Pilea peperomioides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pilea peperomioides, aussi connue sous l'appellation plante à monnaie chinoise, (en) pancake plant, (en) lefse plant[Note 1] ou plante du missionnaire, est une espèce de plante à fleurs (angiosperme) de la famille biologique des Urticaceae. Cette plante est endémique de la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine.

Origine[modifier | modifier le code]

P. peperomioides a été répertoriée pour la première fois par George Forrest en 1906, et de nouveau en 1910, dans la chaîne montagneuse des monts de Cangshan.

En 1945, l'espèce a été redécouverte par le missionnaire norvégien Agnar Espegren dans la province de Yunnan. Espegren prit alors avec lui des boutures avant son retour en Norvège en 1946, dès lors la plante s'est répandue à travers la Scandinavie.

P. peperomioides est un exemple de plante qui s'est répandue avec le bouturage dans les jardins amateurs, sans être très précisément connue par les botanistes. Sa véritable taxinomie sera établie dans les années 1980. La première image publiée connue apparaît dans le Kew magazine en 1984[1].

Description[modifier | modifier le code]

Mesurant 30 cm à 30 cm en longueur et en largeur, Pilea peperomioides est une plante succulente, vivace et au feuillage persistant vert clair.

Elle forme une tige épaisse couverte de stipules persistants[2].

La forme foliaire est unifoliée, chaque feuille mesurant jusqu'à 10 cm de diamètre, de forme elliptique surmontant des pétioles de grande longueur[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Avec une température minimum de 10° et demandant peu d'entretien, P. peperomioides est cultivée comme plante ornementale d'intérieur. Sa reproduction par bouturage est facile et elle connait un fort développement[2].

La plante a été distinguée du Award of Garden Merit par la Royal Horticultural Society[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En raison de la similitude de la forme de ses feuilles à la forme d'un pancake ou d'un lefse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A Chinese puzzle solved - Pilea peperomioides » (consulté le 30 juin 2013)
  2. a et b « Plante à monnaie chinoise (Pilea peperomioides) : une succulente tendance », sur jardinage.lemonde.fr (consulté le 13 octobre 2018).
  3. (en) RHS A-Z encyclopedia of garden plants, United Kingdom, Dorling Kindersley, , 1 136 p. (ISBN 1405332964)
  4. (en) « RHS Plant Selector - Pilea peperomioides » (consulté le 30 juin 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :