Cette page est semi-protégée.

Jordan Amavi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jordan Amavi
Image illustrative de l’article Jordan Amavi
Amavi avec l'Olympique de Marseille en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 18
Biographie
Nom Jordan Kévin Amavi
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (25 ans)
Lieu Toulon (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2013-
Poste Défenseur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2001-2010Drapeau : France Sporting Toulon Var
2010-2013Drapeau : France OGC Nice
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2013-2015 Drapeau : France OGC Nice 060 0(4)
2015-2017Drapeau : Angleterre Aston Villa 048 0(0)
2017 Drapeau : France Olympique de Marseille 004 0(0)
2017-Drapeau : France Olympique de Marseille 089 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012Drapeau : France France -18 ans 002 0(0)
2013-2014Drapeau : France France -20 ans 006 0(0)
2014-2016Drapeau : France France espoirs 010 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 novembre 2019

Jordan Amavi, né le à Toulon, est un footballeur français qui évolue au poste de défenseur à l'Olympique de Marseille.

Biographie

Carrière en club

OGC Nice

Le , Jordan Amavi prend part à sa première rencontre en équipe première lors de la première journée de Ligue 1 face à l'Olympique lyonnais. Le défenseur participe à vingt-trois matchs toutes compétitions confondues lors de cette première saison au niveau professionnel. Il marque son premier but pour l'OGC Nice le , à l'occasion de la défaite du Gym à Nantes (2-1, but à la 70e minute), après avoir marqué contre son camp en début de match. Devenu titulaire indiscutable sur le flanc gauche de la défense niçoise, il honore sa cinquantième apparition en Ligue 1 au cours de la 31e journée face à Evian Thonon Gaillard (2-2)[1]. Alors qu'il a débuté chacun des matchs de la saison en championnat, il manque deux rencontres lors des 34e et 38e journées pour cause de suspension.

Aston Villa

Le , il s'engage pour cinq ans avec Aston Villa[2]. Le 8 août suivant, il prend part à son premier match avec les Villans en étant titularisé lors de la première journée de Premier League face à Bournemouth (victoire 0-1). Titulaire indiscutable dès son arrivée, sa saison prend fin prématurément à la suite d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit survenue lors d'un match avec l'équipe de France espoirs le [3]. Il fait son retour sur les terrains près de neuf mois de plus tard, le , en étant titularisé par Roberto Di Matteo à l'occasion du match de League Cup perdu par les Villans face à Luton Town (3-1). Régulièrement titularisé par Di Matteo puis Steve Bruce, Amavi dispute trente-quatre matchs de championnat en 2016-2017.

Olympique de Marseille

Le , Amavi est prêté pour une saison avec option d'achat à l'Olympique de Marseille[4],[5]. Dix jours plus tard, le défenseur français dispute sa première rencontre avec l'OM face à Angers en Ligue 1 lors d'un match nul, un but partout. Le , le quotidien L'Équipe annonce que le prêt d'Amavi est assorti d'une option d'achat obligatoire au bout de trois titularisations en championnat[6]. Ce cap est atteint dès le 17 septembre lors du déplacement au Amiens SC. Aston Villa et le club marseillais n'ont cependant pas confirmé cette information. Le , Jordan Amavi marque son premier but sous le maillot de l'Olympique de Marseille lors d'une rencontre de Coupe de France face au Valenciennes FC, but inscrit au cours de la prolongation, et qui permet à l'OM de se qualifier en seizièmes de finale sur le score d'un but à zéro[7].

Sa seconde saison à l'OM est plus difficile, s'il prend part à trente-trois matchs toutes compétitions confondues, il fait face à de nombreuses critiques de la part des médias et des supporters[8]. Sans concurrence à son poste, Rudi Garcia fait régulièrement jouer Hiroki Sakai à gauche afin d'avoir une alternative au Français.

En sélection

Le , Amavi joue son premier match en équipe de France espoirs contre l'Islande.

Le , il est convoqué pour la première fois en équipe de France A à la suite du forfait de Layvin Kurzawa[9] mais ne joue pas.

Statistiques

Statistiques de Jordan Amavi au 18 novembre 2019
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
2013-2014 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 19 0 2 0 1 0 - - C3 1 0 23 0
2014-2015 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 36 4 1 0 - - - - - - - 37 4
Sous-total 55 4 3 0 1 0 - - - 1 0 60 4
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Aston Villa Premier League 10 0 - - 2 0 - - - - - 12 0
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Aston Villa Championship 34 0 1 0 1 0 - - - - - 36 0
Sous-total 44 0 1 0 3 0 - - - - - 48 0
2017-2018 Drapeau de la France Olympique de Marseille (prêt) Ligue 1 3 0 - - - - - - C3 1 0 4 0
2017-2018 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 24 0 3 1 1 0 - - C3 11 0 39 1
2018-2019 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 28 0 1 0 1 0 - - C3 3 0 33 0
2019-2020 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 12 0 - - 1 0 - - - - - 13 0
Sous-total 67 0 4 1 3 0 - - - 15 0 89 1
Total sur la carrière 166 4 8 1 7 0 - - - 16 0 197 5

Palmarès

Avec l'Olympique de Marseille, il est finaliste de la Ligue Europa en 2018.

Notes et références

  1. « La cinquantaine pour Amavi », sur ogcnice.com,
  2. (en) Villa complete signing of Jordan Amavi, avfc.co.uk, 18 juillet 2015.
  3. « Aston Villa : Les croisés pour Jordan Amavi », sur L'Equipe.fr (consulté le 16 novembre 2015)
  4. « Jordan Amavi est Olympien », sur OM.net, (consulté le 10 août 2017)
  5. Jordan Amavi (Aston Villa) rejoint Marseille, lequipe.fr, 10 août 2017.
  6. « Jordan Amavi est vraiment marseillais », sur lequipe.fr, .
  7. « Coupe de France : L'OM souffre face Valenciennes mais se qualifie pour les seizièmes de finale », sur lequipe.fr,
  8. « Jordan Amavi répond aux critiques », sur goal.com,
  9. « Layvin Kurzawa forfait, Jordan Amavi appelé », sur fff.fr, .

Liens externes