Power Rangers (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film de Bryan Spicer, voir Power Rangers, le film.
Power Rangers
Cinq acteurs du film dans une salle, assis sur des chaises, devant une baie vitrée.

une partie des acteurs au Comic-Con 2016

Titre original Saban's Power Rangers
Réalisation Dean Israelite
Scénario John Gatins
Acteurs principaux
Sociétés de production Lionsgate
Saban Entertainment
Saban Brands
Temple Hill Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 121 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Power Rangers (Saban's Power Rangers) est un film de science-fiction américain réalisé par Dean Israelite, sorti en 2017[1]. C'est la troisième adaptation sur grand écran de la franchise américaine Power Rangers, après Power Rangers, le film (1995) et Power Rangers Turbo, le film (1997).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un groupe de soldats préhistoriques de l’ère du mesozoïque, les Power Rangers, est chargé de protéger la vie sur Terre ainsi que le cristal Zeo[2]. Mais ils sont trahis par le Ranger vert, Rita Repulsa. Zordon, le Ranger rouge, décide de cacher la source du pouvoir des Rangers et ordonne à son assistant robotique Alpha 5 de provoquer une explosion de météorite qui tue Zordon, les dinosaures et envoie Rita au plus profond de l'océan.

De nos jours, dans la ville d'Angel Grove en Californie. Jason Scott, un lycéen ancienne gloire locale de football, est assigné à résidence et sanctionné d'heures de colle. Il y fait la connaissance de Billy Cranston, que tout le monde trouve bizarre. Jason y rencontre également la belle Kimberly « Kim » Hart, elle aussi retenue en colle. Alors que Jason protège Billy d'une altercation, ce dernier lui demande de l'accompagner le soir même près d'une mine. Billy parvient donc à l'embarquer là-bas, mais Jason ne souhaite pas rester. Non loin de là, il tombe sur Kimberly, qui plonge seule d'une falaise. Alors qu'ils commencent à discuter, une énorme explosion retentit à la mine. Billy vient d'en faire sauter une partie ! Jason et Kimberly courent vers lui et découvrent une étrange paroi en verre. Les trois jeunes gens sont alors rejoints par Zack Taylor et la mystérieuse Trini Kwan. Ensemble, ils découvrent dans la roche cinq pierres, de cinq couleurs différentes. Ils en prennent chacun un : rouge pour Jason, rose pour Kimberly, jaune pour Trini, bleu pour Billy et noir pour Zack. Les cinq lycéens vont alors rapidement comprendre que ces pierres leur ont apporté d'incroyables pouvoirs. De plus, leur destin est de sauver le monde de la destruction. En effet, la menace plane sur Angel Grove, depuis le retour de Rita[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[11] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[12]

Production[modifier | modifier le code]

Haim Saban, créateur de la franchise télévisée, est également producteur du film

Développement[modifier | modifier le code]

En 2014, Lionsgate et Saban annoncent un reboot de la franchise Power Rangers, afin d'en produire un film, qui sortira le [13]. Roberto Orci, qui a scénarisé The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros, Star Trek, Transformers et Mission impossible 3 ainsi qu'Ashley Miller et Zack Stentz, qui ont scénarisés X-Men : Le Commencement, sont confirmés en tant que scénaristes sur le film[14], qui sera produit par le créateur des Power Rangers lui-même : Haim Saban, accompagnés des producteurs Brian Casentini, Allison Shearmur (qui a supervisé Hunger Games) et Roberto Orci. Aucun réalisateur, ni même le nom des acteurs ne sont confirmés[15].

Selon Haim Saban : « Lionsgate est le parfait partenaire pour permettre à la marque Power Rangers de s’élever à un niveau supérieur. [...] Ils ont la vision, la prouesse marketing et des antécédents incroyables dans les lancements de blockbusters tels que Hunger Games, Twilight ou Divergente. Grâce à Lionsgate, nous sommes confiants que l’univers de Power Rangers sera capturé et traduit dans un phénomène cinématographique unique et mémorable. »[14].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le , l'intégralité des interprètes des Rangers est annoncée : Naomi Scott est le Ranger Rose, Dacre Montgomery le Ranger Rouge, Ludi Lin le Ranger Noir, RJ Cyler le Ranger Bleu et Becky G le Ranger Jaune[16].

