm Saban, avec qui il avait monté une petite maison de disques parisienne, Saban Records. Il collabore à la réalisation ou à l'adaptation de génériques de série de télévision comme Goldorak, Les Quatre Fantastiques, Shérif, fais-moi peur, ou encore Wonder Woman, et compose des chansons comme Mightor.

Il partira ensuite vivre en Virginie avec sa nouvelle compagne et envoie ses chansons à Saban. Ce dernier le rejoindra ensuite en Amérique, où Levy imagine de nouvelles possibilités de l'autre côté du continent, à Hollywood.

Lévy s'installe donc à Hollywood et commence à composer des musiques pour des émissions de télévision sud-américaines, jusqu'au jour où un producteur venu de France lui propose de composer le générique d'Ulysse 31. Cette occasion ouvrira donc la voie à Saban International, la nouvelle société basée à Hollywood destinée à devenir incontournable dans le domaine des émissions pour enfants : le disque "Ulysse revient" et ses dérivés se vendent à des millions d'exemplaires à travers le monde et Shuky Lévy enchaîne les contrats avec les majors de la production audiovisuelle. Il compose alors les génériques de plus de 200 autres séries ou émissions de télévision. Il remportera 15 disques d'or et vendra 14 millions d'albums à travers le monde.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]
Téléfilms[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme monteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]