Paul Baran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Baran
With Paul Baran.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Palo AltoVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Archives conservées par
Stanford University Libraries Department of Special Collections and University Archives (d)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Commutation de paquets, On Distributed communications: I.introduction to distributed communications networks (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Baran, né le à Grodno, alors en Pologne, mort le (à 84 ans)[2] à Palo Alto, est un informaticien, un physicien et un mathématicien américain qui a inventé indépendamment de Donald Davies la communication sur réseau de données par paquets[3] en s'appuyant sur les recherches du professeur Leonard Kleinrock, premier chercheur sur la transmission de données par paquets, travaillant à l'époque au MIT et ayant fourni son premier texte de thèse sur le sujet Information Flow in Large Communication Nets.

Fondateur d'entreprises multiples, Paul Baran a aussi activement participé à la création de portiques de sécurité, de réseau internet sans fil ou de technologies de diffusion de la télévision par internet[4].

Il a travaillé au sein de la RAND Corporation, think tank créé par le département de la Défense des États-Unis[5]

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Baran est né en 1926 à Grodno, dans une famille juive polonaise qui migre aux États-Unis deux ans plus tard. En 1949, il obtient son diplôme d'ingénieur en électricité puis un diplôme d'ingénieur en informatique en 1959[6]. C'est en 1964 qu'il publie ses premiers résultats sur la communication de données par paquets, préfigurant les bases du réseau militaire ARPANET[7] ainsi que le principe de transmission par ADSL[8].

Il a reçu de nombreux prix et récompenses au cours de sa carrière[6]. En 2012, il est admis, à titre posthume, au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des pionniers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]