Pic de Canalbonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pic de Canalbonne
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 2 914 m
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 38′ 58″ nord, 1° 24′ 53″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Région
Communauté autonome
Occitanie
Catalogne
Département
Province
Ariège
Lérida
Géologie
Roches Micaschistes, granites, pegmatites

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Pic de Canalbonne

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Pic de Canalbonne

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic de Canalbonne

Le pic de Canalbonne (pic de Canalbona) est un sommet des Pyrénées situé sur la frontière entre la France et l'Espagne. Son sommet principal culmine à 2 914 m d'altitude, et la pointe sud du Canalbonne à 2 849 m. Le pic Rond de Canalbonne (Rodó de Canalbona) se trouve sur l'arête sud-est de la pique d'Estats à une altitude de 3 004 m et domine un des étangs de Canalbonne côté français.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Vue de l'étang de Canalbonne (2 503 m) sous le pic Rond de Canalbonne

Canal (catalan) se traduit dans le milieu montagnard, suivant la taille, par « brèche, couloir, goulet, talweg ou vallon ».

Bona se traduit dans le contexte par « bon, doux, sympathique, rassurant ».

Trois sommets comportent Canalbonne dans leur nom :

  • le pic rond de Canalbonne (Rodó de Canalbona) 3 004 m ;
  • le pic de Canalbonne (pic de Canalbona) 2 914 m ;
  • la pointe sud de Canalbonne 2 849 m.

De même, plusieurs étangs :

  • côté français : deux étangs portent exactement le même nom étang de Canalbonne aux altitudes de :
    • 2 741 m pour celui se trouvant sous le pic rond,
    • 2 503 m pour celui niché sous la pointe sud de Canalbonne ;
Vue de l'étang de Canalbonne (2 741 m) et des pics de Canalbonne en arrière-plan.
  • côté catalan, bassin drainant toute la crête de Canalbonne : estanyol occidental de Canalbona est le plus médiatisé.
Vue de l'estanyol Occidental de Canalbona

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Le sommet est situé dans le périmètre du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises (R46).

Il domine, côté français l'arête qui plonge dans l'étang de Soulcem via le pic de la Madelon à 2 120 m d'altitude, et côté espagnol, son propre vallon vers le sud et à l'ouest l'estany Fondo.

Géologie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Géologie des Pyrénées.

Le pic de Canalbonne est situé sur la chaîne axiale primaire des Pyrénées.

Du parking des orris du Carla, le paysage de cette crête de la vallée est très homogène morphologiquement. Ce sont des micaschistes avec des inclusions de granites et des filons de pegmatites. Le travail de polissage et de creusement de la glace, à la base de la pointe d'Argent (2 654 m), est très visible : les rochers sont très arrondis et polis. Cette forme caractéristique est dite moutonnée[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat des Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Port de Rat.

La haute vallée de Vicdessos, où se trouve le pic de Canalbonne, ne comporte pas d'accès aisé. Il y a eu des projets routiers au cours du XXe siècle. D'ailleurs, les lacets du projet de route liant la commune d'Auzat (France) à la station de ski d'Arcalis (Andorre) sont très visibles à partir des contreforts du pic de Canalbonne.

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

Seuls des itinéraires de randonnée « haute montagne » permettent d'accéder au sommet.

Du côté français, le parking des orris du Carla se trouve à l'amont de l'étang de Soulcem. Le sentier démarre après la traversée du pont et des prés de pâturage. Assez raide, il est donc bien tracé et cairné dans les endroits plus plats. Deux orris sont habitables à l'altitude 1 925 m. La montée se poursuit jusqu'à un replat à l'altitude 2 469 m. Le sentier tourne vers le sud-est en direction des étangs supérieurs de la Gardelle que l'on n'atteindra pas car le sentier se dirige plein est vers l'étang de Canalbonne (2 503 m). C'est l'extrémité de l'itinéraire sur sentier indiqué sur la carte IGN Top 25 2148OT.

Au bout de ce dernier étang, les cairns indiquent au nord la montée vers l'arête, direction nord ouest, qui permet d'accéder à la frontière, puis au sommet, par des sentes qui s'écartent un peu du fil de l'arête (y compris côté catalan) et par un cheminement sur de larges plaques de schiste pouvant être raides.

Le panorama contient la Pique d'Estats et le Montcalm mais aussi :

  • le port de Rat et la vallée d'Arcalis, et les plus hauts sommets en Andorre ;
  • les sommets des vallées de Vicdessos, de l'étang Fourcat et de Siguer[3].

Les deux dangers majeurs sont, en cas de pluie, l'herbe mouillée (le gispet) dans les pentes raides et/ou les plaques de schistes rendues glissantes, et les rafales de vent sur les crêtes.

L'accès au sommet par un itinéraire « hors sentier » présente l'avantage d'être très brut et sauvage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Géoportail avec carte IGN à l'échelle 1:25000
  2. Mayoux Philippe, Roches et paysages des Pyrénées, Ibos, Randonnées pyrénéennes, , 94 p. (ISBN 978-2841820337), p. 60
  3. Maes Pierre, 50 sommets sans corde dans les Pyrénes. 4e série. St Girons, Tarascon, Andorre, Font-Romeu, Saint Girons, Randonnées pyrénéennes, , 111 p., p. 54 et 55

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]