En février 2016, Elizabeth Banks est annoncée dans le rôle de Rita Repulsa[9]. En mars 2016, les acteurs Anjali Jay et David Denman rejoignent la distribution du film pour camper respectivement la mère de Kim et le père de Jason. Patrick Sabongui rejoint le casting du film en avril 2016[1]. En juin 2016, Bryan Cranston annonce qu'il rejoint la distribution du film pour camper Zordon, le mentor des rangers[17].

En septembre 2016, il est annoncé que Bill Hader a obtenu le rôle d'Alpha 5[18]. Amy Jo Johnson (Kimberley Hart dans la 1re série) et Jason David Frank (Tommy Oliver dans la 1re série), font une apparition en tant que citoyens de la ville d'Angel Grove[10].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le à Vancouver. Il a lieu en Colombie-Britannique, notamment à Vancouver, Kamloops et Steveston[19]. Il s'achève le [20].

Musique[modifier | modifier le code]

Power Rangers
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de Brian Tyler
Sortie
Durée 97:58
Genre musique de film
Label Varèse Sarabande

Albums de Brian Tyler

La musique du film est composée par Brian Tyler. L'album contient également la chanson du générique final, Give It All (With You), interprétée par Santigold et Vince Staples. Elle contient un sample de The Power du groupe Snap!.

Power Rangers (Original Motion Picture Soundtrack)
No Titre Durée
1. Power Rangers Theme 4:22
2. Seek Those Who Are Worthy 2:48
3. Zordon Awakes 2:13
4. It's Morphing Time! 3:19
5. Destiny 2:18
6. Confessions 4:22
7. Megazord 4:20
8. United 2:46
9. Birth of a Legend 4:10
10. Metamorphosis 2:39
11. Goldar 2:01
12. The Morphing Grid 3:58
13. The Zords 2:33
14. Let's Ride 2:19
15. You Were Born for This 2:03
16. Reflection 2:13
17. The Lost Ship 2:59
18. Be Who You Want to Be 2:06
19. Hold The Line 3:36
20. This Is What Matters 2:04
21. Trespassing 1:03
22. Rita 2:28
23. Square One 1:11
24. Power On 2:33
25. Together We Stand 2:19
26. The Final Stand 2:45
27. Go Go Power Rangers (End Titles) 2:59
28. Give It All (With You) (feat. Santigold & Vince Staples) 3:14
Chansons apparaissant dans le film

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Initialement prévu pour le [13] aux États-Unis, la sortie du film est repoussée au 13 janvier 2017 avant d'être finalement repoussée au [1]. Le film sort en France le 5 avril 2017[21].

Le film sort le en Chine[22] et le au Japon[23].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques plutôt mitigées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il n'obtient que 47% d'opinions favorables, avec une note moyenne de 5,1/10 pour 125 critiques[24]. Sur Metacritic, il décroche une moyenne de 44/100, pour 30 critiques[25].

En France, les critiques sont tout aussi négatives. Sur le site AlloCIné, qui rencense 15 titres de presse, n'obtient qu'une moyenne de 2,4/5[26]. Du côté des avis positifs, on peut lire dans 20 minutes « cette nouvelle version des Powers Rangers modernise les héros aux costumes colorés et leurs aventures ». François Rieux de Ouest-France écrit quant à lui « avec humour et autodérision, Dean Israelite propose un film d'action qui remet au goût du jour des thèmes simples comme la famille, le courage et l'amitié, remparts aux forces du mal ». La critique parue dans Le Parisien souligne « la première partie du film, qui présente les personnages et raconte l'apprentissage de leur nouveau statut, en essayant d'élever avec humour le niveau »[26].

