Reprise de volée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le football
Cet article est une ébauche concernant le football.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet football.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Un footballeur saute dans les airs pour effectuer une reprise de volée.

La reprise de volée est l’action de frapper le ballon alors qu'il est en l'air.

Histoire[modifier | modifier le code]

La reprise de volée retournée est introduite dans le football par Ramon Unzaga (Espagne) et Leônidas da Silva (Brésil).[réf. nécessaire]

Étude du mouvement du « retourné »[modifier | modifier le code]

Première étape[modifier | modifier le code]

On saute à la direction du ballon pour donner le coup de pied en appliquant une force sur le sol afin de gagner l’élan de rotation comme dans un salto arrière. La jambe qui va frapper le ballon est donc la dernière à perdre contact avec le sol et est utilisée pour propulser le corps. Le saut doit être suffisamment haut.

Deuxième étape[modifier | modifier le code]

On élève ensuite la jambe qui va frapper le ballon dans les airs en baissant l'autre jambe dans la direction opposée (en formant une paire de ciseaux). On plie le genou de la jambe frappante, les bras rapprochés à la hanche, et on l’étend pleinement juste avant de frapper la balle. Garder les bras aux côtés du tronc aide à rester stable.

Troisième étape[modifier | modifier le code]

Le ballon est alors pris au passage par la jambe qui change sa direction. Le retourné permet de renvoyer le ballon avec une vitesse plus élevée que lorsque celui-ci est frappé avec la tête.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]