Brewster Kahle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brewster Kahle
Brewster Kahle 20021120.jpg
B. Kahle en nov. 2002
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Propriétaire de
Membre de
Site web
Distinctions
Paul Evan Peters Award (d) ()
Temple de la renommée d'Internet ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enregistrement vocal

Brewster Kahle (né en 1960) est un informaticien américain, diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1982. De 1983 à 1992, il travailla chez Thinking Machines Corporation en tant que chef de développement. De 1989 à 1995, il développa et promut le système WAIS, d'abord chez Thinking Machines Corporation, puis chez WAIS Inc (fondé en 1989, racheté par AOL en 1996) pour 15 000 000 dollars. En 1996, il fonde Alexa Internet (racheté par Amazon.com en 1999 pour 250 000 000 dollars en actions). Il cofonde en 1996 Internet Archive, dont il demeure le dirigeant, ainsi que Internet Memory[1].

En 2012, il entre au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie de connecteurs globaux[1].

En 2015, au Chaos Communication Camp, il lance un appel pour « mettre quelque chose par-dessus le web pour le rendre fiable, respectueux de la vie privée, tout en restant drôle. »[1].

En juin 2018, Brewster Kahle fait partie des signataires d’une lettre ouverte destiné à l’UE portant sur l 'Article 13' de la nouvelle directive européenne sur le droit d'auteur, considérant l’article pouvant générer des dommages économiques sur le marché numérique. L’article prévoit que les entreprises doivent incorporer automatiquement la possibilité de rendre certaines oeuvres inaccessibles, si les ayants-droit le demandent[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références

  1. a b et c Jérôme Hourdeaux, « Brewster Kahle veut numériser le « meilleur de l'humanité » », sur Médiapart,
  2. « La directive sur le copyright de l'UE critiquée par des pionniers d'internet », sur datanews.be, (consulté le 2 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]