Palais de l'état-major

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Façade du palais de l'état-major.
Façade du palais de l'état-major donnant place du Palais.

Le palais de l'état-major (Зда́ние Гла́вного шта́ба) est un monument de Saint-Pétersbourg situé place du Palais juste en face du palais d'Hiver. La partie Est appartient comme ce dernier au musée de l'Ermitage, tandis que la partie Ouest appartient toujours à l'armée. La construction de cet édifice s'est effectuée de 1819 à 1829 selon les plans de Carlo Rossi. Les sculptures sont de Stepan Pimenov et Vassili Demout-Malinovski[1].

La partie Est qui fait partie de l'Ermitage regroupe les collections de tableaux des XIXe et XXe siècles, dont une importante collection d'impressionnistes, et accueille aussi des expositions temporaires d'art contemporain[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

La partie centrale du palais consiste en deux corps de bâtiment, réunis par un arc, sur une longueur de 580 mètres[3].

Façade orientale du palais de l'état-major

Les bâtiments le long du palais de l'état-major abritaient du temps de la Russie impériale le ministère de la guerre, le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Finances (bâtiment Est). Après la révolution d'Octobre, ils abritèrent le commissariat au peuple des Affaires étrangères, puis après son déménagement à Moscou la police de la ville et de la région.

Aujourd'hui un partie du palais appartient au district militaire de l'Ouest de la Fédération de Russie. L'aile orientale appartient depuis 1993 au musée de l'Ermitage.

Du côté donnant sur la perspective Nevski une aile a été construite afin d'abriter la Société impériale d'économie libre. À l'angle de la perspective Nevski, il y avait un vieux bâtiment. En 1845-1846, un nouveau bâtiment a été construit à son emplacement par Ivan Tchernik dont la façade est exactement en correspondance avec celle du palais de l'état-major.

Aile orientale - Musée de l'Ermitage[modifier | modifier le code]

Arc central

En 2013, l'aile Est du palais est entièrement reconstruite à l'intérieur par le bureau d'architectes Studia-44 dirigé par le Pétersbourgeois Nikita Jawein. Depuis 1993, cette aile abritait les collections d'art français du XXe siècle, les collections « Sous le signe de l'aigle. L'art Empire », les collections d'art nouveau et le musée de la Garde impériale.

Cette aile est entièrement accessible au public depuis le 28 juin 2014, lorsqu'elle a été inaugurée par l'exposition biennale intitulée « Manifesta 10 ». Celle-ci expose désormais ici de manière permanente des œuvres de Matisse, dont les célèbres Danse et Musique, de Kandinsky (Composition 6), de Malévitch (Carré noir) ou de Kabakov.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) A. You. Goussarov, Les monuments de gloire militaire de Saint-Pétersbourg (Памятники воинской славы Петербурга), Saint-Pétersbourg, 2010 — ISBN 978-5-93437-363-5.