Pierre Lees-Melou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lees et Melou.

Pierre Lees-Melou
Image illustrative de l’article Pierre Lees-Melou
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France OGC Nice
Numéro 8
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (26 ans)
Lieu Langon (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. Depuis 2015
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1998-2003Drapeau : France US Pierre Monsoise
2003-2009Drapeau : France Girondins de Bordeaux
2009-2010Drapeau : France Langon Castets FC
Parcours amateur
Saisons Club
2010-2012Drapeau : France Langon FC002 0(0)
2012Drapeau : France FCE Mérignac Arlac
2013-2015Drapeau : France US Lège-Cap-Ferret050 (13)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2015-2017Drapeau : France Dijon FCO053 0(12)
2017- Drapeau : France OGC Nice094 0(10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 02 décembre 2019

Pierre Lees-Melou, né le à Langon, est un footballeur français. Il évolue au poste de milieu offensif à l'OGC Nice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts amateurs[modifier | modifier le code]

En équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Pierre Lees-Melou commence le football à l'âge de cinq ans dans le club de sa ville à Saint-Pierre-de-Mons[1]. Il effectue un essai concluant avec les Girondins de Bordeaux et rejoint le club après sa deuxième année de benjamins. Il y reste six années, mais n'est pas conservé au Haillan en raison de sa petite taille et de son physique frêle[2]. Lees-Melou ne s'est pourtant jamais fixé l'ambition de signer professionnel[3].

En senior[modifier | modifier le code]

Il rejoint alors le Langon FC, où il joue en moins de 19 ans, en intégrant plusieurs fois le groupe seniors. Le club redescendu en DH, il s'engage avec une autre équipe de la même division, le FCE Mérignac-Arlac, où il a beaucoup de temps de jeu[4]. Après seulement six mois et plusieurs tractations pour qu'il puisse avoir un emploi dans son nouveau club, il rejoint l'US Lège-Cap-Ferret[5]. Il remporte avec son nouveau club un premier titre, celui de champion de DH, puis un second avec la Coupe d'Aquitaine, en 2013. Il s'occupe dans le même temps de la garderie d'une école au Cap-Ferret. Il est alors salarié et gagne le SMIC en parallèle de sa carrière de footballeur[6]. Sa seconde saison est aboutie : après une première partie de saison remarquable avec neuf buts en douze matchs de championnat[7], Lees-Melou fait un premier essai d'une semaine avec le Dijon FCO. C'est son entraîneur Nicolas Sahnoun, ancien joueur du club dijonnais qui lui a permis de réaliser ce test[8]. La deuxième partie de saison est du même calibre pour Lees-Melou, qui remporte avec son équipe une deuxième Coupe d'Aquitaine, après avoir échoué pour la montée en CFA. Entre-temps, Pierre Lees-Melou a rejoint une deuxième fois la Bourgogne pour effectuer une deuxième semaine d'essai[9]. Il conclut la saison 2014-2015 avec dix-neuf buts, six passes décisives et le titre de meilleur joueur de CFA 2[10]. Le joueur attribue une partie de ses performances à ses entraîneurs : « Alexandre Torres apporte sa science et ses diplômes et Nicolas Sahnoun son expérience du haut niveau »[11].

Le professionnalisme[modifier | modifier le code]

Il s'engage le pour deux années avec le Dijon Football Côte-d'Or, en Ligue 2[12],[13]. Lors de son deuxième match professionnel, il se blesse au pied pour une durée de trois mois[14]. Il signe son retour en novembre par trois buts et trois passes décisives en Coupe de France[15] mais attend le mois d'avril pour marquer en championnat, à Clermont[16],[17]. Lees-Melou inscrit un second but quelques jours plus tard, contre le Paris FC[18]. Pour sa première saison professionnelle, il joue seize matchs de championnat et marque deux buts[19]. Surprenant le staff lors de sa première année[20], il prolonge son contrat de deux saisons lors de l'été 2016 pour se lier avec le DFCO jusqu'en 2019[21].

Il se fait remarquer pour la première fois en Ligue 1 en marquant un but d'une frappe enroulée contre l'Olympique lyonnais[22].

