Origine (Dan Brown)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Origine
Auteur Dan Brown
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Origin
Éditeur Doubleday
Date de parution
ISBN 978-0385514231
Version française
Traducteur Dominique Defert et Carole Delporte
Éditeur JC Lattès
Lieu de parution Paris
Date de parution
ISBN 978-2-7096-5980-2
Série Pentalogie Robert Langdon
Chronologie

Origine (Origin) est un roman américain de Dan Brown, le cinquième opus dont Robert Langdon est le héros, publié en France aux Éditions Jean-Claude Lattès le [1] avec un tirage initial de 600 000 exemplaires[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Robert Langdon, le célèbre professeur de symbologie et iconographie religieuse à Harvard, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à une cérémonie historique au cours de laquelle se déroulera l'annonce d’une découverte scientifique révolutionnaire. L’hôte de la soirée est Edmond Kirsch, un milliardaire de quarante ans dont les inventions high-tech et les prédictions audacieuses ont fait de lui une figure de renommée mondiale.

Kirsch, qui a été dans sa jeunesse l'étudiant de Langdon à Harvard, est sur le point d'exposer les résultats de ses recherches qui promettent d'apporter enfin une réponse aux deux questions fondamentales de l'humanité : d'où vient l'homme ? où va-t-il ? quand il est assassiné.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Robert Langdon : professeur de symbologie et d'iconographie religieuse à l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts.
  • Edmond Kirsch : un milliardaire et futurologue âgé de 40 ans et ancien étudiant de Langdon à Harvard.
  • Ambra Vidal : directrice du musée Guggenheim à Bilbao et collaboratrice d'Edmond Kirsch, fiancée du prince héritier d'Espagne.
  • Winston: assistant d'IA quantique sur ordinateur d'Edmond Kirsch, du nom de Winston Churchill.
  • Julián: Le prince et futur roi d'Espagne.
  • Mgr Antonio Valdespino: l'évêque fidèle de la famille royale espagnole et que Kirsch rencontre au début du roman.
  • Rabbi Yehuda Köves: un éminent philosophe juif.
  • Syed al-Fadl: un éminent érudit islamique.
  • Amiral Luis Ávila: ancien officier de la marine espagnole qui a perdu sa femme et son fils à cause de l'extrémisme religieux et devient plus tard membre dévot de l'Église palmarienne. Il est l'un des principaux antagonistes du roman.
  • Commandant Garza: Commandant de la Guardia Real.
  • Fonseca: agent de la Guardia Real
  • Rafa Díaz: agent de la Guardia Real  qui assiste Vidal.
  • Père Beña de la Sagrada Família
  • Mónica Martín: Coordinatrice des relations publiques, Palais espagnol
  • Agent Suresh Bhalla: spécialiste de la surveillance, palais espagnol

Lieux[modifier | modifier le code]

Le roman se déroule en Espagne. Le lecteur peut en découvrir quelques-uns de ses lieux remarquables: l'abbaye de Montserrat, le palais royal et la cathédrale de l'Almudena de Madrid, et les plus importants étant le musée Guggenheim de Bilbao, et à Barcelone, la Casa Milà et la basilique Sagrada Família[3]. L'église palmarienne est au cœur de l'action[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr+en) Origine Guide (guide illustré pour suivre les œuvres, lieux et science du livre)