Du côté des critiques négatives, Xavier Leherpeur de L'Obs décrit le film comme un « un blockbuster un rien opportuniste dans ses emprunts (Transformers, les sagas Marvel, …) » malgré « un second degré assumé qui séduira néophytes et nostalgiques ». Sur le site aVoir-aLire.com, on peut notamment lire « ce gros succès américain est un teen movie évident gâché par une dernière partie grotesque ». Simon Riaux de Ecran large regrette que le film « essaie de lisser au maximum son matériau d’origine, le privant de toutes ses aspérités, de son inhérente folie ». Nicola Brarda de Critikat écrit quant à lui « Power Rangers se contente d'un relooking de ses héros et de leurs costumes, ainsi que de quelques scènes d'action bien senties ». Dans Les Inrockuptibles, Théo Ribeton « en se cassant les dents sur sa propre modernisation, prêt à tout pour passer inaperçu dans le potage blockbuster cru 2017, le film se condamne à osciller entre le fade superhero movie de seconde main et le ridicule profond »[26].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
85 325 488 $[4] [27] en cours[27]
Drapeau de la France France 550 034 entrées[28] en cours
Alt=Image de la Terre Mondial 140 207 440 $[4] - -

Autour du film[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Power Rangers est le premier blockbuster a inclure un personnage de superhéros LGBT, Trini[29]. Il inclue également Billy Cranston, un personnage atteint du trouble du spectre de l'autisme[30].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Saban et Lionsgate préparent un jeu vidéo en collaboration avec Way Games pour coincider avec la sortie du film[31].

Suites[modifier | modifier le code]

La firme Lionsgate annonce qu'elle pourrait faire une série de films Power Rangers. Le , le producteur du film annonce que 6 suites sont en préparation[32] et dévoile le lendemain un élément du deuxième film avec une image du casque du Ranger Vert, absent du 1er[33].