En juin 2017, il est transféré à l'OGC Nice. Il y signe un contrat jusqu'en 2021.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques professionnelles de Pierre Lees-Melou au 02 décembre 2019[23]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 16 2 1 2 3 3 1 0 0 19 5 4
2016-2017 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 1 32 7 3 1 0 0 1 0 0 34 7 3
2017-2018 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 34 5 6 0 0 0 0 0 0 34 5 6
2018-2019 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 30 2 1 - - - 1 0 0 31 2 1
2019-2020 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 13 1 2 - - - 1 0 0 14 1 2
Total sur la carrière 125 17 13 3 3 3 4 0 0 132 20 16

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec son équipe, il remporte la Coupe d'Aquitaine en 2013 et en 2015[24],[25] ainsi que la DH Aquitaine en 2013[26].

Il est nommé meilleur joueur du groupe H de CFA 2 en 2015[27].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « En tête à tête avec... Pierre LEES-MELOU (Lège Cap Ferret) : "Je quitte une famille" », sur foot33.fr,
  2. Alexandre Poirier, « Pierre Lees-Melou, le bonheur de Lège Cap-Ferret », sur espoirsdufootball.com,
  3. « Lees-Melou : "On ne fait que du foot, on est payé pour ça, on n'a pas le droit de se plaindre" », sur girondins33.com,
  4. « Pierre Lees-Melou : "C'est un rêve oublié qui s'est réalisé" », sur yahoo.com,
  5. « Pierre Lees-Melou, d'Octavin au Parc des Princes », sur lerepublicain.net/,
  6. « Lees-Melou : « Je faisais 1.60m, ce qui a fait qu'ils se sont séparés de moi » », sur girondins4ever.com,
  7. « Saison 2014-2015 de Pierre Lees-Melou », sur foot-national.com
  8. Gaspard Manet, « Pierre Lees-Melou : « C'est un rêve oublié qui s'est réalisé », sur sofoot.com,
  9. Clément Amathieux, « Pierre Lees-Melou à l'essai avec Dijon », sur cfagirondins.fr,
  10. « Football : une cote en or, Pierre Lees Melou décroche un contrat pro à Dijon », sur lerepublicain.net,
  11. Hervé Radou, « « J’ai passé un cap », assure Pierre Lees-Melou », sur sudouest.fr,
  12. Fanny Peyrazat, « Lège Cap-ferret – Football, Pierre Lees Melou rejoindra la ligue 2 avec Dijon la saison prochaine », sur tvba.fr,
  13. « Pierre Lees-Melou rejoint également le DFCO », sur bienpublic.com,
  14. Louis Quesnot, « Pierre Lees-Melou : « Je fais le plus beau métier du monde » », sur bienpublic.com,
  15. Dorian Waymel, « Le retour gagnant de Pierre Lees-Melou », sur maligue2.fr,
  16. Dorian Waymel, « Ligue 2 : les notes de Clermont-Dijon (2-3) », sur maligue2.fr,
  17. Alexandre Poirier, « Lees-Melou - "Ce premier but me fait super plaisir" », sur cfagirondins.fr,
  18. « Tombeur du Paris FC, Dijon est quasiment assuré remonter en Ligue 1 », sur lequipe.fr,
  19. Nicolas Le Gardien, « Football : Pierre Lees-Melou avait « tiré un trait sur une carrière pro » », sur sudouest.fr,
  20. « Stéphane Jobard : « Un garçon très équilibré » », sur bienpublic.com,
  21. Louis Quesnot, « DFCO : un défenseur signe, Lees-Melou prolonge son contrat », sur bienpublic.com,
  22. Rémi Chevrot, « Pierre Lees-Melou (DFCO) n’a pas le melon », sur bienpublic.com,
  23. « Fiche de Pierre Lees-Melou », sur footballdatabase.eu
  24. « Football - Coupe d'Aquitaine : Lège-Cap-Ferret domine Libourne », sur sudouest.fr,
  25. Kevin Morlighem, « Coupe de La Région Aquitaine : L'U.S. Lège Cap-Ferret vainqueur ! », sur fff.fr,
  26. « Classement de la DH Aquitaine 2012-2013 », sur foot-national.com
  27. Kevin Saccani, « Pierre Lees Melou meilleur joueur CFA2 Groupe H : L'interview », sur foot-national.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]