Une fois Power Rangers sorti, les résultats moyens du film au box-office rendent incertains la production des suites. Celles-ci dépendront des résultats en Asie[34]. Selon l'acteur Jason David Frank, qui incarnait le Ranger vert Tommy Oliver dans la série d'origine, Lionsgate pourrait ramener ses projets de suite de 6 films à une simple trilogie[35]. Malheureusement, suite aux résultats au box-office chinois, les suites devraient être annulées par Lionsgate[36]. Cependant, la hausse des ventes des jouets et produits dérivés de 122% de la licence Power Rangers et de la sortie prochaine du film en DVD et Blu-Ray pourraient compenser les résultats moyens du box-office en vue de la production d'un deuxième opus[37]. À sa sortie sur le marché de la vidéo aux États-Unis, le film remporte un franc succès.[38]. Celui-ci arrivant directement numéro un des ventes aux États-Unis sur touts supports (dvd, blu-ray, combo dvd-blu-ray, video à la demande) dès le jour de sa sortie[39], relance l'intéret pour le second volet[40]. En effet, Dean Israelite évoque en juillet 2017, une possibilité d'une suite tournée autour du personnage de Lord Zedd[41].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://www.mcm.fr/power-rangers-le-nouveau-film-pour-2017-a406524.html
  2. Le cristal Zeo est apparu auparavant dans Power Rangers : Zeo, quatrième saison de la série Power Rangers.
  3. « Power Rangers : Le futur film dévoile son synopsis officiel ! », sur hitek.fr, (consulté le 6 mars 2016).
  4. a, b et c (en) « Power Rangers », sur Box Office Mojo (consulté le 30 mai 2017).
  5. « Power Rangers a trouvé son Ranger rouge », sur orange.fr, (consulté le 8 novembre 2015).
  6. a et b « Powers Rangers : l'équipe au complet et des détails sur le film », sur orange.fr, (consulté le 8 novembre 2015).
  7. « Power Rangers : RJ Cyler sera la force bleue », sur orange.fr, (consulté le 8 novembre 2015).
  8. « Power Rangers : Lionsgate trouve sa force noire », sur orange.fr, (consulté le 8 novembre 2015).
  9. a et b (en) « Elizabeth Banks to Play Villain in 'Power Rangers' Movie (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 4 février 2016).
  10. a, b et c (en) Rohan Patel, « POWER RANGERS: Two Original Cast Members Confirmed To Cameo; Mid-Credits Scene Also Confirmed », sur ComicBookMovie.com, (consulté le 13 mars 2017).
  11. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, .
  12. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 1er juin 2017).
  13. a et b (en) « Power Rangers » sur IMDb
  14. a et b « Power Rangers, le film »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 mai 2017) sur powerrangers-france.fr
  15. [1]
  16. « Saban Power Rangers Film 2017 casting sur imdb.com »
  17. (en) Joey Nolfi, « Power Rangers: Bryan Cranston teases Zordon character details », Entertainment Weekly, (consulté le 28 juin 2016) : « After lending his voice (uncredited) to villains like Tinman and Snizard across two 1993 episodes of the Fox Kids program, it was announced earlier in June that Cranston’s role in the Power Rangers series had been upgraded to that of Zordon, a mentor to the teenage gang of do-gooders tasked with saving the world from an alien invasion led by the evil Rita Repulsa (Elizabeth Banks). ».
  18. « Bill Hader to play robot sidekick Alpha 5 in Power Rangers » Entertainment Weekly, September 2016
  19. (en) Power Rangers sur l’Internet Movie Database (section lieux de tournage)
  20. « 2017 #PowerRangers Movie to film February 29 - May 25! » (consulté le 14 mai 2017)
  21. (en) Power Rangers sur l’Internet Movie Database (section "Release Info")
  22. [2]
  23. [3]
  24. (en) « Saban's Power Rangers (2017) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Rotten Tomatoes (consulté le 16 avril 2017).
  25. (en) « Saban's Power Rangers (2017) », sur Metacritic (consulté le 16 avril 2017).
  26. a, b et c « Critiques presse Power Rangers (2017) », sur Allociné (consulté le 16 avril 2017).
  27. a et b (en) « Power Rangers - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 30 mai 2017).
  28. « Power Rangers (2017) », sur JP box-office.com (consulté le 30 mai 2017)
  29. (en) « ‘Power Rangers’ Helmer on LGBTQ Protagonist: ‘We Were Truthful About Representing Teenagers’ », Variety, (consulté le 26 mars 2017)
  30. (en) « Billy’s Autism Brings Realism To Power Rangers », Screenrant, (consulté le 20 mars 2017).
  31. (en) Lionsgate, « LIONSGATE, SABAN BRANDS AND GAME DEVELOPER nWAY TEAM FOR SABAN'S POWER RANGERS MOBILE GAME ».
  32. « Power Rangers : 6 suites sont déjà en préparation », sur Allociné, (consulté le 30 mai 2017)
  33. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18661582.html
  34. (en) « Power Rangers: Box Office Success or Failure? », sur screenrant, (consulté le 20 avril 2017).
  35. (en) « JDF: “Lionsgate Has a Trilogy of Power Rangers Movies” », sur www.powerrangersnow.com, (consulté le 2 mai 2017)
  36. « Power Rangers : les six suites ne verront sûrement jamais le jour », sur Allociné, (consulté le 16 mai 2017)
  37. (en) « Toys, dvds and blu-rays sales might save Power rangers sequel », sur geeksofcolor.co, (consulté le 30 mai 2017)
  38. (en) « Power Rangers : un échec dans les salles US mais un succès en vidéo », sur Allociné.fr (consulté en 07 juillet 2017)
  39. (en) Thomas K. Arnold, « ‘Power Rangers’ Debuts Atop Home-Video Charts », sur Variety, (consulté le 6 juillet 2017)
  40. (en) Corey Chichizola, « Power Rangers Is Doing Well On DVD, And That Could Be A Good Thing » [archive du ], sur CinemaBlend, Gateway Blend, (consulté le 7 juillet 2017)
  41. (en) Becky Fuller, « Power Rangers Director Wants Lord Zedd in the Sequel » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le 27 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]